Unify ajoute des connecteurs et des apps Android à Circuit, son service de communications unifiées - Actualités RT Convergence

Unify ajoute des connecteurs et des apps Android à Circuit, son service de communications unifiées

le 20/03/2015, par Peter Sayer, adaptation Didier Barathon, Convergence, 755 mots

Lorsqu'Unify a fait tester par les visiteurs son nouveau service de communications unifiées, Ansible, au CeBIT de l'année dernière c'était d'abord une démonstration bien scénarisée. Depuis, il l'a transformé en un véritable service, changé le nom au profit de Circuit et conquis plusieurs clients payants.

Unify ajoute des connecteurs et des apps Android à Circuit, son service de communications unifiées

Comme les deux outils collaboratifs chéris de la Silicon Valley, Slack et Glip, Circuit, le service de com-munications unifiées d'Unify rassemble des informations dans des discussions en tête-à-un ou en groupe. Il les nomme «conversations» et pour les alimenter  stocke un fil de messages instantanés, de fichiers et de vidéos, pour servir à des référencements ultérieurs. L'un des avantages de ces conversa-tions, au-delà de l'accès aux mails, est de permettre à de nouveaux membres de l'équipe d'accéder à leur historique avant même leur adhésion au service.

Lors du Cebit cette année, Unify a ajouté de nouvelles fonctionnalités à Circuit de manière à attirer plus d'utilisateurs vers le service. Le problème, avec la plupart des services de communications unifiées, étant souvent  qu'ils n'unifient pas tout, laissant de côté par exemple les e-mails, ou le système de téléphonie existant. C'est le cas avec Glip, qui est très bien si vous vivez et travaillez sur le Web, en utilisant seulement Skype pour passer des appels vocaux, mais nettement moins utile si vous devez utiliser une véritable ligne de téléphonie d'entreprise.

Un enregistreur audio dans Circuit

Circuit combine déjà, la vidéo, la voix, le partage d'écran et le chat avec des utilisateurs internes. Il rend possible le partage de fichiers stockés sur des serveurs. Mais il y avait encore des lacunes qu'Unify tente maintenant de combler. Exemple, il était déjà possible d'organiser des conférences audio à travers Circuit, mais à moins que quelqu'un ne prenne des notes, toute l'information partagée n'était pas gardée dans le système. Avec la mise à jour annoncée cette semaine, Unify place un enregistreur audio dans Circuit permettant lors des réunions d'écouter les échanges précédemment stockés.

D'autres apports rendent plus facile la collaboration avec des gens qui n'utilisent pas encore Circuit, ou de simplifier les choses pour ceux qui veulent combiner Circuit avec d'autres systèmes. Par exemple, des liens entre Circuit Enterprise Integrator installé sur site aux États-Unis et dans des datacenters aux Pays-Bas permettraient aux entreprises de relier leur système de gestion d'identité à un PBX.

Circuit pour iOS et pour Android

À cet égard, le connecteur Microsoft Exchange Contacts permet de cliquer pour appeler des contacts non identifiés par Circuit, tandis que le nouveau connecteur Universal Telephony rapproche Circuit des plates-formes vocales SIP d'Unify ou d'autres fournisseurs. Cela permet aux utilisateurs d'envoyer et de recevoir des appels sur le réseau téléphonique public ou via leur numéro de téléphone interne, à l'aide de leur PC ou de terminaux  mobiles. Il existe déjà une application Circuit pour iOS et Unify va sortir une application Android native au mois d'avril.

Circuit pouvait déjà partager des fichiers stockés sur ses serveurs, les conversations peuvent désormais incorporer les fichiers téléchargés sur un lecteur Box activée par des utilisateurs qui ne sont pas dans Circuit. Des gens de l'externe peuvent également participer à des conversations vocales et vidéo et partager les écrans avec des utilisateurs de Circuit  sans avoir eux-mêmes un compte. Il suffit à un utilisateur Circuit d'envoyer une invitation sous la forme d'un lien Web. En cliquant dessus, il met en place la conversation dans une fenêtre du navigateur. Tout cela est fait avec HTML5, ne nécessitant pas de plugins, donc à la fin de la conversation aucune trace n'est laissée sur l'ordinateur du participant.

Des Labs pour Circuit

Peut-être inspiré par les Labs Gmail de Google, dans lesquels les développeurs expérimentent de nouvelles fonctionnalités, Unify a créé des Labs pour Circuit, conçus comme un forum pour tester de nouvelles fonctionnalités ou des connecteurs, de sa propre marque ou de partenaires, et recueillir les commentaires avant de les rendre plus largement disponibles.

Circuit devra néanmoins accélérer afin d'éviter le sort d'une autre expérience de Google, Wave, apparue en  mai 2009. Le service a duré un peu plus d'un an. Cinq mois après son lancement officiel, Circuit a seulement 12 500 utilisateurs, moins que Wave à un stade équivalent. Autour de 7 500 d'entre eux sont des salariés d'Unify, a déclaré le porte-parole de l'entreprise Holger Stotz (en photo), ce nombre diminuant à mesure que les suppressions de postes annoncées prendront effet. Holger Stotz s'est montré optimiste sur Circuit qui génère maintenant des revenus. Les utilisateurs qui se sont inscrits pour un essai gratuit de 60 jours fin octobre ont commencé en début d'année à payer pour continuer à utiliser le service.

Juniper et Lenovo préparent une solution commune d'hyperconvergence

Lenovo ajoute une troisième corde à son arc, après les PC, puis les serveurs, voici les datacenters et les solutions d'hyperconvergence. Une annonce faite la même semaine que celles de HP qui ambitionne de...

le 14/03/2016, par Chris Joueur / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 380 mots

Cisco annonce une nouvelle solution de connexion pour l'Internet des...

Cisco Live Europe s'est tenu un mois après le sommet de Davos, rien de commun entre les deux, sauf le thème de la transformation digitale. Toutefois, celle-ci paraît difficile à engager pour beaucoup...

le 19/02/2016, par Zeus Kerravala / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 681 mots

Pourquoi les clients de VCE ne doivent pas avoir peur de la fusion...

Le rachat d'EMC et de ses filiales par Dell en 2015 pour la somme colossale de 67 milliards de dollars laisse place à plusieurs interrogations. La principale concerne, dans le domaine de l'infrastructure, la...

le 29/01/2016, par Zeus Kerravala / Network World (adapté par Didier Barathon), 523 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »