Unify va réduire ses effectifs, principalement en Europe centrale - Actualités RT Entreprises

Unify va réduire ses effectifs, principalement en Europe centrale

le 04/06/2014, par Didier Barathon, Entreprises, 415 mots

Unify est en mutation, l'ex Siemens  Enterprise communications rejette son ancienne éti-quette d'équipementier. L'entreprise de matériel veut devenir une entreprise centrée sur les logiciels avec son offre Ansible lancée à l'automne dernier.

Unify va réduire ses effectifs, principalement en Europe centrale

Devenu Pdg d'Unify au mois de décembre dernier, Dean Douglas (en photo) venu de West-con doit accélérer la mutation de l'entreprise. Il entend faire preuve d'audace.  Devant les analystes financiers mardi 3 juin, il a donné une preuve en annonçant le départ de la moitié de collaborateurs de l'entreprise, soit 3 800, dans les dix-huit mois à venir. Les suppressions de postes affecteront principalement l'Europe centrale, où se produira la moitié des 3 800 départs. 

Unify est très présente sur les communications unifiées et la téléphonie d'entreprise. Il est dans le magic quadrant du Gartner sur ces deux marchés sauf aux Etats-Unis. Le nouveau PDG veut orienter l'entreprise vers le tryptique : Collaborations unifiées, collaboratif, social avec des capacités contextuelles dynamiques. Ansible, lancé par son prédécesseur, est l'axe majeur de l'entreprise avec la sortie d'une version en Saas, prévue pour le mois d'août pro-chain. Il sera intégré dans les lignes de produits existantes début 2015. Les clients et les par-tenaires seront conduits dans cette direction par chaque filiale.

Sur le même sujetNokia Solutions and Networks crée une business unit dédiée à la sécuritéSimplifier nettement l'organisation

En plus de cette nouvelle  orientation produits, Dean Douglas veut améliorer l'approche par-tenaires et simplifier nettement l'organisation, en particulier le nombre de sites et l'emplacement du siège mondial, aujourd'hui dispersé entre Munich et Boca Raton., en Flo-ride. Côté partenaires, Unify va mettre l'accent sur les ventes indirectes partout où elles sont trop faibles, certaines filiales sont 100% en indirect, d'autres restent très mixtes. 

«Le marché aujourd'hui est en train de changer rapidement et els exigences que la pro-chaine génération d'utilisateurs accorde à nos clients est en train de changer rapidement également, explique Dean Douglas. Unify doit se transformer pour rester compétitif, nous prenons des mesures nécessaires et très difficiles afin de positionner l'entreprise pour ré-pondre aux besoins des clients et du marché. Cela comprend l'accent mis sur les options de déploiement de la technologie d'accès à nos produits et services OpenScape et d'un choix plus large de partenaires».

Lors du dernier Cebit au mois de mars dernier, Dean Douglas a également présenté son plan "New Way 2 Work» ( NW2W ). Une approche des clients centrée sur la nouvelle façon de travailler, avec de nouvelles tendances comme la mobilité, la consumérisation de l'informatique, le cloud computing, les médias sociaux et le BYoD. L'informatique doit ré-pondre à ces nouvelles tendances, c'est le message diffusé par Dean Douglas et ses équipes aux clients et prospects. 

Plus de contrôle CSS avec les API Houdini

Soutenu par le World Wide Web Consortium (W3C) le projet Houdini veut donner aux développeurs plus de contrôle sur l'apparence des pages Web. Les premières API du projet Houdini sont désormais disponibles. Ce...

le 19/11/2018, par Paul Krill, IDG (Adapté par Jean Elyan), 270 mots

Opengear recrute Romain Pia comme directeur des ventes Europe du Sud

L'éditeur de solutions de surveillance et de gestion des infrastructures critiques, Opengear, connait une croissance à deux chiffres dans la région EMEA. Pour soutenir son développement, la société annonce...

le 11/10/2018, par Nicolas Certes, 369 mots

Nokia anticipe un ralentissement de la demande pour les équipements...

Satisfait du rachat d'Alcatel-Lucent, certain du déploiement de la 5G dès 2018, Nokia redoute néanmoins un ralentissement de l'activité traditionnelle d'équipementier. La partie optimiste du propos de son Pdg...

le 01/03/2016, par Didier Barathon, 604 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...