UPS investit 1 milliard de dollars dans les technologies pour réduire ses coûts - Actualités RT Terminaux et Systèmes

UPS investit 1 milliard de dollars dans les technologies pour réduire ses coûts

le 25/03/2010, par Jean Pierre Blettner avec IDG News Service, Terminaux et Systèmes, 722 mots

United Parcel Service (UPS), leader mondial dans le transport et la livraison express de colis, installe des capteurs dans ses camions de livraison pour réduire la consommation de carburant et transforme ses centres informatiques sous l'effet Green IT.

UPS investit 1 milliard de dollars dans les technologies pour réduire ses coûts

United Parcel Service (UPS) est un leader mondial du transport express de colis. Il annonce qu'il investira environ 1 milliard de dollars dans les technologies cette année pour améliorer l'efficacité de ses opérations, avec l'objectif de réduire ses coûts sur le long terme de plusieurs milliards.

L'annonce a été faite par ses cadres exécutifs du groupe en charge des systèmes d'information mardi 23 mars. Un de ses principaux objectifs est d'améliorer la rapidité et l'efficacité de ses livraisons. Pour y parvenir, UPS équipera  ses véhicules avec des capteurs qui lui permettent de recueillir des données sur la consommation de carburant, le choix des itinéraires et le temps où le moteur est au ralenti, a expliqué Dave Barnes, DSI d'UPS, lors du Forum des technologies vertes de la société à New York cette semaine.

Réduire la consommation de carburant aidera UPS non seulement de réduire les coûts, mais aussi à être plus respectueux de l'environnement. Une grande partie de coûts de l'entreprise vient du transport de colis par voie aérienne. En fait, UPS est la neuvième compagnie aérienne dans le monde et la société essaie d'économiser le carburant de ses appareils par la baisse des vitesses de vol et une meilleure planification pour éviter la duplication des liaisons.

Mais ses camions brûlent également beaucoup de carburant, et des capteurs ainsi que de la télématique embarqués pourraient économiser  des millions de dollars, a indiqué Dave Barnes. UPS installe environ 200 capteurs dans ses véhicules, dans des endroits comme les freins, le moteur et à l'extérieur, pour recueillir des données et identifier comment les conducteurs pourront adapter leur conduite afin de maximiser l'efficacité énergétique. 

UPS veut réduire les temps d'inactivité de ses camions de livraison, chaque heure de marche au ralenti consommant un gallon de carburant, a déclaré Dave Barnes.  La société installe également des GPS afin suivre les itinéraires empruntés par ses conducteurs pour livrer leurs colis.

Chaque matin, les conducteurs sont informés sur les données saisies par les capteurs et sur la manière selon laquelle ils pourraient conduire différemment afin d'économiser le carburant, dit-il. UPS veut optimiser le nombre de fois où un véhicule démarre, s'arrête, change de sens, tourne ou recule.

Le matériel télématique dans les véhicules capture ...

Photo D.R

... les flux de données et les envoie en temps réel vers les serveurs d'analyse. UPS essaie aussi d'améliorer les algorithmes qui analysent les données afin d'aider à réduire les coûts d'entretien du véhicule.  22 000 véhicules d'UPS seront équipés en télématique aux Etats-Unis et au Canada d'ici la fin de l'année, sur un total d'environ 95 000 véhicules de livraison, a précisé Dave Barnes.

La quantité de carburant économisée par camion de livraison peut être relativement faible, mais les économies se cumulent dans le cas d'une grande flotte. « Quand vous parlez d'environ 55 000 conducteurs sur la route, un changement apparemment léger a un impact énorme," a déclaré Nick Costides, vice-président des systèmes d'information chez UPS.

La société investit également dans des technologies de refroidissement plus efficaces dans ses deux centres informatiques, qui sont à Mahwah, New Jersey, et à Alpharetta, Géorgie. Le climat y est plutôt froid en hiver, dès lors UPS peut arrêter ses équipements de refroidissement et utiliser l'air extérieur pour le refroidissement.

Le centre informatique d'Alpharetta dispose d'un réservoir d'eau de 650.000 gallons à l'extérieur pour le refroidissement, et un échangeur de chaleur afin d'accélérer la dissipation de la chaleur captée par le fluide. L'eau s'écoule dans un mouvement circulaire autour du centre informatique, et l'échangeur de chaleur permet d'abaisser la température de l'eau plus rapidement.

Ces modifications permettent à UPS d'économiser environ 400.000 dollars par an, a déclaré Dave Barnes. La société procède à des investissements supplémentaires dans les nouvelles techniques de refroidissement et de dissipation. UPS investit également dans des processeurs pour serveurs plus rapides, lui permettant de consolider les serveurs existants grâce à la virtualisation, explique Nick Costides.

Cela contribue à réduire les coûts de l'énergie et réduit aussi l'encombrement dû aux serveurs. UPS a également consolidé ses petites salles de serveurs qui étaient dispersées à travers le monde. UPS possède une combinaison de serveurs x86 et de mainframes exécutant le système d'exploitation Linux.

Photo D.R

BlackBerry envisage de céder son activité messagerie

Le 12 août dernier, BlackBerry annonçait la création d'un comité spécial pour trouver une stratégie de survie. Vente 

le 28/08/2013, par D.B., 125 mots

Le clavier reste exigé avec les tablettes tactiles

Selon le cabinet Forrester, deux tiers des professionnels veulent un vrai clavier avec leurs tablettes tactiles. La tablette tactile comporte normalement un clavier virtuel sur l'écran lorsqu'il est nécessaire...

le 26/08/2013, par Bertrand LEMAIRE, 207 mots

Smartphone sous Ubuntu : échec du financement du projet

La campagne de levée de fonds pour produire le smartphone Edge sous Ubuntu n'a pas abouti Canonical n'a pu réunir que 13 millions de dollars auprès des internautes alors qu'il  comptait sur 32 millions de...

le 23/08/2013, par Véronique Arène avec IDG News Service, 339 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »