Verizon va lancer une offre IaaS avant fin 2013 - Actualités RT Cloud / Virtualisation

Verizon va lancer une offre IaaS avant fin 2013

le 11/10/2013, par Didier Barathon, Cloud / Virtualisation, 479 mots

Tous les opérateurs de télécoms, qu'ils soient de taille mondiale ou locale, se mettent en position pour attaquer le marché du cloud computing. L'opérateur américain Verizon s'apprête à lancer des services IaaS et un service de stockage pour fin 2013.

Verizon va lancer une offre IaaS avant fin 2013

Verizon étend ses offres en cloud computing. Sa nouvelle offre IaaS portera le nom de Verizon Nuage Compute, l'opérateur lance parallèlement une nouvelle offre de  stockage -as- a-service : Verizon Cloud Storage . Deux nouvelles offres qui ont été annoncées lors d'Interop New YorK. Verizon mise sur une  granularité plus fine des prix et sur une qualité de service plus forte que ses concurrents. 

"Autour de la grande table de la concurrence, nous avons pris le rôle du voisin bruyant, a expliqué curieusement John Considine (en photo), directeur de la technologie pour Verizon Terremark. Ce n'est pas grave si d'autres se donnent beaucoup de mal ». Ces nouveaux services proposés par Verizon seront offerts sous forme de version bêta publique d'ici la fin de l'année. La tarification complète n'a pas encore été divulguée.

Linux et Windows

Côté technologie, les modèles IaaS de Verizon supporteront Linux, Windows Server 2008 et  Windows Server 2012 . Les utilisateurs pourront également télécharger leurs propres systèmes d'exploitation. Le service de stockage fournit une interface basée sur le stockage objet.

Verizon utilise une variante de l' hyperviseur open source Xen qui permet aux machines virtuelles (VM ) basés sur d'autres types d'hyperviseurs de s'exécuter dans l'offre de l'entreprise. VMware, par exemple, peut fonctionner sur le cloud de Verizon. D'autres hyperviseurs, notamment Hyper -V de Microsoft et l'open source KVM , seront pris en charge à l'avenir. La technologie multi-hyperviseur de Verizon vient de CloudSwitch, société rachetée par Verizon en 2011. «Avec elle, nous gérons ces machines virtuelles sans les modifier ", a souligné John Considine.

Des choix indépendants

Verizon s'est également efforcé de rendre son prix plus granulaire que celui offert pour d'autres services. Plutôt que de simplement vendre des VM prépackagées petites, moyennes ou grandes, les clients vont pouvoir choisir indépendamment combien de calcul, de capacité de stockage et de mémoire sont nécessaires. Par exemple, les clients peuvent obtenir une VM avec 500 MHz, 1 GHz ou 2 GHz de puissance CPU et n'importe où à partir de 1 Go par 8 Go de mémoire.

«Nous permettons un contrôle indépendant du nombre de CPU, de la vitesse de ces CPU, de la quantité de mémoire de la machine virtuelle et de l'espace de stockage dans votre VM », a déclaré John Considine. L'entreprise offrira également des " performances réservées », ce qui garantit le niveau de performance.

Verizon est un opérateur de télécommunications avec son propre réseau IP mondial, il peut fournir des moyens de configuration de niveau 2, des changements de réseau que d'autres fournisseurs de cloud ne peuvent assurer. Verizon utilise ses propres centres de données, issus du rachat du fournisseur d'hébergement Terremark en 2011. Verizon utilise sept centres de données : quatre sont situés aux États-Unis les autres à Amsterdam, Londres et Sao Paolo.

Vodafone prépare un service de cloud privé virtuel pour les PME

Les PME qui veulent s'étendre à l'international veulent bénéficier de services de cloud dédiés capables de les suivre dans leur expansion. Des services qui soient accessibles en termes de prix et fiables en...

le 18/03/2016, par Peter Sayer / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), 450 mots

Deutsche Telekom lance une offre de cloud public pour toute l'Europe

Comme prévu, l'opérateur historique allemand a lancé son offre de cloud public lors du Cebit, lundi. Cette offre vise ouvertement AWS, elle est réalisée en association avec Huawei qui fournit les serveurs....

le 15/03/2016, par Didier Barathon, 410 mots

euNetworks relie 240 datacenters en Europe et se développe en France

Les opérateurs d'infrastructure indépendants luttent pour leur indépendance face à la concurrence des grands opérateurs et aux tentatives de rachat dont ils sont l'objet. euNetworks est un opérateur de réseau...

le 08/02/2016, par Didier Barathon, 378 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »