Vers une rationalisation du déploiement de la fibre

le 10/11/2006, par Eddye Dibar, Régulation télécoms, 119 mots

L'Autorité de régulation des télécommunications (Arcep) souhaite que les investissements en vue du développement de la fibre optique soient mutualisés. Paul Champsaur, président de l'Arcep, en appelle aux pouvoirs publics pour améliorer les dispositifs actuels (mutualisation des réseaux existants), insuffisants. Selon le régulateur, la moitié de l'investissement par abonné concerne les travaux de génie civil. Ils représentent entre 1 000 et 2 000 euros par abonné, sur Paris. Selon l'agence Reuters, l'objectif est d'inciter un opérateur déployant un réseau de fibre optique à l'ouvrir à ses concurrents d'une part, et à y installer de la fibre supplémentaire pour éviter des interventions spécifiques et coûteuses d'autre part. Enfin, il souhaite une coordination entre les opérateurs pour la desserte des appartements au sein des immeubles.

Le plan Souveraineté Télécoms se glisse dans la future loi Macron

Small cells, IoT, LTE, 5G : les télécoms planchent sur de nombreuses technologies qui toutes contribuent à la fameuse transformation digitale. Comment la France peut-elle peser sur ces technologies avec ses...

le 07/12/2015, par Didier Barathon, 466 mots

Dégroupage, bande 700 MHz, avenir de la régulation : l'Arcep veut...

En quelques heures, le régulateur des télécoms se fait entendre sur trois sujets différents : le très haut débit, les fréquences mobiles, son propre rôle dans les années à venir. Il joue son rôle et fait mieux...

le 13/11/2015, par Didier Barathon, 355 mots

Le parlement européen vote la neutralité du net, elle est encore très...

En rejetant tous les amendements proposés, le Parlement européen a adopté cet après-midi le paquet télécoms. Attendu et redouté, la Commission et le Conseil avaient donné leur accord, la machine européenne est...

le 27/10/2015, par Peter Sayer, Diider Barathon, 556 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »