WideVOIP : de la vente d'IPBX au métier d'opérateur - Actualités RT IPBX

WideVOIP : de la vente d'IPBX au métier d'opérateur

le 05/05/2008, par Fabrice Allessi, IPBX, 306 mots

La société WideVOIP a franchi une nouvelle étape de son développement en obtenant une licence d'opérateur L33-1 en janvier dernier. Elle peut ainsi porter des numéros et en attribuer à ses clients ou encore être elle-même FAI. Un outil d'administration de l'IPBX Asterisk Ces nouvelles compétences lui permettent de maîtriser toute la palette de services et de solutions nécessaires à la bonne marche d'une solution de ToIP en entreprise :Centrex IP, hébergement d'IPBX dédié et raccordement IP de PABX. Créée en 2005, la société WideVOIP a débuté en développant une interface d'administration en mode web de l'IPBX en Open Source Asterisk. Cet outil, utilisé pour ses propres besoin afin de fournir ses services à des particuliers, a été progressivement mis à la disposition des entreprises auxquelles WideVOIP propose également des services de terminaison d'appels. « Par la suite, nous sommes devenus LIR [Ndlr : registres internet locaux] afin de pouvoir agréger plusieurs liens internet et garantir ainsi une bonne qualité de service à nos clients, explique Vincent Roszak, le responsable commercial et co-fondateur de Widevoip. Un partenariat avec les constructeurs Aujourd'hui entré dans le club des opérateurs, WideVOIP table sur un chiffre d'affaires en hausse de 20% pour son exercice 2008-2009. Son exercice en cours, qui sera clos en juin, devrait aboutir sur 500 000 € de revenus. Bien que collaborant avec une dizaine de partenaires revendeurs et prestataires qui proposent son offre autour d'Asterisk, Widevoip ne mène pas de démarché proactive pour élargir son réseau de distribution. « Beaucoup de revendeurs se montrent frileux pour collaborer avec des opérateurs de VoIP car certains de nos homologues ont eu tendance à leur prendre des clients, constate Vincent Roszak. De fait, Widevoip compte plutôt sur ses partenaires fabricants, comme Paton, 3CX, Sangoma, Linksys ou encore 3com, pour renvoyer vers lui des revendeurs en quête de solutions de ToIP à associer à leurs matériels.

Atos rachète Unify (ex Siemens EC) et renforce ses liens avec Siemens

Atos renforce son alliance avec le groupe Siemens, qui se restructure violemment depuis plusieurs années. Après avoir obtenu l'externalisation des services informatiques du groupe industriel, la SSII française...

le 04/11/2015, par Didier Barathon, 404 mots

SIP Trunking : le marché des SBC atteint 271 millions de dollars en...

Selon la dernière étude annuelle du cabinet Infonetics, Audiocodes est de loin le n°1 du marché des SBC. Porté non seulement par la diffusion de l'IP mais aussi par de nouvelles technologies comme le WebRTC....

le 01/04/2015, par Didier Barathon, 336 mots

Alcatel-Lucent Enterprise dévoile OpenTouch Suite pour PME

Alcatel-Lucent Enterprise a ajouté une brique à son portefeuille de communications unifiées avec sa suite OpenTouch pour les PME. Les nouvelles fonctionnalités incluent un support simplifié SIP, des solutions...

le 25/11/2014, par Larry Hettick, Network World, 340 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Joël Mollo

VP Europe du sud de SkyHigh

« Nous créons un nouveau marché autour de la sécurité du cloud »