Windows Azure : panne mondiale pour le cloud de Microsoft

le 02/03/2012, par Jacques Cheminat avec IDG News Service, Cloud / Virtualisation, 249 mots

Microsoft a fait état d'une panne mondiale de sa plateforme cloud, Azure, pendant quelques heures. L'éditeur estime que les choses rentrent progressivement dans l'ordre.

Windows Azure : panne mondiale pour le cloud de Microsoft

La panne sur Azure, la plateforme cloud de Microsoft  et plus particulièrement le service de gestion des services a touché le monde entier, mercredi, à partir de 1h45 (heure GMT) du matin. La firme de Redmond a indiqué dans un message publié sur le tableau des services Azure, « nous avons rencontré un problème avec la gestion du service Windows Azure. Les clients ne seront pas en mesure d'effectuer des opérations de gestion des services». A 13h30 (heure GMT), l'éditeur a indiqué que « la gestion des services est rétablie pour la majorité des clients. Nous avons encore besoin de travailler sur certains points avant de restaurer complétement ce service ». Les clients Azure de certaines régions aux Etats-Unis, ainsi qu'au nord de l'Europe pourront continuer à rencontrer des problèmes de performance, a néanmoins avoué Microsoft.

La firme a expliqué en début de matinée que 3,8% des services hébergés sur sa plateforme cloud avaient été affectés par la panne. L'éditeur précise que des mesures ont été prises pour éviter que le problème ne se propage à travers les environnements de production. 

Par contre, Microsoft n'a pas donné plus d'indication sur les causes de cette panne. Il ne s'agit pas de la première panne pour la société qui en a connu une en 2009 et qui avait durée 22 heures. Des concurrents comme Amazon Web Services ont été aussi victimes de pannes.

Limelight vante son CDN de bout en bout sur réseau privé

Le monde du CDN est de plus en plus sollicité pour acheminer des contenus vidéos en dehors des réseaux publics et quel que soit le terminal de l'utilisateur. Il travaille également en dehors de sa cible traditi...

le 19/09/2014, par Didier Barathon, 377 mots

Ericsson définit sa stratégie cloud après le recrutement de l'ancien C...

Ericsson s'est largement investi dans le consortium OpenStack et construit ses propres datacenters. Une nouvelle activité qui complète le passage effectué par l'équipementier vers les logiciels et services. Eri...

le 19/09/2014, par Didier Barathon, 427 mots

Le CEO de Citrix met en valeur le «lieu de travail défini par le logic...

Selon Mark Templeton, PDG de Citrix, la stratégie définie par le logiciel doit être prolongée au-delà du centre de données et aller vers le lieu de travail. C'est une nouvelle vision con-cernant l'ensemble des ...

le 19/09/2014, par Brandon Butler, Network World, adaptation Didier Barathon, 682 mots

Dernier dossier

Le software-defined security (SDS) convient aux environnements virtualisés

Avec le SDS (software-defined security), la détection d'intrusion, la segmentation du réseau, les contrôles d'accès sont automatisés et contrôlés par le logiciel. Le SDS convient plus particulièrement aux environnements informatiques dépendants du cloud computing et des infrastructures virtualisées. Il prend en compte chaque nouveauté dans l'enviro...

Dernier entretien

Dan Pitt

directeur exécutif de l'ONF, Open Networking Foundation

« Nous nous sentons la responsabilité de conduire l'ensemble du mouvement SDN »