Le fondateur de WikiLeaks va publier un manuel anti-Big Brother

le 29/11/2012, par Relaxnews, Sécurité, 146 mots

Julian Assange propose un ouvrage en collaboration avec des chercheurs et spécialistes des données sur Internet.

Le fondateur de WikiLeaks va publier un manuel anti-Big Brother

Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, va publier le 21 mars 2013 un ouvrage intitulé "Manuel d'insurrection. Comment Internet nous surveille".

Edité chez Robert Laffont , ce livre se présente sous forme d'un dialogue avec des spécialistes de sécurité et de la surveillance en ligne, selon La lettre du libraire. A savoir des entretiens avec Jacob Appelbaum (chercheur en sécurité informatique, défenseur du logiciel libre), Jérémie Zimmermann (porte-parole de l'association La Quadrature du Net) et Andy Müller-Maguhn (spécialiste du cryptage sur internet).

L'Australien Julian Assange est connu pour être le fondateur de Wikileaks, site qui a défrayé la chronique en publiant des milliers de documents classés confidentiels. Il est aujourd'hui au coeur de deux procédures judiciaires pour espionnage (États-Unis) et viol (Suède) et vit reclus depuis plusieurs mois à l'ambassade d'Équateur à Londres.

A propos de l'ouvrage

Manuel d'insurrection. Comment Internet nous surveille, de Julian Assange, Jacob Appelbaum, Jérémie Zimmermann et Andy Müller-Maguhn (Editions Robert Laffont, sortie prévue le 21 mars 2013)

Symantec se coupe en deux, Netapp pourrait racheter la partie sauvegar...

HP s'est divisé en deux sociétés indépendantes, les PC d'un côté les réseaux de l'autre, eBay a largué Paypal. C'est au tour de Symantec d'adopter la stratégie du « spin-off » en détachant le stockage de la séc...

le 10/10/2014, par Didier Barathon, 367 mots

Digitalisation : le RSSI doit changer de démarche

Assises de la sécurité. Les RSSI sont venus à Monaco pour se poser quelques questions existentielles. Certaines anciennes, par exemple quelle est leur place entre la DSI et les directions métier, d'autres plus ...

le 03/10/2014, par Didier Barathon, 647 mots

Les RSSI ne s'intéressent pas assez au big data

Les Assises de la sécurité ont montré pourquoi les RSSI devaient élargir leur périmètre de responsabilité.  La digitalisation des entreprises commence à les concerner, même si leur positionnement dans l'entrepr...

le 02/10/2014, par Didier Barathon, 619 mots

Dernier dossier

Le software-defined security (SDS) convient aux environnements virtualisés

Avec le SDS (software-defined security), la détection d'intrusion, la segmentation du réseau, les contrôles d'accès sont automatisés et contrôlés par le logiciel. Le SDS convient plus particulièrement aux environnements informatiques dépendants du cloud computing et des infrastructures virtualisées. Il prend en compte chaque nouveauté dans l'enviro...

Dernier entretien

Dan Pitt

directeur exécutif de l'ONF, Open Networking Foundation

« Nous nous sentons la responsabilité de conduire l'ensemble du mouvement SDN »