MWC 2010 : la folie des smartphones - MWC : le panorama des smartphones présentés - RT GSM/3G/4G

MWC : le panorama des smartphones présentés

Dossier par Thierry Lévy-Abégnoli avec IDG News Service, 1006 mots

L'édition 2010 du Mobile World Congress est le théâtre de nombreuses annonces de mobiles, notamment sous Android. Des fabricants de plates-formes matérielles, ainsi que des éditeurs présentent des modèles qui préfigurent les terminaux annoncés dans les mois qui viennent.

Un vrai navigateur pour le BlackBerry

Enfin un vrai navigateur pour le BlackBerry ! C'est ce qu'a dévoilé son constructeur, RIM, lors d'une démonstration. Il est basé sur le moteur de rendu Webkit (comme le navigateur Safari de l'iPhone). RIM affirme qu'il supportera les standards HTML 5 et CCS3.

Voici une courte présentation du nouveau navigateur Web pour le Blackberry :




Un SDK dédié aux applications en réalité augmentée

L'éditeur allemand Metaio a dévoilé Unifeye Mobile SDK, un environnement de développement dédié aux applications en réalité augmentée pour plates-formes mobiles. Il permet d'exploiter en temps réel différentes informations, telles que la géolocalisation, la direction, et l'image fournie par une caméra. Le SDK supporte en particulier la reconnaissance d'images et le rendu 3D. Sur cette illustration, un site marchand a superposé son mobilier extérieur sur l'image de la terrasse filmée par l'internaute.



HTC copie le Google Nexus One dont il est le fabricant

HTC a dévoilé deux nouveaux smartphones sous Android dont un, le HTC Desire, semble directement dérivé du Google Nexus One, dont il est également le fabricant. Tous deux intègrent en effet un écran Amoled de 3,7 pouces, ainsi qu'un chipset Muflier Qualcomm à 1 GHz. En guise d'alternative à l'écran tactile, le Desire utilise une sorte de joysticks optique tactile, alors que le Nexus a opté pour un trackball. Le Desire se distingue également du Nexus One par ici l'intégration d'un récepteur FM. Baptisé Legend, le second modèle annoncé par HTC a un écran nettement plus petit.



Toshiba met à jour son Windows Phone

Toshiba lance un successeur à son smartphone TG01 sous Windows Phone, le TG02. Le processeur reste le même, un Qualcomm Snapdragon à 1 GHz, de même que l'écran tactile de 4,1 pouces (800 x 480 pixels). Ce qui change, c'est que l'écran est désormais capacitif et non plus résistif.



Motorola annonce son huitième Google Phone

Le Cliq XT est ni plus ni moins le huitième smartphone sous Android annoncé par Motorola. Il tourne sous la version 1.5 du système d'exploitation de Google. Son écran tactile offre une résolution de 320 x 480 pixels et il supporte Adobe Flash Lite. Bien sûr, il est compatible Wi-Fi et 3G+ (avec un débit de 7,2 Mbit/s).



Microsoft dévoile Windows Phone 7

Avec Windows Phone 7, Microsoft affirme redéfinir l'expérience utilisateur sur un mobile. La conception très épurée de l'interface combine des textes lisibles et des icônes appelées « smart tiles » qui sont des liens Web ou applicatifs. Ces tiles peuvent être regroupés dans des hubs. Un hub gérera par exemple des personnes (associées à leurs coordonnées et à des réseaux sociaux), des photos, des vidéos ou des musiques. Un hub dédié à la productivité inclut Microsoft Office et SharePoint. Les premiers smartphones sous Windows Phone 7 seront disponibles au quatrième trimestre 2010.



Sony Ericsson lance deux Google Phones lilliputiens

Sony Ericsson annonce deux nouveaux smartphones sous Android qui se caractérisent par leur petite taille. Le mini X10 et le X10mini Pro ont en commun un écran tactile capacitif de seulement 2,55 pouces. Un peu plus grand et plus épais, Le modèle Pro ajoute un clavier AZERTY coulissant et rétro-éclairé. Il inclut en outre le logiciel Timescape de Sony Ericsson qui permet un accès rapide aux SMS, aux appels manqués ainsi qu'aux mises à jour Facebook et Twitter. Plusieurs applications Google sont également pré-installées, dont Street View et Map View.



Un système sous Android concentré sur une carte SIM

Imaginez tous les composants d'un système sous Android concentrés sur une carte SIM, plus petite qu'un timbre-poste. C'est exactement ce que le constructeur sud-coréen SK Télécom vient de dévoiler au Mobile World Congress. Il s'agit encore d'un prototype, basé sur un processeur ARM et intégrant une mémoire flash de 1 Go, suffisante pour accueillir le système Android.



Toshiba met un écran A-AMOLED dans un smartphone

Le GT-S8500 Wave de Toshiba présente deux caractéristiques distinctives. Tout d'abord, un écran A-AMOLED (Active-Matrix Organic Light-Emitting Diode) plus lumineux que les traditionnels écrans AMOLED, notamment sous la lumière du soleil. Sa taille : 3,3 pouces pour 480 x 800 pixels. D'autre part, l'appareil intègre l'interface utilisateur TouchWiz 3.0.



Un concept de Smartphone connecté à un téléviseur

Qualcomm a montré un concept de smartphone capable de se connecter à un téléviseur afin de lire des contenus vidéo. Le MSM7630 a ainsi été reliés à un écran plat via un câble HDMI. Pour l'instant, il ne lit les vidéos qu'en 720p mais supportera prochainement le mode 1080p. Lors d'une démonstration comparable, ST-Ericsson avait promis pour sa part une connectivité HD en Wi-Fi 802.11n.



Texas Instruments marie 3G et HD en 1080p

Texas Instruments s'investit dans la vidéo HD via des réseaux 3G. Le constructeur vient en effet d'annoncer le processeur OMAP 4, qui supporte l'enregistrement et la lecture de vidéos en 1080p, alors que son prédécesseur, l'OMAP 3, lancé un an plus tôt, ne dépassait pas le 720p. Le nouveau circuit est basé sur un double coeur ARM Cortex-A9 MPCore qui offre à des appareils mobiles, le support du multiprocessing symétrique.



Un navigateur pour mobiles compatible Youtube

Un an après le lancement de Bolt, son navigateur pour mobiles, Bitstream annonce la version 1.7 qui inclut l'intégration de Twitter, un gestionnaire de téléchargement amélioré, le support des widgets, ainsi qu'une meilleure capacité à lire des vidéos en streaming. L'éditeur affirme même qu'il s'agit du seul navigateur pour mobiles pouvant directement lire les contenus de Youtube.



Un système mobile en kit sous Android

Bug Labs lance une plate-forme matérielle baptisée Bug 2.0 prenant la forme d'un ensemble de modules électroniques (caméras, communications) qui permet de créer un système mobile à la carte. La version 2.0 est construite autour d'un processeur OMAP 3 de Texas Instruments et apporte le support du système Android. En partenariat avec Accenture, la société a réalisé au MWC, des démonstrations d'applications mobiles dans les domaines de la santé, du tracking de flottes de véhicules et de la domotique.

Sommaire du dossier