Une nouvelle race d'OS, les micro OS, pour le cloud et les conteneurs - Qu'est-ce qu'un micro système d'exploitation ? - RT Cloud / Virtualisation

Qu'est-ce qu'un micro système d'exploitation ?

Dossier par Nigel Poulton, InfoWorld, 290 mots

Il y a une guerre tous azimuts en cours pour savoir quel système d'exploitation sera couronné roi du cloud. Et devinez quoi ? Aucun des systèmes d'exploitation traditionnels ne va gagner !

Qu'est-ce qu'un micro système d'exploitation ?

Les systèmes d'exploitation actuels ne sont tout simplement pas conçus pour le cloud, et ils sont trop puissants. Par conséquent, une nouvelle race de systèmes d'exploitation,  minimalistes, est en train de les remplacer. Il s'agit de micro systèmes d'exploitation. Peut-être les avez-vous également entendu décrire comme des systèmes d'exploitation de conteneurs, car ils sont conçus pour fonctionner avec les conteneurs.

Pour planter le décor, rappelons que  le cloud c'est environ trois choses principales : la densité, l'élasticité et la sécurité. Évidemment, le cloud c'est beaucoup de choses à la fois, mais la densité, l'élasticité et la sécurité sont au centre. Et ce sont ces trois facteurs qui sont annonciateurs de la mort du système d'exploitation traditionnel dans le cloud avec  la naissance du micro système d'exploitation.

Le micro systèmes d'exploitation est minimaliste

En un mot, un système d'exploitation micro est un système d'exploitation conçu pour une chose, et une seule chose : la charge des serveurs. Il n'y a pas de « fanfreluches » supplémentaires telles que de jolies interfaces utilisateur graphiques, des applications de productivité de bureau, ou même des services de serveurs qui ne sont pas absolument nécessaires. Non! Le micro systèmes d'exploitation est minimaliste.

Un principe de base des micro OS est que les petites empreintes permettent une plus grande densité et une plus grande sécurité. Autrement dit, de plus petites empreintes conduisent à moins de complexité, moins de vulnérabilités, moins de rapiéçage, moins de redémarrages, la réduction des temps de démarrage ... bref, moins de déchets.

Tout cela a commencé dans le monde de Linux et a débordé dans le monde Windows.

Sommaire du dossier