Dossier : La Manche a pris son destin numérique en main

La Manche a pris son destin numérique en main

Juillet
2008

Vu hier comme un laboratoire pour les nouvelles technologies de la communication, le département de la Manche a désormais déployé son infrastructure à haut débit. Avec 99,95% des foyers desservis, il est l'un des mieux équipés de France.

Sommaire du dossier
  • I. Pas de développement sans haut débit

    Dès 1995, le département de la Manche mise sur les communications électroniques et internet. En 2004, il créé le syndicat mixte Manche Numérique pour doter le département des infrastructures haut débit nécessaires.

  • II. 500.000 euros par an pour développer les usages

    Il ne suffit pas de déployer une infrastructure à haut débit ; il faut développer des services et inciter les particuliers et les entreprises à les utiliser. C'est l'une des priorités de Manche Numérique.

  • III. Manche Télécom : le bras armé de Manche Numérique

    La construction du réseau de la Manche et son exploitation ont été confiées en 2005 à une délégation de service public : Manche Télécom. Mais ce sont des opérateurs classiques qui commercialisent les services.

  • IV. Infrastructures : le Wimax et le CPL écartés

    La fibre optique pour le réseau fédérateur et le DSL pour la distribution se taillent la part du lion. Le Wi-Fi vient en renfort dans les zones blanches. Le Wimax et le CPL ont été recalés.