Entretien avec Boris Courté, Directeur associé chez Expense Reduction Analysts

Boris Courté
Directeur associé chez Expense Reduction Analysts

le 26/01/2008, par Jean Pierre Blettner, RT GSM/3G/4G

Payer moins de 30 euros ht/mois par utilisateur est possible pour de la transmission de données illimitée en 3G+/Edge.

Boris Courté

R&T : Les offres de transmission de données illimitée en 3G+/Edge sont environ au tarif de 60 € ht/mois chez Orange, SFR et Bouygues Telecom. Ce coût peut-il être réduit ?
Boris Courté : Oui, les tarifs officiels ne sont pas forcément représentatifs de la réalité, et ceci même pour les PME ou les TPE. Par exemple, lors d'une mission pour un cabinet d'architectes, le tarif est descendu à 33 € HT/mois pour équiper trois personnes en 3G illimitée pour de la transmission de plans. Cette réduction a été obtenue grâce à une remise de 10% pour un engagement sur 24 mois, 5% de remise supplémentaire car trois personnes étaient équipées et sept mois d'abonnement offerts. Dans le cas de flottes plus importantes, au-delà de 100 lignes, le tarif descend en dessous de 30 € HT/mois.
R&T : En cas de besoin de transmission de données réduit, comment repérer le bon forfait chez les opérateurs ?
B.C. : Les opérateurs poussent les abonnements illimités alors qu'en fait, seule une minorité d'utilisateurs dans une entreprise en a besoin. Pour les autres collaborateurs, il faut regarder les volumes réellement échangés et les usages. Pour de l'email exclusif, l'idéal c'est le PDA communiquant ou le Blackberry. Pour des emails plus volumineux, on prendra une option data associée à une ligne voix sur un PDA. L'option data coûte de l'ordre de 5 € HT/mois pour 5 Mo. On peut aussi retenir une offre en « push » à partir de 9 € HT pour 5 Mo. Pour de l'email et de l'accès à internet ponctuel, on retiendra un PC portable avec une carte de connexion ou une clé USB, ainsi qu''un forfait. Enfin, pour un usage intensif, pour une application métier ou du CRM, on choisira une offre illimitée ou un gros forfait. Il est important de déterminer les usages avant de se lancer dans la négociation avec les opérateurs.
R&T : Orange propose une option Optima à 4 € par mois. L'utilisateur est alors facturé selon sa consommation réelle au plus près de l'un des six paliers de volume de l'offre Business Everywhere (de 5 Mo à 1 Go). Cette option est-elle intéressante ?
B.C. : C'est une offre assez marketing. Dans le cadre de cette option, on est certes facturé au plus près de l'un des paliers de volume ou de durée de l'opérateur, mais la différence entre le volume réellement transféré et le volume prévu dans le forfait est comptabilisée pour sa part au tarif hors forfait. Il faut donc faire attention.
R&T : Sur un PC portable, vaut-il mieux s'équiper avec une carte de transmission 3G+ ou une clé USB 3G+ ?
B.C. : La carte est un produit qui va devenir obsolète. Les connectiques des PC portables évoluent, et il y a de moins de ports PCMCIA sur ces machines. On peut tabler éventuellement sur le PCI express, mais il ne sera pas forcément présent sur tous les PC. La clé USB est le plus simple car elle est acceptée par tous les PC. De plus, comme elle intègre ses drivers, elle est aussi plus facile à déployer. Enfin, il existe les PC qui intègrent directement la carte SIM dans un emplacement dédié à cet effet. Ce type de solution peut être mis à jour au fur et à mesure de l'évolution des réseaux cellulaires vers le haut débit en HSDPA (High Speed Downlink Packet Access) de 1,8 Mbit/s, 3,6 Mbit/s et 7,2 Mbit/s et en HSUPA (High Speed Uplink Packet Access).