Entretien avec Jean-Pierre Corniou, DGA de SIA Conseil

Jean-Pierre Corniou
DGA de SIA Conseil

le 11/09/2008, par Bertrand LEMAIRE, RT Infrastructure

"Quand vous parlez d'informatique à un PDG, il vous parlera de coût et pas de création de valeur. Il faut changer cet état des choses"

Jean-Pierre Corniou

SIA Conseil, cabinet spécialisé dans le conseil en management (180 consultants, 32 millions d'euros de chiffre d'affaires), vient d'acquérir EDS Consulting France (35 consultants, 8 millions d'euros de chiffre d'affaires) et dirigé par Jean-Pierre Corniou.

Enarque, ancien DSI de Renault, ancien président du Cigref et désormais, ancien président d'EDS Consulting France, Jean-Pierre Corniou rejoint SIA Conseil avec ses équipes et deviendra Directeur Général Adjoint. Il aura en charge de « porter la culture des technologies de l'information » de ce groupe extérieur au petit monde des TIC, selon ses propres mots.

Le rachat d'EDS par HP au niveau mondial semble avoir précipité la cession d'EDS Consulting France. « Le modèle du conseil en France est très différent de ce qu'EDS concevait sous ce vocable dans les autres pays, indique Jean-Pierre Corniou. En effet, EDS Consulting est, dans le monde, une structure d'expertise technologique qui vient en appui de la SSII. Or, EDS Consulting en France était une structure de conseil en organisation qui cultivait une indépendance de vue technologique.

Selon Jean-Pierre Corniou, « associer l'activité de conseil et une SSII est très difficile, comme on l'a vu dans les rachats de Ernst & Young par Capgemini, PWC par IBM, etc. Le seul à y parvenir en France est Accenture. EDS est très industriel dans son approche, très efficace pour son métier mais pas pertinent pour faire du conseil et de l'innovation organisationnelle. En cabinet, l'unité d'oeuvre est le contrat de 50 000 € mais pour une SSII, c'est plutôt 100 millions d'euros. Or les procédures sont communes si une même société fait les deux. Ca ne peut pas coller. »

Il poursuit « D'habitude, c'est une SSII qui se développe dans le conseil métier ; ici, c'est l'inverse avec SIA Conseil, un spécialiste du conseil métier, qui se dote d'une culture IT ; cela devrait permettre de sortir l'informatique de son ghetto ». Il se lamente : « Quand vous parlez d'informatique à un PDG, il vous parlera de coût et pas de création de valeur. Il faut changer cet état des choses. »

L'énarque ancien président du Cigref, ne peut s'empêcher de parier sur l'avenir : « le rachat d'EDS par HP est significatif du développement croissant de véritables usines IT dont l'industrialisation va aller de plus en plus loin. Ces structures n'ont pas vocation à faire du conseil en management. Les cabinets de conseil rattachés à des SSII vont donc progressivement s'en séparer.»