Entretien avec Mike Concannon, vice président en charge du groupe connectivité et modules sans fil, au sein de l'activité semi conducteurs de Qualcomm

Mike Concannon
vice président en charge du groupe connectivité et modules sans fil, au sein de l'activité semi conducteurs de Qualcomm

le 15/03/2008, par Jean Pierre Blettner, RT GSM/3G/4G

"Nous évoluons vers des produits « données centrique » complétant notre offre « télécoms centrique ». Ce nouveau type d'équipement est intermédiaire entre les PDA et les PC portables"

Mike Concannon

R&T : Qualcomm a été très longtemps lié à la technologie CDMA américaine ou à MediaFlo, votre technologie de télévision pour mobiles, où en êtes vous aujourd'hui ?
Mike Concannon : Qualcomm a certes débuté avec du CDMA, mais nous avons évolué vers le WCDMA, puis le HSDPA et le HSUPA. Nous venons d'annoncer notre chipset HSPA+ (High Speed Packet Access). Les composants seront disponibles en fin d'année chez les fabricants de terminaux, tels que HTC ou Samsung, et les produits commerciaux HSPA+ devraient arriver vers la mi-2009. Nous avons aussi annoncé nos composants LTE (Long Term Evolution). Ces composants seront multi modes, à la fois LTE et HSPA+ ou LTE et EV DO. Ils seront disponibles vers la fin de 2009 en petites quantités. Les produits commerciaux arriveront en 2010 ou 2011. Quant à la diffusion TV sur les mobiles, outre Mediaflo, nous avons aussi des composants pour le DVBH européen. Ainsi, au printemps, un de nos clients constructeur asiatique sortira un terminal prêt pour le DVBH européen.

R&T : Sur quoi travaillez-vous actuellement ?
Mike Concannon : Notre dernière technologie s'intitule Gobi. Elle permet d'intégrer l'équipement de connectivité dans le PC portable, cela augmente l'efficacité des antennes car on peut mieux les disposer. Gobi correspond à une mini carte de 2 pouces de côté. HP proposera des PC portables intégrant un module Gobi en Mai prochain. Gobi réunit les standards CDMA EVDO Rev A (à 5,7 Mbit/s) et HSPA.

R&T : Mais n'est-on pas limité en termes d'évolutions comparé à un modem par clé USB ?
Mike Concannon : Le module Gobi est modifiable par logiciel. De plus, il y aura 6 ou 8 packages selon l'opérateur mobile (Orange, Vodafone, ...) livrés par Qualcomm et modifiables si l'on change d'opérateur.

R&T : Comment va évoluer Qualcomm dans les années qui viennent face à une concurrence renforcée ?
Mike Concannon : Nous ajoutons de nouvelles lignes d'activité à notre métier depuis le printemps 2007, avec des produits « données centric » complétant notre offre « télécoms centric ». Nos composants destinés aux téléphones ont évolué vers de plus en plus de puissance, et de fonctions multimédia, audio et vidéo. Ce savoir faire sert à créer de nouveaux composants destinés à des produits intermédiaires entre les PDA et les PC portables. Nous avons ainsi conçu un circuit DSP appelé Snap Dragon, c'est un processeur cadencé au Gigahertz destiné à une nouvelle catégorie d'équipements, plus orientés vers les données qu'un téléphone, et plutôt destinés au calcul comme un PC, avec une faible consommation électrique afin de se rapprocher de l'autonomie d'un PDA. Snap Dragon est disponible en échantillon auprès de nos clients. Les premiers produits commerciaux seront vendus vers Noël par le taïwanais HTC. Snap Dragon est compatible avec Windows Mobile 7 ou Linux. Nous allons également proposer une puce, QST (Qualcomm SnapStar) pour les produits électroniques de type navigation personnelle ou balladeur multimédia. QST existe en échantillon auprès de nos clients. Les premiers produits commerciaux arriveront fin 2008. Nous avons ainsi annoncé un navigateur GPS avec Mio.

R&T : Quel est votre avis au sujet du Wimax ?
Mike Concannon : Nous suivons le Wimax avec beaucoup d'attention, mais les technologies HSPA+ et Gobi sont plus importantes pour nous. En ce qui concerne le Wimax, nous ne voyons pas d'intérêt à fournir des composants pour des réseaux qui n'existent pas. Tout est une question de nombre, les réseaux HSPA décollent, et il n'y a pas de réseaux en Wimax. Lorsque le Wimax sera déployé, ce sera une île qui ne sera connectée à rien d'autre. Le CDMA existe, les réseaux LTE et HSPA seront fournis.

R&T : Vous avez présenté un prototype d'Androïd, le système d'exploitation de Google sur une de vos plates-formes, où en êtes-vous ?
Mike Concannon : Nous travaillons depuis 18 mois avec Google afin qu'Androïd utilise toutes les capacités de MSM (Mobile Station Modem 7K), notre puce de haut de gamme utilisée dans les environnements de type Windows Mobile. Notre puce MSM 7K sert à exécuter à la fois les parties modem et applicatives (Windows Mobile et les applications associées) sur les derniers terminaux de HTC depuis la fin de 2007. Nous allons réitérer la même chose avec Androîd d'ici la fin 2008.