Améliorer les accès au cloud avec de l'automatisation réseau

le 16/08/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Cloud / Virtualisation, 902 mots

Selon Manoj Leelanivas, directeur des produits de Juniper, l'IA et l'automatisation sont à l'origine d'un changement majeur dans l'architecture des réseaux.

Améliorer les accès au cloud avec de l'automatisation réseau

Aujourd'hui, les réseaux d'entreprise se tournent essentiellement vers l'achat d'offres complètes dans lesquelles on trouve des composants logiciels axés notamment sur la gestion, l'automatisation et l'intelligence artificielle (IA), mais aussi sur le routage, la commutation et la sécurité, au détriment d'une approche plus fragmentaire. Selon Manoj Leelanivas, vice-président exécutif et chef de produit de Juniper Networks, cette tendance est motivée par une refonte de l'architecture réseau dans la foulée de la pandémie de Covid-19, mais aussi par le besoin de simplifier le réseau et l'accès aux ressources du cloud. « L'idée que les clients doivent disposer d'une solution pour tout gérer depuis le cloud est très nouvelle pour de nombreuses entreprises, et en effet le visage de l'entreprise a changé », a déclaré M. Leelanivas. « Il y a beaucoup plus de micro-sites, d'utilisateurs distants et de succursales à gérer. On peut dire que le contexte est vraiment celui d'un réseau d'environnements divers, et cela peut rendre les choses plus complexes, notamment pour les grandes entreprises », a-t-il ajouté.

Pour Juniper, mais c'est aussi le cas pour d'autres grands acteurs du secteur des réseaux comme Cisco, VMware, HPE/Aruba et d'autres, ces tendances constituent à la fois un défi et une opportunité. Pour l'instant du moins, Juniper profite de cette opportunité avec son offre de datacenter prêt pour le cloud qui inclut ses logiciels, son matériel et ses produits de gestion, et dont le chiffre d'affaires a augmenté de 28 % d'une année sur l'autre. Quant aux revenus de ses solutions pour les entreprises axées sur l'IA, ils ont aussi augmenté de 28 % par rapport à l'année dernière, comme l'a indiqué l'entreprise lors de sa récente communication des résultats du 2e trimestre. De plus, le revenu total généré par ses logiciels et ses services connexes s'est élevé à 173 millions de dollars, soit en augmentation de 59 % par rapport à l'année précédente, comme l'a également indiqué l'entreprise. « Nous disposons désormais d'un framework qui permet aux clients de mettre en place très rapidement des milliers de dispositifs en réseau multifournisseurs - une opération auparavant longue et très difficile à réaliser - et d'utiliser notre logiciel Apstra pour gérer et sécuriser cet environnement », a déclaré M. Leelanivas.

Gestion de différents matériels

Acheté par Juniper en décembre 2020, Apstra conserve un référentiel en temps réel des informations de configuration, de télémétrie et de validation pour s'assurer en permanence que le réseau fait ce que le client veut qu'il fasse. Le logiciel comprend également des fonctions d'automatisation pour fournir des politiques de réseau et de sécurité cohérentes pour les charges de travail sur les infrastructures physiques et virtuelles. Ses analyses automatisées effectuent des vérifications régulières du réseau afin de protéger les configurations. Le logiciel Apstra étant agnostique sur le plan matériel, il peut donc être intégré aux produits de Cisco, Arista, Dell, Microsoft et Nvidia/Cumulus. La version 4.0 d'Apstra, livrée récemment par Juniper, offre des fonctionnalités d'automatisation des réseaux et comporte de nouveaux modèles de réseau personnalisables, ce qui permet aux clients d'ajouter plus facilement des appareils et des charges de travail en fonction de leurs besoins, selon Juniper. « À l'avenir, Juniper compte renforcer son support pour l'IAops, l'automatisation et d'autres fonctions de façon à accroître l'efficacité et à repérer plus rapidement les problèmes et y remédier », a encore déclaré Manoj Leelanivas.

Juniper veut aussi aller plus loin dans le support de l'IA. Le fournisseur a déjà intégré des technologies IA au coeur de ses principales solutions logicielles. C'est le cas notamment de son noyau Mist basé sur l'IA et de son moteur intelligent Marvis, ou encore de ses plateformes Assurance filaire et sans fil. L'an dernier, l'entreprise a ajouté WAN Assurance, un service basé sur le cloud qui collecte les données de télémétrie des équipements Juniper SRX, Contrail et autres équipements WAN et les transmet à Marvis. Le moteur intelligent comprend ce qu'est une activité normale du réseau, recherche les anomalies et fait des suggestions pour résoudre les problèmes et garantir les niveaux de service du réseau WAN. Selon Juniper, souvent, Marvis peut agir sans intervention humaine. « Nous pouvons désormais collecter des données à partir de n'importe quel endroit du réseau et fournir à notre IA des informations qui lui permettent d'anticiper les problèmes et de les résoudre avec un minimum d'interaction humaine, c'est ce que font l'IA et Assurance », a déclaré M. Leelanivas.

Sécuriser et optimiser les accès au cloud

Les clients peuvent également utiliser le logiciel Session Smart que Juniper a acquis avec le rachat de 128 Technology. Session Smart promet de réduire les coûts d'exploitation des réseaux SD-WAN et WAN en prenant des décisions de routage intelligentes basées sur les sessions et les besoins des applications sur des tunnels traditionnels individuels. Combiné avec Marvis, Session Smart peut identifier les modèles de trafic dans des lieux différents, à partir d'appareils différents, en fonction des différentes utilisations applicatives et traiter automatiquement les problèmes ou faire des recommandations à un gestionnaire de réseau. Selon Juniper, cette application a un potentiel énorme pour répondre aux besoins de support de la main-d'oeuvre hybride. « L'objectif est de connecter autant de choses que possible au cloud, aussi rapidement et de manière aussi sécurisée que possible », a encore déclaré M. Leelanivas. « La finalité étant d'améliorer l'efficacité opérationnelle », a-t-il ajouté.

AWS travaille à la simplification de la conformité ATO avec Splunk,...

Avec leur initiative FASTTR, ces trois entreprises spécialisées dans le cloud et la sécurité veulent aider les entrepreneurs de la défense et les fournisseurs de logiciels réglementés à se mettre en conformité...

le 05/10/2021, par Shweta Sharma, CSO (adaptation Jean Elyan, 878 mots

Améliorer les accès au cloud avec de l'automatisation réseau

Selon Manoj Leelanivas, directeur des produits de Juniper, l'IA et l'automatisation sont à l'origine d'un changement majeur dans l'architecture des réseaux. Aujourd'hui, les réseaux d'entreprise se tournent...

le 16/08/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 902 mots

5 points essentiels pour maitriser ses ressources cloud

Les environnements hybrides et multiclouds peuvent être coûteux et complexes. Mais certains outils peuvent faciliter le provisionnement, l'automatisation et la résilience. La simplicité est toujours recommandé...

le 02/07/2021, par Isaac Sacolick, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1539 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...