Après GCP, Qumulo Cloud Q arrive sur AWS

le 29/01/2021, par Serge LEBLAL, Infrastructure, 357 mots

En arrivant sur AWS, après Google Cloud, Qumulo poursuit son expansion sur le cloud avec des configurations Cloud Q étendues sur les infrastructures de la firme de Seattle.

Après GCP, Qumulo Cloud Q arrive sur AWS

Fondée par des anciens d'Isilon Systems, la start-up Qumulo, spécialisée dans le stockage hybride, étend son périmètre en proposant des configurations Cloud Q sur les infrastructures d'AWS. « Nos nouvelles configurations disponibles sur la marketplace d'AWS permettent aux entreprises de relever les défis les plus difficiles en matière de données non structurées en créant des data lake performants connectés à des charges de travail, tout en exploitant les services d'analyse des données du type IA ou ML d'AWS », indique dans un communiqué de presse Barry Russel, responsable de l'activité cloud chez Qumulo. Cloud Q, qui était déjà disponible sur Google Cloud, étend considérablement son périmètre en arrivant sur AWS et permet aux entreprises de comparer les tarifs et services proposés sur les deux plateformes.



Le configurateur d'AWS permet de calculer le prix du stockage Cloud Q de Qumulo.

Des coûts très sensibles aux vitesses de transfert

Un petit tour sur la place de marché d'AWS permet ainsi de trouver plusieurs offres Cloud Q, à ne pas confondre avec la Q-Cloud de Quantum. Qumulo met en avant plusieurs configurations des clusters de stockage dans diverses combinaisons de capacité et de support (hybride DD/SSD ou uniquement SSD), dans plusieurs régions du monde, dont Paris. Pour les tarifs, la réservation de grandes capacités de stockage permet de tirer les prix vers le bas, mais le choix de vitesses de transfert élevées peut considérablement augmenter les coûts au To.

Une souscription annuelle permet toutefois de bénéficier d'une remise de 40% comme sur la page AWS. Avec cette offre de stockage reposant sur les infrastructures AWS, Qumulo propose aux entreprises intéressées de réduire leurs coûts de stockage cloud avec un service managé et choisir la capacité et la gamme de performances qui leurs conviennent le mieux pour leurs données non structurées. Le configurateur d'AWS permet de calculer très précisément le tarif de chaque instance, auxquels il faudra encore ajouter une option back-up pour assurer la protection des données.

Des serveurs Proliant durcis et refroidis par immersion chez Iceotope

Suite à l'accord OEM conclu entre HPE et Iceotope, ce dernier pourra de vendre des serveurs ProLiant dans ses châssis durcis à refroidissement liquide par immersion. Iceotope Technologies proposera des...

le 27/07/2021, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 333 mots

La protection antiransomware des mainframes arrive sur les baies...

Développée à l'origine pour les mainframes Z, la solution Safeguarded Copy d'IBM arrive sur les baies FlashSystem. Elle prend un instantané des systèmes et le stocke là où les ransomwares ne peuvent pas...

le 23/07/2021, par Andy Patrizio, NetworkWorld (adapté par Serge Leblal), 400 mots

Le concept de NaaS prend pied dans les entreprises

Le NaaS comprend généralement du matériel, des logiciels et des licences intégrés, fournis sous forme d'abonnement. Le jour est proche où les administrateurs IT pourront commander des équipements réseau à p

le 20/07/2021, par Michael Cooney, IDG NS, et Serge Leblal, 2402 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »