Arista lance son routeur 7500R en se basant sur FlexRoute et Jericho

le 31/03/2016, par Jim Duffy / IDG News Service (adapté par Didier Barathon), Réseaux, 392 mots

Après ses succès dans la commutation pour centres de données, Arista s'attaque de plus en plus au routage. Une offensive directement dirigée contre les bases installées de Cisco et Juniper.

Arista lance son routeur 7500R en se basant sur FlexRoute et Jericho

Arista a lancé cette semaine une offre de routeurs Internet avec une nouvelle plate-forme conçue pour apporter la progressivité, la simplicité et la mobilité de la charge de travail du centre de données vers le routage cloud. L'offre repose sur l'Arista 7500R, basé sur "Jericho" le silicium de Broadcom amélioré avec le code de routage disponible dans le système d'exploitation EOS d'Arista.

Le 7500R est modulaire, il dispose d'une forte densité 100G Ethernet avec de grands buffers pour supporter jusqu'à 1 million de routes sur Internet. Il a une capacité de commutation de 115Tbps, explique Arista, prend en charge jusqu'à 432 ports 100G et dispose d'une mémoire tampon de 288 gigaoctets.

Comme le 7500E de génération précédente et ses prédécesseurs, le 7500R dispose également d'une sortie virtuelle des files d'attente de manière à soulager tout blocage en tête de ligne et de faciliter le transfert sans perte. Cisco et Juniper soutiennent également cette technique de file d'attente de paquets dans plusieurs de leurs produits.

FlexRoute fait la différence

Ce qui distingue le 7500R, c'est une fonctionnalité logicielle d'Arista appelée FlexRoute. Ce logiciel qui permet au 7500R de soutenir une table de routage Internet d'1 million de routes, et des protocoles de routage tels que BGP, MPLS, VPN segment routing et Ethernet ainsi que le routage VXLAN et le cryptage MACSec. FlexRoute et EOS permettent au  7500R d'effectuer l'ingénierie programmable de trafic jusqu'à 128.000 tunnels MPLS, GRE, VXLAN et IP-in-IP.

Les nouvelles cartes de ligne pour le 7500R comprennent 36x100G QSFP, qui soutiennent 10/25/40/50 et le 100G Ethernet avec différentes combinaisons. Le châssis 7500R peut prendre en charge les cartes de ligne de la génération 7500E, mais FlexRoute ne fonctionnera que sur les nouvelles cartes de ligne 7500R, selon Arista.

La société explique également que l'évolution des modes de circulation dans le centre de données et le cloud a rendu le routage de base traditionnel  mûr pour être remplacé par une plate-forme du calibre de la 7500R. Elle affirme également que sa base de données NetdB et son kit de développement logiciel orienté EOS permettent aux fournisseurs de cloud de personnaliser leurs propres routage à travers Internet.

En photo : le 7500R dispose également d'une sortie virtuelle des files d'attente

Cisco concentre des capacités entreprise et edge dans ses routeurs...

Cisco ajoute des routeurs à sa gamme de matériel de réseau industriel Catalyst. Objectif : favoriser une architecture unifiée sur les sites edge, y compris les succursales, les filiales, les sites...

le 16/06/2021, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 654 mots

Des capteurs IoT auto-alimentés chez Everactive

Fondée par deux diplômés du MIT, la start-up Everactive affirme pouvoir déployer des capteurs auto-alimentés pour gérer les tâches IoT de faible intensité. L'absence de batteries ou d'alimentations électriques...

le 15/06/2021, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Serge Leblal), 551 mots

Comment se préparer à la disparition de Windows NT LAN Manager

Windows NT LAN Manager ou NTLM est un protocole devenu peu sûr pour authentifier l'accès au réseau Windows. Les étapes suivantes expliquent comment démarrer la migration vers un autre protocole ou pour limiter...

le 02/06/2021, par Susan Bradley, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 1118 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »