Arista met à jour sa plate-forme CloudVision avec des fonctions cloud et d'automatisation

le 08/04/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 675 mots

Présentée par Arista, la mise à jour CloudVision 2021 permet de faciliter l'automatisation et la gestion des flux de travail distribués.

Arista met à jour sa plate-forme CloudVision avec des fonctions cloud et d'automatisation

Afin de faciliter la gestion et l'automatisation des workflows distribués, Arista Networks a ajouté des fonctions intelligentes à sa plate-forme de gestion CloudVision. La plate-forme logicielle d'Arista fournit une visibilité filaire et sans fil, une orchestration, un provisionnement, une télémétrie et des analyses au niveau du datacenter, du campus et, plus récemment, des appareils IoT sur les réseaux edge. Les informations réseau de CloudVision peuvent être utilisées par les partenaires réseau d'Arista, dont VMware et Microsoft.

Maîtriser la gestion multicloud

L'équipementier a enrichi sa plate-forme CloudVision 2021 de capacités appelées CloudVision Studios par l'équipementier, lesquelles ajoutent des fonctions d'intelligence réseau qui facilitent l'automatisation et la gestion des flux de travail sur les réseaux basés sur Arista. « CloudVision Studios offre des workflows intégrés pour de nombreuses tâches courantes liées à la configuration, notamment pour la création de modèles dans le cadre de la mise en place d'un nouveau campus, les flux de travail en vue d'ajouter des capacités réseau supplémentaires et les changements de base effectués quotidiennement par le service d'assistance technique », comme l'a expliqué le fournisseur. De plus, il est possible de créer ou de personnaliser des capacités CloudVision Studios pour n'importe quel ensemble de fonctionnalités, et éviter ainsi les interfaces rigides de type « assistant » propres aux anciens systèmes de gestion des réseaux. « CloudVision Studios permet une sémantique de réseau basée sur les résultats et les rôles, à la différence de ce que permettent les pesantes configurations actuelles fonctionnant appareil par appareil. CloudVision Studios ont été spécialement conçues pour fournir cette abstraction par le biais de données à l'échelle du réseau et de modèles basés sur les rôles », a écrit Jayshree Ullal, présidente et CEO d'Arista Networks dans un blog consacré à ces mises à jour.

« Les entreprises clientes peuvent automatiser les tâches courantes du campus pour traduire les besoins de l'entreprise en opérations flexibles et en expérience améliorée », a encore déclaré Mme Ullal. « L'état inhérent de CloudVision et l'architecture pilotée par l'IA avec la dernière télémétrie du plan de données améliorent encore l'expérience de l'utilisateur et de l'application », a ajouté la dirigeante. « Cette télémétrie inclut les alertes de l'opérateur pour signaler les problèmes de réseau et applicatifs et des recommandations de remédiation associées ». En plus des améliorations apportées à CloudVision Studios, le système CloudVision 2021 peut désormais recevoir des données de télémétrie INT (Inband Network Telemetry), et permet aux clients de voir et d'agir sur la télémétrie de latence et de chemin à travers les plates-formes de commutation les plus récentes d'Arista. « L'idée de CloudVision est d'offrir aux opérateurs réseau une visibilité sur les points de congestion névralgiques au niveau du réseau tout en fournissant une visibilité leur permettant d'identifier la cause profonde des problèmes de performance du réseau à travers les réseaux de campus et de datacenter », a indiqué la société.

Parmi les autres fonctionnalités ajoutées à CloudVision, on peut citer :

- Un tableau de bord de la qualité de l'expérience (Quality of Experience Dashboard, QoE) : un tableau de bord étendu pour CloudVision permet de surveiller la qualité de l'expérience de 25 applications au maximum, notamment Office 365, Google Workspace, Workday, Salesforce et d'autres suites applicatives d'entreprise. La plate-forme prend actuellement en charge des outils de collaboration vidéo comme Zoom et Microsoft Teams.

- Un tableau de bord de la performance (Performance Dashboard) : il comprend un moteur d'analyse des causes profondes pour surveiller l'expérience de l'utilisateur final, aussi bien au niveau de l'application, que les interférences de radiofréquence, le réseau et des analyses spécifiques au client, comme l'état du DNS et du DHCP, afin de présenter une vue unifiée de l'expérience de l'utilisateur final et de recommander des actions correctives automatisées.

- CloudVision Radio Frequency (RF) Explorer : il permet aux clients de surveiller, de gérer et de résoudre de manière proactive des problèmes liés aux radiofréquences en direct et passés.

Les fonctionnalités de CloudVision 2021 sont actuellement testées par des clients. Elles seront généralement disponibles au deuxième trimestre 2021.

L'option open switch fait son chemin dans les entreprises

L'intégration de commutateurs et de routeurs en marque blanche dans les réseaux d'entreprise n'est pas sans difficultés, mais des déploiements bien dimensionnés et contrôlés peuvent permettre de réaliser des...

le 15/07/2021, par Tom Nolle, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1348 mots

Vilo perturbe le marché des routeurs avec un réseau maillé à 30€...

Comment profiter de l'impressionnante couverture d'un réseau maillé sans avoir à payer de surcoût pour la dernière technologie WiFi ? Vilo Living a, semble-t-il, la solution. Vilo Living n'est peut-être pas...

le 13/07/2021, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), 567 mots

Cisco fait face à une concurrence relevée

Malgré tous ses efforts pour s'imposer comme la référence en matière de réseaux d'entreprise, Cisco doit rivaliser avec un groupe de concurrents dont les atouts sont difficiles à surmonter. Voici la liste de...

le 05/07/2021, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 1388 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »