Assemblée des actionnaires d'Alcatel-Lucent : tout passe malgré la houle

le 30/05/2008, par Maryse GROS, Infrastructure, 528 mots

Malgré une assemblée générale des actionnaires houleuse, Patricia Russo, directrice générale d'Alcatel-Lucent aura obtenu ce qu'elle désirait alors que les résultats de son groupe sont très décevants.

Assemblée des actionnaires d'Alcatel-Lucent : tout passe malgré la houle

Le quorum était largement atteint (54,2%) pour voter les 14 résolutions proposées Vendredi 30 mai après midi, lors de l'assemblée générale d'Alcatel-Lucent, au Palais des Congrès de Paris. Un quorum en augmentation de 35% par rapport à l'an dernier. 800 000 stocks options pour Pat Russo Il est vrai que la tourmente que traverse le fournisseur d'équipements de télécommunication suscite beaucoup d'inquiétudes parmi les actionnaires, petits et grands, comme l'a attesté la séance de questions/réponses, particulièrement houleuse à certains moments. En particulier lorsqu'il s'est agi de dénoncer l'augmentation de la rémunération variable de Patricia Russo, directrice générale d'Alcatel-Lucent, et l'attribution qui lui a été faite de 800 000 stock-options à 3,80 €. 100 000 € de perdu pour un actionnaire Un bonus décidé alors que la société a enregistré une perte nette de 3,47 milliards d'euros sur son exercice 2007, pour un chiffre d'affaires de 17,8 milliards, et que les actionnaires ne toucheront eux-mêmes aucun dividende. « J'ai perdu 100 000 € en étant actionnaire d'Alcatel depuis plus de dix ans, a grondé l'un d'entre eux, particulièrement remonté. Rappelons que le cours de bourse du groupe a chuté de moitié en 2007. "Indécent !" « L'adjectif "indécent" est très édulcoré pour qualifier la décision d'attribuer à la directrice générale des stock-options à ce prix ridicule, a commenté un autre actionnaire, en écho à une précédente intervention. A de nombreuses reprises, des huées bourdonnantes ont secoué la session de questions, ponctuées ici et là de « Démission ! » à l'attention de ...... Serge Tchuruk, président du Conseil d'administration et de Patricia Russo. Pour autant, toutes les résolutions ont été votées par l'Assemblée qui s'est achevée dans le calme. Parachute doré de 2 ans de rémunération Signalons notamment la 7 ème résolution qui portait sur la mise en conformité avec la loi Tepa, subordonnant l'indemnité - 2 ans de rémunération - versée en cas de licenciement de Patricia Russo au respect de certains critères (au moins 90% des objectifs de performance sur les revenus du Groupe, ou 75% des objectifs sur le résultat opérationnel). Par ailleurs, le vote de la 13ème résolution a entériné la suppression de la majorité qualifiée pour la révocation et la nomination du Président et du Directeur général. Cette disposition avait été originellement prise pour stabiliser la gouvernance de la société pendant la fusion, a rappelé Serge Tchuruk. Il suffira donc d'une majorité simple pour changer les dirigeants du groupe. Une répartition géographique équilibrée Pendant la première partie de l'assemblée générale, Serge Tchuruk et Patricia Russo se sont efforcés de présenter les performances obtenues par la société sur les secteurs où sa position est la plus forte : le marché du fixe sur le segment des opérateurs télécoms (une activité en hausse de 4,7% sur 2007 pour l'entreprise, alors que sur ce segment, l'activité mobile a reculé de 9% et la convergence de 27%), le segment entreprises (+4,8%) et celui des services (+8,1%). La présence géographique du groupe s'équilibre entre l'Europe (33%), l'Amérique du Nord (32%), l'Asie (18%) et les autres régions (17%). En Chine, Alcatel-Lucent est numéro deux derrière Huawei. Un concurrent qui lui cause bien du tort dans le reste du monde, à l'exception des Etats Unis, mais de plus en plus en Europe.

HPE lance des supercalculateurs Cray plus accessibles

Hewlett Packard Enterprise veut rendre les superordinateurs accessibles aux entreprises. Le constructeur annonce ainsi une version réduite et moins chère de sa machine exaflopique. Les superordinateurs sont...

le 15/11/2022, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 721 mots

Les Intel Xeon Sapphire Rapids en cours de livraison aux OEM

Des problèmes de fabrication ont retardé la livraison de ces puces de près de deux ans, mais Intel promet d'accélérer la production en volume. Après un an et demi de retard environ, Intel a commencé à livrer...

le 08/11/2022, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 485 mots

La famille FPGA Agilex s'étoffe chez Intel

Poursuivant sa diversification dans les semi-conducteurs, Intel porte sa gamme de FPGA au-delà du datacenter et étend ses produits Agilex aux systèmes distants, à l'informatique edge et aux systèmes embarqués....

le 13/10/2022, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 729 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...