Barak Obama tient à son Blackberry

le 17/01/2009, par IDG News Service, Actualités, 193 mots

Barak Obama tient à son Blackberry

Barak Obama, qui sera intronisé président des Etats Unis le 20 janvier, entend conserver son Blackberry. C'est ce qu'il a déclaré lors de l'émission CNN today, interviewé par John King. « Je pars du principe que dans mon travail, tout ce que j'écris dans un e-mail est susceptible de se retrouver sur CNN . Dès lors, je réfléchis avant d'appuyer sur la touche envoi» a déclaré le président. Barak Obama n'a pas expliqué comment il comptait s'y prendre pour conserver son Blackberry, notamment pour ce qui concerne l'obligation de conserver une archive de toute communication de la Maison Blanche. Pour le président, son smartphone demeure un moyen clé pour « être sûr de rester joignable par les gens. Si je fais quelque chose de stupide, quelqu'un à Chicago peut m'envoyer un email et me demander « qu'est-ce que tu fais ? ». Je veux pouvoir entendre les voix, différentes de celles de ceux qui travaillent directement avec moi. .» La question de la sécurité a été remise en lumière de façon accidentelle, lorsque son Blackerry est tombé de sa ceinture sur le tarmac de l'aéroport de Washington D.C. et qu'un agent des services secrets s'est précipité pour ramasser les morceaux.

T-Mobile authentifie de manière forte 15000 employés via leur mobile

L'opérateur mobile T-Mobile authentifie 15 000 collaborateurs via leurs téléphones mobiles. Les employés de T-Mobile

le 05/02/2013, par Jean Pierre Blettner, 341 mots

La cybercriminalité va faire l'objet d'un énième rapport du ministère...

Le ministère de l'intérieur entend mieux piloter la lutte contre la cybercriminalité. Le ministre de l'intérieur Manu

le 30/01/2013, par Jean Pierre Blettner, 222 mots

Mega déjà mis en cause pour violation de propriété intellectuelle

Le site de stockage et de partage de fichiers Mega a supprimé du contenu violant la propriété intellectuelle le

le 30/01/2013, par Véronique Arène et IDG News Service, 832 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »