Cisco apporte ses logiciels et services IoT à AWS

le 18/02/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Cloud / Virtualisation, 813 mots

L'équipementier californien associe son logiciel Edge Intelligence au service IOT Core d'AWS pour permettre le contrôle des réseaux industriels de pointe.

Cisco apporte ses logiciels et  services IoT à AWS

Cisco continue d'étendre ses options de connectivité neutres du cloud pour les clients, en associant cette fois son logiciel Edge Intelligence au service IoT cloud d'Amazon Web Services. Plus précisément, son logiciel Edge Intelligence fonctionne désormais avec le service IOT Core d'AWS pour permettre aux clients de traiter des données provenant de milliers d'appareils et d'applications IoT reliés par des réseaux industriels opérationnels, de communiquer avec eux et de les gérer.

Le logiciel Edge Intelligence du founrisseur fonctionne sur la famille de réseaux industriels et IoT de Cisco et recueille les données des appareils connectés pour créer des flux logiques depuis la périphérie vers des clouds privés, publics ou de tierces parties. Par exemple, s'il devient nécessaire de remplacer le bras robotique d'un système distant, le logiciel peut envoyer des mesures afin d'évaluer la situation. Edge Intelligence extrait ces données et fournit à l'équipe technique opérationnelle des informations qu'elle peut utiliser pour résoudre le problème.

IoT multiprotocoles chez AWS

L'un des aspects clés du logiciel d'AWS est sa capacité à comprendre une myriade de protocoles de communication industrielle. Par exemple, le logiciel est doté de connecteurs intégrés respectant des normes industrielles comme OPC Unified Architecture, Modbus, EtherNet Industrial Protocol (EIP)/Common Industrial Protocol (CIP) et MQ Telemetry Transport (MQTT), qui permettent d'extraire des données de sources disparates avec un minimum de codage, voire pas de codage du tout. « Les données sont ensuite converties dans des formats standard de l'industrie », comme l'a déclaré Samuel Pasquier, directeur senior de la gestion des produits chez Cisco.

Du côté du cloud, AWS IoT Core permet aux clients de connecter un nombre illimité d'appareils IoT au cloud et à d'autres appareils sans qu'il soit nécessaire de provisionner ou de gérer des serveurs. Selon AWS, le service fournit une configuration et une authentification automatisées lors de la première connexion d'un appareil à AWS IoT Core, ainsi qu'un cryptage de bout en bout au niveau de tous les points de connexion, de sorte que les données ne sont jamais échangées entre les appareils et AWS IoT Core sans identité prouvée. Une fois connectée, l'interface de gestion basée sur le web permet aux clients de choisir entre une livraison continue ou une livraison programmée des données, et Edge Intelligence utilise un provisionnement JiT (Just-in-Time) pour envoyer les certificats de la passerelle Cisco et des appareils associés au registre AWS IoT Core.

Après Azure, AWS pour Cisco

Une fois qu'une passerelle est provisionnée, les utilisateurs peuvent commencer à envoyer des données à AWS IoT Core. Ensuite, ils peuvent agir de différentes façons sur les données à l'aide des fonctions « Rules for AWS IoT » et transformer, filtrer, enrichir et acheminer les données dans le cloud. « Ces actions débouchent pour l'entreprise sur une multitude de cas d'usage pour l'analyse, le reporting et la visualisation », a écrit M. Pasquier dans un blog à propos de l'intégration. « Cisco a développé une solution simple de bout en bout pour collecter les données de l'industrie et les transférer à AWS IoT Core à l'échelle », a expliqué Michael MacKenzie, directeur général IoT Connectivity and Control d'AWS, sur un blog de Cisco. « Au lieu de passer du temps sur des intégrations personnalisées, Cisco Edge Intelligence pour AWS IoT Core permet aux clients d'aller plus vite et de se concentrer sur l'innovation dans leur coeur de métier ».

L'intégration avec AWS n'est pas la première du logiciel Cisco Edge. Il y a un an, la firme de San José a fusionné son logiciel Intelligent Edge avec Azure IoT Hub de Microsoft, un service cloud managé qui fait office de gestionnaire du trafic de communication entre les appareils et les applications IoT. Comme dans le cas de l'intégration avec AWS, Cisco et Microsoft ont simplifié, accéléré et mieux sécurisé l'envoi de données IoT Edge à des applications d'entreprise. « Les clients pourront intégrer leurs dispositifs IoT via Edge Intelligence à Azure IoT Hub en un clic. Et ils pourront piloter des applications d'intelligence artificielle, d'analyse, d'apprentissage machine et de business intelligence pour réussir encore mieux leur transformation numérique », a déclaré Cisco.

Hausse attendue du trafic IoT

Le trafic IoT croît rapidement. Selon le rapport réalisé par Cisco sur Internet, près de la moitié des 29,3 milliards d'appareils en réseau utilisés d'ici 2023 supportera des applications IoT, avec une forte tendance pour les communications de machine à machine, notamment les compteurs intelligents, la vidéosurveillance, le suivi médical, le transport et le suivi des colis. « Le volume du trafic IoT augmente plus vite que le nombre de connexions car l'utilisation des applications vidéo sur les connexions M2M est en hausse, ainsi que d'autres applications à large bande passante et à faible latence comme la télémédecine et les systèmes de navigation pour véhicules intelligents », a déclaré l'équipementier.

VMware va regagner une indépendance relative

Après des mois de discussion et le départ de Pat Gelsinger, Dell Technologies et VMware ont estimé qu'une scission simplifierait les structures de capital et génèrerait pour chacune d'elles une valorisation...

le 15/04/2021, par Leon Spencer, IDG NS (adapté par Serge Leblal), 809 mots

Le NaaS est l'avenir du réseau, mais il a des défis à relever

Si le NaaS (Network as a Service ) est synonyme de flexibilité, de provisionnement rapide et de coûts prévisibles, il doit encore résoudre le problème du verrouillage des fournisseurs et du niveau de service....

le 31/03/2021, par Lee Doyle, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1241 mots

Open source, programmabilité et as-a-service composants essentiels...

Selon les experts qui sont intervenus lors du symposium Future:Net 2021 organisé en ligne le 23 mars derni

le 30/03/2021, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 1228 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...