Cisco pour ses partenaires à revendre des équipements recyclés

le 14/04/2022, par Fabrice Alessi, Réseaux, 422 mots

Pour faire face la pénurie de composants qui rallongent les délais de livraisons de ses équipements, Cisco incite ses partenaire set revendeurs à récupérer ses équipements usagés en entreprise. En contrepartie, ils peuvent obtenir jusqu'à 7% de remise sur des nouveaux projets.

Cisco pour ses partenaires à revendre des équipements recyclés

Cisco a lancée le 12 avril Environmental Sustainability Specialization, une spécialisation axée sur la durabilité et ouverte à l'ensemble de ses milliers de partenaires. Dévoilée lors du Cisco Partner Summit de novembre, elle engage ses détenteurs à inciter les entreprises à réutiliser ou recycler les équipements du fournisseur qu'elles prévoient de sortir de leurs parcs. Les produits concernés sont notamment ceux des gammes Green Meraki, IoT, Smart Buildings, et Service Provider (SP) Infrastructure. L'obtention de la spécialisation repose sur un processus simple qui comprend 15 heures de formation et la réussite de deux examens certifiants.

Être à l'origine d'au moins un enlèvement pas an

Par la suite, les choses sont plutôt simples à mettre en oeuvre. Une fois qu'un partenaire a convaincu une entreprise de recycler ses matériels Cisco, il ne lui reste plus qu'à programmer la récupération des équipements par et avec le fournisseur. Sa seule contrainte est de devoir être à l'origine d'au moins un enlèvement de matériels par an, 80% des produits devant avoir été débarrassés dans l'année une fois la date de passage du transporteur arrêtée. Les produits récupérés par Cisco seront recyclés, quand cela sera possible, ou proposés sous forme d'équipements remanufacturés, avec garantie et support, à un prix avantageux.

En contrepartie de leur adhésion à la nouvelle spécialisation verte de Cisco, les partenaires bénéficient des incentives du programme Take Back de l'équipementier. Elles incluent notamment une remise allant jusqu'à 7% sur les projets de renouvellement ou de migration identifiés par les revendeurs.

L'arrivée d'Environmental Sustainability Specialization fait suite à l'engagement pris par Chuck Robbins, le CEO de Cisco, d'atteindre un taux de retour de 100% des équipements usagés du fournisseur. En outre, elle est lancée à un moment où les clients changent d'approche en migrant de plus en plus vers des solutions basées sur le cloud, au détriment des produits installés sur site.

Les entreprises aussi incitées à rendre leurs équipements usagés

Parallèlement au lancement de sa nouvelle spécialisation, Cisco a activé un nouveau système de paiement, Cisco Green Pay, destiné cette fois-ci aux clients. A travers lui, les entreprises se voient offrir une remise de 5% sur les matériels Cisco et des paiements prévisibles sur cinq ans. Un fois ce terme échu, le produit est récupéré gratuitement par Cisco et le client reçoit alors une attestation confirmant son entrée dans l'économie circulaire.

Une mise à jour du routage BGP à l'origine de la panne mondiale de...

Selon ThousandEyes, l'instabilité des tables de routage BGP (Border Gateway Protocol) a entraîné des pertes importantes de paquets IP, empêchant les clients de Microsoft d'accéder à Teams, Outlook, SharePoint...

le 01/02/2023, par Ann Bednarz, Network World (adapté par Jean Elyan), 1104 mots

Avec la mise à jour d'Apstra, Juniper poursuit sa stratégie axée sur...

L'équipementier Juniper a doté sa plateforme IBN d'automatisation du datacenter Apstra de nouvelles fonctionnalités de configuration, d'un support multi-fournisseurs et de capacités d'analyse environnementale...

le 30/01/2023, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 569 mots

L'IA arrive à petits pas sur le réseau

L'introduction de l'intelligence artificielle dans un réseau d'entreprise implique de décharger des tâches sur l'IA, de modifier son approche du développement des compétences et, à mesure que les besoins en...

le 09/01/2023, par John Burke, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 968 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...