Communications mobiles : La France est parmi les pays les plus chers

le 11/08/2009, par Relaxnews, GSM/3G/4G, 353 mots

Selon un rapport publié le mardi 11 Août par l'OCDE, la France est parmi les pays les plus chers en ce qui concerne les communications mobiles. Les pays nordiques, au contraire, font bonne figure.

Communications mobiles : La France est parmi les pays les plus chers

Les prix des communications mobiles les moins élevés se trouvent dans les pays du nord de l'Europe selon un rapport publié mardi par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Dans le classement des 30 pays de l'OCDE, la France se situe dans la deuxième moitié du tableau (22ème ou 20ème selon la consommation). La Finlande, le Danemark, les Pays-Bas et la Suède affichent les tarifs moyens les plus faibles. L'OCDE a comparé en août 2008 au sein de ses 30 pays membres la consommation moyenne d'un usager du téléphone portable, à savoir 780 appels, 600 SMS et 8 MMS envoyés par an. Les résultats de l'étude ont montré qu'en moyenne, les prix de communications mobiles dans ces pays variaient de 11 à 53 dollars. Pour une communication faible (360 minutes d'appels par an, 396 SMS et 8 MMS envoyés), c'est au Danemark que l'on paie le moins, avec une facture annuelle de 50,3 dollars (4,19 dollars par mois), devant la Finlande (60,3 dollars par an) et la Suède (77,69 dollars par an). La France arrive 22ème avec 216,49 dollars par an (18,04 dollars par mois), soit près de 53 dollars de plus que la moyenne des pays de l'OCDE. Pour une consommation moyenne, les meilleurs élèves sont les Pays-Bas, la Finlande et la Suède. La France se classe 20ème, derrière l'Australie, la Corée du Sud et le Portugal. Pour une consommation élevée (1 680 minutes d'appels par an, 660 SMS et 12 MMS envoyés), c'est encore le Danemark qui se distingue avec les prix les plus bas, devant les Pays-Bas, la Suède et la Finlande. La France est 20 ème, assez nettement au-dessus de la moyenne de l'OCDE. En moyenne, les consommateurs qui paient le plus cher pour leurs communications mobiles se trouvent aux Etats-Unis, en Espagne et en République tchèque. Ce rapport indique par ailleurs qu'entre 2006 et 2008 les tarifs des communications mobiles ont chuté de 21 % pour les clients ayant une faible consommation, de 28% pour ceux qui ont une consommation moyenne, et de 32 % pour les clients qui ont un usage intensif.

La 6G accapare déjà les équipementiers

La technologie sans fil 6G ne sera peut-être pas disponible avant dix ans, mais l'on sait déjà qu'elle pourrait atteindre des vitesses de l'ordre du térabit, alimenter les appareils mobiles et permettre de...

le 07/04/2021, par Chris Nerney, Network World (adapté par Jean Elyan), 686 mots

Slicing : La virtualisation sans fil pour créer des services 5G et...

Qu'est-ce que le découpage du réseau (slicing) et comment utiliser efficacement la capacité sans fil des opérateurs pour mettre en place des réseaux virtuels qui répondent exactement aux besoins des clients ?...

le 10/02/2021, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1134 mots

5G en toute sécurité pour la SNCF à Nantes

En partenariat avec SFR, la SNCF expérimente depuis un an la 5G à Nantes. Outre un accroissement des débits, cette connectivité ne se fera pas sans cybersécurité. En 2019, la SNCF a lancé une expérimentation...

le 24/11/2020, par Bertrand LEMAIRE, 686 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »