Data Dynamics mise sur l'IA pour optimiser le stockage hybride

le 15/01/2021, par Serge LEBLAL, Infrastructure, 364 mots

Après le rachat d'Infintus Innovation en 2020, Data Dynamics a musclé ses solutions de migration et de gestion des données en intégrant les outils IA de la start-up indienne.

Data Dynamics mise sur l'IA pour optimiser le stockage hybride

Fondée en 2012, à Teaneck dans le New Jersey, Data Dynamics a considérablement étoffé sa solution de stockage StorageX, conçue à l'origine pour accompagner la migration de données. Nous les avions rencontrés une seconde fois la même année 2019 pour aborder le sujet de la gestion des données non structurées avec Insight AnalyticsEt une troisième fois mi-2020 afin de découvrir leur volonté d'accompagner les entreprises désirant aligner leurs pratiques avec les exigences de conformité telles que le RGPD et de stimuler les processus d'e-discovery dans les entreprises.

Nous avons retrouvé l'équipe de Data Dynamics début décembre 2020 mais dans un format Zoom pour cause de pandémie. L'occasion de revenir sur l'année passée qui a permis à la start-up de lever 9 millions de dollars afin de financer son développement et d'accueillir à son board Henri Richard, ancien vice-président en charge des opérations clients chez NetApp. Un acteur bien connu sur le marché du stockage qui n'est pas étranger au partenariat noué en 2019 avec la start-up pour ajouter une option data management à son portefeuille. Depuis, Data Dynamics s'est également rapproché de Lenovo - un autre partenaire de NetApp - qui propose désormais à ses clients la solution de migration StorageX, rebaptisée pour l'occasion Lenovo File Migration Services.



Les silos de données ne sont plus seulement dans les infrastructures locales, mais désormais également dans le cloud. 

2020 a également été une année importante au niveau du cloud pour Data Dynamics puisque la jeune pousse a conclu des partenariats stratégiques avec des acteurs du marché (Microsoft et IBM Cloud pour l'instant) pour accompagner les entreprises dans leurs projets de cloud hybride. Data Dynamics compte ainsi exploiter à une plus grande échelle la technologie analytique - avec un zeste d'IA - issue du rachat de la start-up indienne Infintus Innovation en 2019. Avec Insight Analytics, Data Dynamics propose à ses clients d'analyser plus finement le contenu d'un fichier ou d'un objet à la recherche de types particuliers de données, par exemple des informations personnelles identifiables (PII) pour répondre à des règlements comme le RGPD.

Des serveurs Proliant durcis et refroidis par immersion chez Iceotope

Suite à l'accord OEM conclu entre HPE et Iceotope, ce dernier pourra de vendre des serveurs ProLiant dans ses châssis durcis à refroidissement liquide par immersion. Iceotope Technologies proposera des...

le 27/07/2021, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 333 mots

La protection antiransomware des mainframes arrive sur les baies...

Développée à l'origine pour les mainframes Z, la solution Safeguarded Copy d'IBM arrive sur les baies FlashSystem. Elle prend un instantané des systèmes et le stocke là où les ransomwares ne peuvent pas...

le 23/07/2021, par Andy Patrizio, NetworkWorld (adapté par Serge Leblal), 400 mots

Le concept de NaaS prend pied dans les entreprises

Le NaaS comprend généralement du matériel, des logiciels et des licences intégrés, fournis sous forme d'abonnement. Le jour est proche où les administrateurs IT pourront commander des équipements réseau à p

le 20/07/2021, par Michael Cooney, IDG NS, et Serge Leblal, 2402 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »