Exium lance une offre SASE basée sur la 5G

le 25/05/2022, par Jon Gold / Network World (adaptation Jean Elyan), Cloud / Virtualisation, 542 mots

Le module sur site d'Exium offre aux entreprises de taille moyenne des capacités SASE basées sur les normes 5G.

Exium lance une offre SASE basée sur la 5G

La start-up californienne Exium, spécialisée dans les réseaux sécurisés, ajoute un noeud SASE (Secure Access Service Edge) sur site à sa plateforme de gestion et de sécurité des réseaux basée sur le cloud, portant ainsi les capacités de ce système directement aux datacenters des utilisateurs finaux. Défini par Gartner, le SASE est un modèle de cybersécurité combinant SD-WAN et services cloud sur une plateforme cloud unique, ce qui peut simplifier considérablement le déploiement d'une technologie de sécurité moderne basée sur l'identité. D'après la définition de Gartner, le SASE impose l'usage de cinq technologies de sécurité spécifiques, à savoir les passerelles web sécurisées (Secure Web Gateway, SWG), le SD-WAN, le Firewall-as-a-Service (FWaaS), la sécurité d'accès au réseau de confiance zéro (ZTNA, Zero Trust Network Access) et un courtier en sécurité d'accès au cloud CASB (Cloud Access Security Broker) pour assurer la sécurité des données dans les systèmes cloud.

Selon Michael Gallagher, le directeur des opérations d'Exium, toutes ces fonctionnalités sont essentielles pour protéger les réseaux des entreprises contre la grande diversité des menaces de sécurité modernes, mais elles sont souvent vendues à la carte, ce qui signifie que les entreprises de taille moyenne n'ont pas toujours les moyens de s'offrir tous les produits nécessaires, ou de les intégrer tous ensemble. « Tout le monde est assiégé », a-t-il déclaré. « En ce moment, les entreprises de taille moyenne se font pirater et rançonner plus que n'importe qui d'autre, parce qu'elles n'ont pas les moyens de s'équiper ni d'assurer la sécurité », a-t-il ajouté.

Mettre à profit les normes 5G

L'idée du service d'Exium, vendu soit par l'intermédiaire de fournisseurs de services managés, soit directement aux utilisateurs finaux, est de couvrir toutes les lacunes de sécurité à travers une offre unique, entièrement basée sur le cloud, pour le marché intermédiaire. Pour ce faire, Exium a adopté les normes ouvertes de la 5G, sur laquelle il a installé une architecture de confiance zéro et une capacité SASE, entre autres choses. Selon Farooq Khan, fondateur et CEO d'Exium, les normes de sécurité de la 5G permettent à la fois un certain degré de flexibilité - parce que les normes sont ouvertes, elles sont adaptables à des cas d'usage spécifiques - et une capacité intégrée et automatique de mises à niveau, puisque ces normes sont constamment actualisées par d'autres parties prenantes, notamment par les entreprises de télécommunications. « Des milliards de dollars sont consacrés à ces normes, elles sont sans cesse améliorées, et chaque année, une nouvelle version sort, et nous en profitons », a déclaré M. Khan. Mais, comme tout service basé sur le cloud, il faut toujours faire un aller-retour entre le cloud et les systèmes de l'utilisateur final, et c'est justement ce problème que ce noeud SASE sur site d'Exium vient corriger. L'idée est d'intégrer de nombreuses fonctionnalités du framework Exium dans une image logicielle exécutable sur n'importe quelle machine x86 du datacenter du client, pour prendre en charge la segmentation du réseau et la technologie opérationnelle/IoT. Selon M. Gallagher, « le noeud local est toujours géré depuis le cloud, de sorte qu'aucun travail de provisionnement ou de gestion supplémentaire n'est nécessaire ».

Rachat de VMware, Broadcom tente de rassurer les clients et les...

Avec ces investissements supplémentaires, Broadcom entend rassurer les clients et les instances de régulation tout en aidant les entreprises à déployer des clouds privés et à développer l'écosystème VMware....

le 09/05/2023, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 740 mots

Stax étend ses services cloud à l'international avec AWS

Grâce à un contrat de collaboration avec AWS, l'entreprise australienne, spécialiste du cloud, prévoit de s'étendre en Amérique du Nord, en Asie du Sud-Est et en Europe. L'accord de collaboration pluriannuel,...

le 05/04/2023, par Sasha Karen, ARN (adaptation Jean Elyan), 568 mots

F5 exploite les API des clouds pour connecter les différents réseaux

Selon F5, ses fonctions de connexion des applications et des réseaux à travers plusieurs clouds devraient offrir aux entreprises clientes une expérience simplifiée et automatisée du multicloud. Les deux...

le 28/03/2023, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 563 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...