Extreme Networks unifie ses solutions avec sa plateforme ExtremeCloud IQ

le 17/09/2020, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 1581 mots

Extreme Networks lance des commutateurs centraux autour d'une plate-forme de gestion cloud pour offrir une protection contre les intrusions sans fil, des services de localisation, de la gestion IoT, l'accès des invités et des apps de conformité.

Extreme Networks unifie ses solutions avec sa plateforme ExtremeCloud IQ

La gamme de matériels et de logiciels dévoilée par Extreme Networks doit permettre aux entreprises clientes de déployer des plates-formes câblées ou sans-fil et de gérer la sécurité et d'autres ressources clés à partir d'une console dans le cloud. Côté matériel, la gamme comprend des commutateurs centraux : il s'agit de commutateurs edge et d'agrégation universels câblés de la Série 5520 et de points d'accès universels des Séries AP300C et AP400C sans fil WiFi 6. En se connectant à la plateforme de gestion cloud ExtremeCloud IQ (ou manuellement via un déploiement personnalisé sur site), les utilisateurs de ces nouveaux systèmes peuvent choisir le système d'exploitation Extreme en fonction de leurs besoins particuliers en matière d'infrastructure. Pour l'instant, les utilisateurs peuvent choisir entre ExtremeXOS et le système d'exploitation VSP Operating System (VOSS), mais le support pour le système d'exploitation SLX avec le commutateur 5520 et Aerohive IQ Engine, et Motorola WiNG pour les points d'accès sans fil, est prévu pour plus tard.

« L'idée principale, c'est que les clients n'ont pas à mettre en réseau des éléments en fonction de leur choix de hardware. Ils peuvent choisir entre le filaire et le sans-fil là où ils en ont besoin, ou mettre à niveau et prendre en charge le matériel qu'ils ont déjà sans avoir à le remplacer au fur et à mesure qu'ils ajoutent des infrastructures », a expliqué Nabil Bukhari, chef de produit et CTO d'Extreme Networks. « Les systèmes universels offrent des choix aux clients et simplifient aussi l'utilisation et le déploiement ainsi que l'achat et les opérations, puisqu'il n'y a qu'un seul SKU matériel/logiciel à commander, et que ce matériel peut servir à des cas d'usages multiples », a ajouté M. Bukhari. « Les hardwares universels peuvent être déployés dans un tas d'environnements edge, agrégés et câblés, et ils permettent de gérer tous les services au niveau de l'entreprise dans une seule plate-forme, à un prix unique », a-t-il encore déclaré.

Intégration continue

« Le déploiement universel est une évolution naturelle du parcours entamé par Extreme Networks il y a quelques années », a déclaré pour sa part Bob Laliberte, directeur et analyste principal au sein de l'Enterprise Strategy Group. Au fil des années, Extreme a acquis et intégré un certain nombre d'entreprises différentes - Zebra, Brocade, Avaya et Aerohive - chacune apportant son propre matériel, ses logiciels et ses systèmes d'exploitation. « Cette annonce standardise le matériel pour les clients d'Extreme. Cela signifie pour les anciens clients de Brocade, d'Avaya, d'Extreme ou d'Aerohive, qu'il n'y a plus qu'une seule plate-forme matérielle », a ajouté M. Laliberte. « Cependant, la plate-forme permet aux utilisateurs de continuer à utiliser l'OS de leur choix et d'effectuer la transition quand ils le souhaitent. Ce sera très utile pour les entreprises qui ne sont pas prêtes à passer à une gestion basée sur le cloud par exemple. Elles pourront le faire à un autre moment, mais peuvent utiliser le même matériel d'ici-là ».

Toujours à propos du hardware, la Série 5520 comprend des modèles 1 Gigabit à 24 et 48 ports, des modèles 1/2,5/5 Gigabits multi-débits, ainsi qu'un modèle 10 Gigabits à 24 ports. La série offre également des capacités d'alimentation multi-watt Power over Ethernet (PoE), ce qui en fait un back-end câblé idéal pour les points d'accès sans fil ou la prise en charge des dispositifs Ethernet de prochaine génération, comme les panneaux d'affichage numérique, les caméras panoramique/tilt/zoom, l'éclairage intelligent ou les terminaux de point de vente. De plus, la Série 5520 prend en charge les liaisons montantes modulaires 10G et 25G, ce qui permet une liaison flexible avec d'autres commutateurs ou appareils sur toute une gamme de media. Les points d'accès de la Série AP300C sont des points d'accès d'intérieur pour l'entreprise. Ils sont basés sur un nouveau système sur puce (SoC) comprenant deux fréquences radios bi-bandes intégrées, avec antennes internes ou externes en option. « La technologie radio avancée permet des débits de données WiFi 6 (802.11ax) pouvant atteindre 2,4 Gb/s simultanément sur les fréquences de 2,4 GHz et de 5 GHz », a déclaré Extreme. La Série AP400C offre des débits de données WiFi 6 (802.11ax) pouvant atteindre 4,8 Gb/s dans la bande de 5 GHz et 2,4 Gb/s simultanément dans la bande de 2,4 GHz. « Contrairement à de nombreux points d'accès qui scannent le réseau de manière intermittente, le capteur bi-bande dédié de l'AP400C scanne à temps plein les dispositifs malveillants, protégeant ainsi le réseau contre les vulnérabilités ou les attaques », a encore déclaré Extreme. Les deux points d'accès respectent les habitudes d'Extreme, à savoir des fréquences radios configurables par logiciel, capables d'une double connectivité à 5 GHz pour les environnements intérieurs et industriels.

Control plane dans le cloud

En ce qui concerne le logiciel, Extreme a déclaré qu'il proposerait cinq nouvelles applications « essentielles » pour son système de gestion ExtremeCloud IQ basé sur le cloud pour la protection contre les intrusions sans fil, l'accès des invités, les services de localisation, la gestion de l'IoT et les apps de conformité, et cela, sans surcoût. « Au cours des 3 prochains mois, les clients et partenaires ayant souscrit un abonnement Pilot pourront accéder à ces services essentiels au sein de la plateforme ExtremeCloud IQ, et les départements IT disposeront de tous les outils nécessaires pour assurer une visibilité, une gestion, un contrôle et une conformité complètes du réseau à partir d'un seul et même outil », a encore déclaré l'entreprise.

Les cinq applications essentielles sont :

- Extreme AirDefense : ce logiciel surveille plus de 55 vecteurs de menace pour prévenir les intrusions sans fil (Wireless Intrusion Prevention - WIPS). Le service inclut le Bluetooth et le Bluetooth Low Energy ou BIPS ;

- ExtremeLocation : ce logiciel propose des services de traçage de contacts basés sur la proximité, la présence et la localisation ;

- ExtremeGuest : ce logiciel offre aux invités des capacités d'accès WiFi couplées à des analyses de réseau pour le commerce de détail, l'hôtellerie et les grands événements ;

- ExtremeIoT : cette solution permet l'accueil, le profilage, la segmentation et le filtrage sécurisés des dispositifs IoT sur un réseau de production ;

- ExtremeCompliance : cette solution prend en charge les tests de conformité automatisés et complets pour la PCI, la HIPAA et le RGPD ;

Extreme a également déclaré qu'il proposait une application mobile gratuite ExtremeCloud IQ, qui permet aux services IT d'intégrer rapidement de nouveaux appareils en utilisant simplement un numéro de série ou en demandant à un smartphone ou une tablette de scanner des codes-barres ou des étiquettes QR. « Ils peuvent également gérer et résoudre les problèmes à distance, une capacité importante pour les équipes IT chargées de gérer des réseaux s'étendant sur de vastes zones géographiques ou des centaines de bâtiments », a déclaré Extreme. « Les clients doivent absolument regarder cette première suite de logiciels d'analyse pour déterminer si elle convient à leur entreprise », a déclaré M. Laliberte. « Étant donné les pressions financières auxquelles sont soumises de nombreuses entreprises cette année, il faut se réjouir de pouvoir profiter d'une valeur gratuitement. Nos recherches, réalisées dans le sillage de la pandémie de Covid-19, ont montré que les entreprises voulaient des solutions offrant un meilleur retour sur investissement. Je dirais que nos solutions vont dans ce sens ».

Les départements IT qui doivent tracer les étudiants ou les employés de retour sur leur campus ou dans leur bureau dans ce contexte persistant de pandémie pourraient être intéressés par ces applications. « La sécurité est toujours une priorité pour les entreprises, on peut donc penser que l'application AirDefense pourra les séduire. Pour les marchés hautement réglementés comme le secteur de la santé ou celui des services financiers, l'application ExtremeCompliance devrait apporter de la valeur ajoutée. Je pense aussi que l'application ExtremeGuest pourrait être utile à tous », a déclaré M. Laliberte. « Le plus important, c'est que toutes les applications sont construites en utilisant des architectures et des processus modernes, ce qui permettra non seulement aux entreprises d'appliquer rapidement les mises à jour et les correctifs, mais aussi de créer de nouvelles applications pour enrichir la suite », a ajouté M. Laliberte. « Ces dernières années, Extreme a poursuivi son développement, surtout de manière inorganique, et elle a mis au point une technologie qui lui permet de délivrer un environnement réseau complet de bout en bout », a encore déclaré M. Laliberte. « Le secret de ce développement réside dans la façon dont ces technologies permettent de gérer et d'exécuter des fonctionnalités basées sur le cloud », a-t-il ajouté.

Disponibilité progressive

La famille Extreme Switching 5520 Series sera disponible en novembre 2020, et les séries AP300 et AP400 seront disponibles en janvier 2021. Extreme propose plusieurs niveaux de licences pour sa plate-forme ExtremeCloud IQ. Le niveau Connect permet la gestion de base des appareils et il est compris avec l'achat de toute plate-forme matérielle Extreme supportée. Le niveau Navigator permet désormais à la solution sans-fil établie WiNG d'Extreme de s'interfacer directement avec le cloud et offre des fonctions de visibilité et de gestion. Le niveau Pilote, requis pour les nouvelles applications, offre des outils avancés de gestion de l'infrastructure, de reporting et de remédiation, plus des analyses et des aperçus alimentés par ML et AI. L'abonnement au niveau Pilote coûte 150 dollars HT par an, quel que soit le dispositif géré. Des solutions de déploiement publiques, privées ou sur site sont disponibles pour ce niveau. Enfin, l'app mobile ExtremeCloud IQ sera disponible le 1er octobre.

Des initiatives chez Intel et Nvidia en puces réseau

Si Intel s'engage à fond dans les réseaux d'accès radio 5G, Nvidia pousse son entreprise Mellanox acquise l'an dernier. Ces dernier

le 16/10/2020, par Serge Leblal avec IDG NS, 824 mots

SONiC, une distribution Linux taillée pour le réseau

Le système d'exploitation de réseau à open source SONiC a le potentiel pour devenir "le Linux du réseau", selon les experts. Le NOS SONiC (Software for Open Networking in the Cloud) est une distribution Linux...

le 12/10/2020, par Michael Cooney, IDG NS, et Serge Leblal, 919 mots

Pluribus augmente les capacités de support des réseaux de datacenter...

Désormais, Adaptive Cloud Fabric (ACF) de Pluribus peut prendre en charge jusqu'à 1024 commutateurs dans une fabric unifiée. Pluribus a fait évoluer son logiciel de matrice de commutation de façon à prendre en...

le 09/10/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 640 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...