Faible puissance et (très) longue portée pour LoRa

le 06/12/2021, par Chris Nermey, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 657 mots

Utilisée dans les réseaux IoT, la technologie propriétaire sans fil LoRa à faible puissance et à longue portée offre une portée suffisamment longue pour transporter un message de la Terre à la Lune.

Faible puissance et (très) longue portée pour LoRa

La technologie LoRa (abréviation de Long Range, ou longue portée) est une technique de modulation sans fil à grande échelle qui code les informations sur les ondes radio. Dérivée de la technologie CSS (Chirp Spread Spectrum), la technologie existe depuis 2015. Elle utilise des impulsions chirp pour transmettre de petits bits de données. Elle est également très peu gourmande en énergie. La technologie propriétaire est détenue par le fournisseur de semi-conducteurs Semtech Corp. L'intérêt du LoRa réside dans la transmission de données pour les capteurs et autres dispositifs connectés dont le fonctionnement nécessite peu d'énergie. Non seulement le LoRa peut résister aux perturbations, mais il peut également transmettre des données à des distances plus longues que les technologies sans fil plus connues comme le WiFi et le Bluetooth. En fait, sa portée est tellement longue, que les démonstrations des capacités de transmission de LoRa concernent désormais l'espace proche.

C'est ainsi qu'au mois d'octobre dernier, une équipe de scientifiques européens a fait rebondir un message LoRa sur la Lune, ce qui n'avait jamais été fait auparavant. C'est aussi la plus grande distance (730 360 km) jamais parcourue par un message LoRa. Enfin, c'est la première fois qu'une petite puce de radiofréquence disponible dans le commerce a été utilisée pour faire rebondir un message de données. Ça fait pas mal de premières ! Il n'est donc pas étonnant si Nicolas Sornin, co-inventeur de LoRa, n'ait pu contenir son enthousiasme. « C'est une expérience incroyable », a-t-il déclaré. « Je n'avais jamais rêvé qu'un jour, un message LoRa ferait l'aller-retour jusqu'à la Lune. Et je suis impressionné par la qualité des données capturées », a-t-il ajouté.

Un message envoyé depuis les Pays-Bas

Thomas Telkamp, directeur technique de Lacuna Space, un fournisseur mondial de connectivité pour l'Internet des objets, était, lui aussi, plus qu'enthousiaste. « C'était très exaltant de voir le message revenir de la Lune », a-t-il déclaré. « En nous basant sur le temps mis par le message pour faire l'aller-retour Terre-Lune, nous avons pu calculer la distance à la Lune, et celle-ci correspondait très bien aux valeurs prédites par le système d'éphémérides JPL Horizons de la NASA. Nous avons même utilisé l'écho pour voir la forme de la Lune, ce que nous n'imaginions pas pouvoir faire », a-t-il ajouté. Une présentation plus détaillée de toute l'expérience et des résultats est prévue lors de la conférence The Things qui se tiendra à Amsterdam les 27 et 28 janvier 2022.

L'expérience, qui a utilisé le radiotélescope Dwingeloo aux Pays-Bas, prouve certainement que l'envoi et la réception de messages de faible puissance sur la surface lunaire sont possibles, ce qui sera probablement pertinent à un moment donné, si ce n'est dès maintenant. (Le message envoyé par l'équipe était « PI9CAM », qui est le signal d'appel du télescope). Déjà, cette démonstration spectaculaire permet de comprendre pourquoi des secteurs majeurs comme l'agriculture, les services publics, l'industrie, le transport et la chaîne d'approvisionnement ont adopté la technologie LoRa.

LoRa très utilisé dans l'IoT

Plusieurs dispositifs IoT utilisent la technologie LoRa aujourd'hui. C'est le cas notamment des capteurs qui surveillent la température corporelle, les maladies et la localisation du bétail ; les moniteurs de sécurité des bâtiments et les moteurs d'ascenseurs ; les dispositifs de suivi des actifs et de gestion du parc automobile ; les parcmètres et les lampadaires ; les poubelles municipales ; les contrôleurs de température des transformateurs des services publics ; la surveillance de la pression et du débit des conduites d'eau et de gaz. Et ce n'est qu'un petit échantillon des cas d'usage de la technologie LoRa sur Terre. Le site de l'Alliance LoRa explique de manière très détaillée comment fonctionne la technologie LoRa et comment le protocole de réseau LoRaWAN permet aux dispositifs IoT de faible puissance de franchir de grandes distances. Le site répertorie également la liste des appareils certifiés LoRa.

1e adoptions de la 5G privée par des entreprises

Deux stades et un centre de fabrication américains et australiens ont déployé des réseaux 5G privés pour tirer parti des avantages de la technologie, en particulier sa faible latence, sa grande fiabilité et sa...

le 11/08/2022, par Maria Korolov, Network World (adapatation Jean Elyan), 1313 mots

Plus de capacités IA chez Aruba pour fournir un support edge aux...

La plateforme de services de périphérie Edge Services Platform d'Aruba intègre des fonctions AIOps pour rationaliser le dépannage du réseau, le réglage des performances et les contrôles de sécurité. Aruba a...

le 27/07/2022, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 837 mots

L'automatisation des réseaux, le SASE et la 5G, classés comme...

Selon World Wide Technology (WWT), les utilisateurs, les applications et les charges de travail distribués poussent les entreprises à repenser leur architecture réseau. Qu'il s'agisse d'intégrer des services...

le 25/07/2022, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1408 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...