Fibre optique : le génie civil des lignes télécom peut-être bientôt de retour dans le domaine public

le 04/02/2013, par Bertrand LEMAIRE, Régulation télécoms, 269 mots

Une proposition déposée par 39 députés vise à régler le sort du génie civil associé aux lignes télécoms. En ligne de mire : faciliter le déploiement de la fibre optique.

Fibre optique : le génie civil des lignes télécom peut-être bientôt de retour dans le domaine public

Le déploiement de lignes télécoms suppose la création d'infrastructures en génie civil (fourreaux, chambres de tirage...). Or le statut juridique de celles-ci est complexe. Une proposition de loi déposée par 39 députés de droite (UMP, UDI et divers droite) tente de régler la question.

L'enjeu n'est pas mince et, en ligne de mire, les députés visent à faciliter le déploiement de la fibre optique en réutilisant les ouvrages existants.

Le statut juridique de ces ouvrages est très complexe. En général, ils bénéficient d'une convention d'occupation du domaine public d'une durée limitée (quinze ans le plus souvent). Or rien n'est dit sur le statut de l'ouvrage une fois la concession échue. Et le statut du génie civil n'est pas le même que celui des équipements télécoms, passifs ou actifs. La proposition de loi prévoit de réaffecter les infrastructures de génie civil au domaine public automatiquement à l'échéance de la concession.

Dès lors que la collectivité ayant concédé l'ouvrage (en général une commune) récupérera la jouissance de celui-ci, elle pourra autoriser divers opérateurs à l'utiliser pour y passer de nouvelles infrastructures réseau, notamment la fameuse et tant attendue fibre optique. Le coût de déploiement de ces nouvelles infrastructures serait abaissé considérablement, facilitant ce déploiement. A l'inverse, l'actuel concessionnaire (souvent France Télécom) risque de regretter que s'évanouisse son espoir de prolongement de concession, avec la position dominante associée.

Remarquons que cette question très technique était un objet d'inquiétude pour les collectivités locales depuis des années.

L'Arcep réduit la bande d'attribution des fréquences de la 5G

Alors que les opérateurs sont sur le pied de guerre sur la 5G et l'attribution des fréquences, l'Arcep a annoncé que la bande attribuée sera moins importante que prévue. Ceci parce que des contrats courent...

le 22/05/2019, par Nicolas Certes, 327 mots

Huawei plaide pour normaliser les contrôles sécurité des produits...

Selon le directeur marketing des produits Wireless Network de Huawei, un examen des produits télécoms est bienvenu, s'il reste factuel. Il estime aussi que l'approche adoptée par le National Cyber Security...

le 14/02/2019, par Tamlin Magee, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 983 mots

L'Arcep publie la carte des expérimentations 5G en France

L'autorité de régulation des communications électroniques et des postes a recensé tous les tests 5G réalisés en ce moment en France. L'occasion de voir quels cas d'usages sont envisagés avec cette dernière...

le 28/12/2018, par Nicolas Certes, 456 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...