Glissement vers le WiFi 7 suite à la pénurie de composants WiFi 6E

le 14/03/2022, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 634 mots

Difficile aujourd'hui de trouver des équipements WiFi 6E sur le marché. Et pour cause : du fait des problèmes de la chaîne d'approvisionnement, les entreprises préfèrent attendre la disponibilité du WiFi 7, prévue l'année prochaine, au lieu de mettre à niveau vers la dernière norme.

Glissement vers le WiFi 7 suite à la pénurie de composants WiFi 6E

Selon le groupe Dell'Oro, spécialiste des études de marché, la gravité des problèmes affectant la chaîne d'approvisionnement pour les points d'accès WiFi 6E est telle que les entreprises préfèrent renoncer à cette version de la technologie sans fil et attendre la fin de l'année prochaine, date prévue de la disponibilité des équipements WiFi 7. Par rapport au WiFi 6 sur lequel il s'appuie, le WiFi 6E supporte la bande à 6GHz (5,925 GHz à 7,125 GHz), moins encombrée que les bandes à 2,4GHz et 5GHz du WiFi 6 et il offre une latence beaucoup plus faible, ce qui le destine logiquement aux applications sensibles à la latence. Sauf que, faute de matériels compatibles disponibles, il n'est pas possible d'utiliser cette évolution de la norme. Le cabinet Dell'Oro affirme que, d'après ses discussions avec les entreprises, on trouve très peu de produits WiFi 6E sur le marché, ou ils sont indisponibles.

Selon Tam Dell'Oro, CEO du cabinet d'étude, cette pénurie résulte à la fois des d'arrêts de production imposés par la pandémie de Covid-19 et à une forte demande de migration vers le WiFi 6. « D'après ce que j'entends, les entreprises ont atteint la limite de leurs actifs et elles ont un grand besoin de mettre à niveau et de faire progresser leur infrastructure. Tout cela arrive en même temps », a-t-elle déclaré. Ajoutant que, lors de ses discussions avec des cadres de fournisseurs comme HPE, Juniper Networks et Cisco, « tous ont déclaré que leurs clients avaient pris en compte le fait que les produits WiFi 6E étaient retardés. C'est la raison pour laquelle ils se sont repliés sur le WiFi 6, la livraison du WiFi 7 n'étant pas prévue avant la fin 2023 ».

Le WiFi 6E restera un marché de niche

Le WiFi 6E offre plusieurs avantages technologiques. Seuls les appareils compatibles avec la norme WiFi 6E peuvent profiter de la bande à 6GHz. Donc, tant que le nombre d'appareils WiFi 6E ou WiFi 7 est peu important, le risque d'interférence sur cette bande à partir de points d'accès exploités par d'autres entreprises ou individus reste faible. De plus, la bande à 6GHz a une largeur de 1200 MHz, contre 700 MHz pour les bandes à 2,4 GHz et 5 GHz. Cela signifie qu'elle peut offrir des canaux plus nombreux et plus larges. Mais cette bande passante ne sert à rien si l'on ne peut pas acheter des produits compatibles.

Selon la CEO du Dell'Oro Group, les entreprises doivent comprendre que le WiFi 6E restera un marché de niche et qu'elles n'ont pas intérêt à y adapter l'ensemble de leur réseau. « La bonne stratégie est de l'utiliser uniquement pour les applications qui peuvent tirer le meilleur parti de cette bande passante supplémentaire et de sa plus faible latence », a-t-elle ajouté. C'est le cas notamment de la vidéo, en particulier les caméras de surveillance et de sécurité, la vidéoconférence et d'autres applications sensibles à la latence.

Fin de la pénurie en 2023

Selon Mme Dell'Oro, les intégrateurs systèmes et les revendeurs à valeur ajoutée avec lesquels elle s'est entretenue ont déclaré que, pour l'instant, la plus forte demande concernait le WiFi 6, afin d'assurer la continuité des réseaux jusqu'à la sortie de la norme WiFi 7. Cependant, comme il est pratiquement impossible de se procurer du matériel WiFi 6E, qu'est-ce qui garantit que les produits WiFi 7 seront plus largement disponible à la fin de l'année 2023 ? Selon la CEO du Dell'Oro Group, les fournisseurs affirment que les pénuries d'approvisionnement ne devraient pas perdurer au-delà de la fin de l'année 2022, ce qui laisse une année pour que la situation s'améliore.

5G pilotée par l'IA avec le Snapdragon x70 de Qualcomm

Grâce à l'IA, les modems pourront améliorer les performances de la 4G et de la 5G, mais c'est sur les ondes millimétriques mmWave que l'amplification sera la plus intéressante. Si, sur les smartphones, l'IA...

le 11/05/2022, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), 619 mots

Contourner les limites DHCP de certains routeurs Cisco

Un problème de protocole de configuration dynamique de l'hôte empêche les utilisateurs sans fil de se connecter. Si l'absence de solution permanente oblige à recourir à une méthode de contournement, elle évite...

le 04/05/2022, par Ryan Williams, Network World (adaptation Jean Elyan), 824 mots

Sonic intègre la Fondation Linux

Ce transfert du système d'exploitation réseau open source Sonic à la Fondation Linux pourrait susciter un intérêt accru des entreprises. Selon les experts, l'amélioration et l'adoption de Sonic (Software for...

le 20/04/2022, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 878 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...