Huawei domine le marché mondial de l'équipement LTE

le 27/08/2013, par Didier Barathon, GSM/3G/4G, 309 mots

Le cabinet  Informa vient de publier une nouvelle étude sur le déploiement des réseaux LTE (Long Term Evolution). Il est marqué par une forte croissance, surtout dans la bande 1 800 MHz, et la prédominance du duo Huawei Ericsson.

Huawei domine le marché mondial de l'équipement  LTE

Dans le monde, fin juillet, il existait 184 réseaux 4G LTE, 159 autres étaient en cours de déploiement. « C'est la technologie de réseaux mobile qui manifeste la plus forte croissance », note le cabinet Informa. Elle est tirée par la demande. Le nombre d'abonnements (dans le monde entier) devrait atteindre 1,36 milliard fin 2018 estime Informa, une prévision supérieure à la précédente. Plusieurs opérateurs sont en pointe : Verizon Wireless, SK Telecom, NTT DoCoMo, Everything Everythere et Vodafone D2 (Allemagne).

Concernant le spectre, Informa a identifié 23 bandes de fréquences, soit en cours d'utilisation, soit en projet dans les réseaux LTE qui vont être déployés. Pour la bande 1 800 MHz, Informa a identifié plus de 90 opérateurs dans 53 pays qui ont, ou qui vont, lancer du LTE dans la bande 1 800 MHz d'ici 2015. Les principaux opérateurs concernés sont : Vodafone, Orange, T-Mobile, Hutchison.

Huawei et Ericsson s'adjugent les ¾ des ventes

Côté prestataires, Huawei est le grand vainqueur de la compétition en obtenant 40% des contrats signés, Ericsson est deuxième avec 34% des signatures. A eux deux, ils raflent donc les trois quarts des contrats, laissant loin derrière cinq acteurs. Nokia solutions networks est à 17% de signatures. Les quatre derniers, Alcatel-Lucent, ZTE, Samsung, NEC se partagent les 9% restants.

« L'adoption de la bande 1 800 MHz pour le LTE a explosé au cours de la dernière année, les opérateurs mobiles sont attirés par plusieurs avantages, comme la disponibilité généralisée, une excellente couverture et la possibilité de réutiliser les actifs du réseau existants » analyse Julian Bright co-auteur de cette étude, « couplés avec un fort soutien des fabricants, ces avantages font du 1 800 MHz une bande idéale pour les services LTE et un candidat solide pour fournir une solution mondiale d'itinérance LTE ».

 

 

 

La 6G accapare déjà les équipementiers

La technologie sans fil 6G ne sera peut-être pas disponible avant dix ans, mais l'on sait déjà qu'elle pourrait atteindre des vitesses de l'ordre du térabit, alimenter les appareils mobiles et permettre de...

le 07/04/2021, par Chris Nerney, Network World (adapté par Jean Elyan), 686 mots

Slicing : La virtualisation sans fil pour créer des services 5G et...

Qu'est-ce que le découpage du réseau (slicing) et comment utiliser efficacement la capacité sans fil des opérateurs pour mettre en place des réseaux virtuels qui répondent exactement aux besoins des clients ?...

le 10/02/2021, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1134 mots

5G en toute sécurité pour la SNCF à Nantes

En partenariat avec SFR, la SNCF expérimente depuis un an la 5G à Nantes. Outre un accroissement des débits, cette connectivité ne se fera pas sans cybersécurité. En 2019, la SNCF a lancé une expérimentation...

le 24/11/2020, par Bertrand LEMAIRE, 686 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »