Iron Mountain s'inscrit dans une démarche de développement durable en rachetant ITRenew

le 22/12/2021, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Infrastructure, 629 mots

ITRenew apportera son expertise en matière de recyclage et d'élimination du matériel IT à l'activité de gestion du cycle de vie des actifs informatiques d'Iron Mountain.

Iron Mountain s'inscrit dans une démarche de développement durable en rachetant ITRenew

Fondée il y a 60 ans, l'entreprise Iron Mountain basée à Boston, Massachussetts, est bien connue pour ses services de stockage et de gestion documentaire qui offrent aux entreprises une protection pour leurs actifs critiques et leurs données hautement sensibles. Mais ce n'est probablement pas le premier nom qui vient à l'esprit quand on pense au hardware IT. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé. Depuis 2017, Iron Mountain a investi plus de 2 milliards de dollars dans la construction et l'achat de datacenters. Elle en compte un total de 18 dans le monde, et tous sont alimentés par des énergies 100 % renouvelables.

Aujourd'hui, avec l'acquisition d'ITRenew, une entreprise spécialisée dans l'élimination des actifs informatiques, Iron Mountain met un pied dans la chaîne d'approvisionnement des datacenters. ITRenew offre à Iron Mountain la possibilité d'améliorer la valeur de ses offres en matière d'environnement, de société et de gouvernance. « Ce rachat renforce d'une manière nouvelle les choix durables d'Iron Mountain », a déclaré Jennifer Cooke, directrice de recherche pour les stratégies de pointe chez IDC. « L'entreprise a réalisé d'importants investissements dans des sources d'énergie plus vertes. Désormais, elle offre à ses grands clients fournisseurs de services cloud un moyen d'appliquer plus facilement les principes de l'économie circulaire dans leurs pratiques de cycle de vie des équipements et de recycler de manière responsable le matériel informatique usagé. « Ce passage à une énergie plus verte couplé à la réduction des déchets est très important pour les clients d'envergure d'Iron Mountain », a-t-elle ajouté.

Dopé par la pénurie de composants

Fondée en 2000, ITRenew est devenu un leader de ce que l'on appelle « l'économie circulaire », c'est-à-dire la vente d'équipements de seconde main. Même si l'entreprise est spécialisée dans l'élimination des actifs informatiques, elle s'est fait une place en achetant des serveurs à peine usagés à des hyperscalers, en les remettant à neuf et en les revendant pour environ la moitié du prix du matériel neuf. Elle a réalisé de bonnes affaires grâce à la pénurie de la chaîne d'approvisionnement qui a pesé sur l'achat de nouveaux équipements. (Récemment, ITRenew a également conclu un accord pour fournir du matériel d'occasion au fournisseur de datacenters edge Vapor IO).

Et elle en a tiré une bonne valorisation. Iron Mountain va payer 725 millions de dollars en espèces pour acquérir 80% des actions d'ITRenew, avec l'intention de racheter les 20% restants au cours des trois prochaines années. ITRenew est détenue par la société d'investissement privée ZMC. Au 30 septembre, les revenus d'ITRenew sur douze mois dépassaient les 415 millions de dollars et son taux de croissance annuel composé sur deux ans était d'environ 16 %. Selon ITRenew, au cours des cinq prochaines années, le marché total de la cession des actifs informatiques adressables devrait atteindre les 30 milliards de dollars et connaître une croissance annuelle composée de 11 %.

Convaincre les grands comptes

Après le bouclage de la transaction, ITRenew servira de plate-forme à l'activité de gestion du cycle de vie des actifs informatiques d'Iron Mountain, et fournira des services de bout en bout aux datacenters hyperscale et d'entreprise. « Ce rachat donne à ITRenew la possibilité d'accéder au marché de grandes entreprises clientes qui pourraient être intéressées par l'achat des équipements déclassés des grands fournisseurs de services cloud. « Iron Mountain est un partenaire de confiance, ce qui donnera plus de poids à ITRenew », a encore déclaré Jennifer Cooke d'IDC. « Le potentiel existe pour mettre réellement en place des principes d'économie circulaire qui peuvent avoir un impact important sur la réduction des déchets et l'utilisation optimale des ressources naturelles », a-t-elle ajouté. La transaction devrait être conclue au cours du premier trimestre de 2022, sous réserve de l'approbation des autorités réglementaires et d'autres conditions de clôture.

Le Frontier chasse le Fugaku de la 1e place du Top500

Changement à la tête du TOP500 des supercalculateurs où le Frontier de l'Oak Ridge National Laboratory (ORNL) a supplanté le Fugaku au Japon. Le système américain est le premier à passer le cap de l'exaflop....

le 30/05/2022, par Jacques Cheminat, 445 mots

L'amélioration des réseaux passe par l'observabilité

Les « meilleurs » chemins de trafic choisis par les routeurs d'un réseau ne sont pas nécessairement les plus rapides. Pour l'entreprise moyenne, quand on emploie le mot « réseau », c'est généralement pour...

le 02/05/2022, par Tom Nolle, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1332 mots

ARM dévoile des designs de référence pour l'IoT

ARM annonce des puces spécialement conçues pour l'Internet des Objets, dont un coeur de microcontrôleur Cortex-M85 pour les boitiers IoT, et un design Corstone-1000 pour le traitement de l'IA à la périphérie....

le 28/04/2022, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 704 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...