Juniper pousse le 400G avec le switch QFX5700

le 01/10/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 670 mots

Le commutateur QFX5700 annoncé par Juniper peut être mis à niveau pour prendre en charge les réseaux 400GbE et peut s'intégrer très étroitement avec le logiciel d'automatisation intent-based networking (IBN) Apstra de l'équipementier.

Juniper pousse le 400G avec le switch QFX5700

Disponible dans un châssis 5U à huit emplacements, le commutateur QFX5700 de Juniper assure un débit maximal de 25,6 Tb/s. Il prend en charge de nombreux modules Line Card combinables entre eux et peut délivrer des vitesses Ethernet de 10G à 400G pour répondre aux besoins des applications ou de la migration. Le commutateur QFX 5700 est construit avec le chipset Trident 4 de Broadcom et exécute Junos OS Evolved, le système d'exploitation réseau basé sur le Linux natif de Juniper. « Le QFX5700 est destiné aux datacenters dans lesquels on ajoute de la capacité et des services cloud », a expliqué Mike Bushong, vice-président Cloud-Ready Data Center de Juniper. « Le commutateur comporte des ports de vitesses différentes pour répondre à des cas d'usage spine, leaf, interconnect et campus, avec la possibilité de connecter plusieurs types de dispositifs et de profils », a encore déclaré M. Bushong. 

Selon les experts, même si la demande d'Ethernet 400G dans les réseaux d'entreprise n'est pas encore très forte, elle commence à augmenter. « Nous constatons que les entreprises accélèrent l'adoption de la technologie 400G dans le cadre de leur stratégie de modernisation de leurs réseaux sur trois ans ou plus, dont principal moteur est l'adoption croissante de clusters de calcul AI/ML qui nécessitent des E/S 50/100G combinées à une mise à l'échelle 400G », ont déclaré des chercheurs de Futurum dans un récent rapport. « Ces capacités sont essentielles pour que les entreprises puissent répondre à leur priorité absolue, à savoir améliorer la visibilité des niveaux de flux d'applications sur leurs réseaux. Les entreprises ont besoin d'avoir des datacenters plus en phase avec le fonctionnement des applications modernes, en particulier dans les environnements de cloud hybride, afin de faire progresser leurs objectifs d'automatisation IBN (Intent-based networking), en permettant notamment une surveillance proactive et en automatisant le dépannage pour améliorer les mesures de la qualité d'expérience de leurs applications », a encore déclaré Futurum.

Une approche agnostique avec Apstra  Si la capacité et la flexibilité du matériel sont importantes, le commutateur peut être aussi utilisé pour travailler avec Apstra, le logiciel IBN de Juniper, racheté en décembre dernier. Junos Evolved peut fonctionner avec le logiciel Apstra, mais ce n'est pas une condition préalable, car Apstra est agnostique sur le plan matériel et peut donc être intégré pour fonctionner avec des produits de Cisco, Arista, Dell, Microsoft et Nvidia/Cumulus Networks. Apstra conserve un référentiel en temps réel des informations de configuration, de télémétrie et de validation pour s'assurer que le réseau fait ce que les clients veulent qu'il fasse. Apstra comprend également des fonctions d'automatisation permettant de fournir des politiques de réseau et de sécurité cohérentes pour les charges de travail sur les infrastructures physiques et virtuelles. 

Juniper a récemment livré la version 4.0 d'Apstra qui facilite l'ajout de périphériques ou de charges de travail. Le système garantit qu'ils fonctionnent sur l'ensemble du fabric de réseau sans l'intervention manuelle requise par le passé. Il comprend également des modèles de réseau personnalisables et réutilisables. « Apstra modélise en permanence l'état du réseau, vérifie cet état, collecte des données télémétriques riches et alerte de manière proactive les opérateurs humains avant qu'un problème ne survienne », a expliqué M. Bushong. Les modèles Apstra peuvent aider à construire des frameworks d'exploitation, souvent dans des environnements multifournisseurs, et d'une manière répétable de façon à pouvoir savoir à quel moment une tâche doit être invoquée, comment elle devrait être exécutée au mieux, et si elle a atteint l'objectif souhaité », a déclaré le vice-président Cloud-Ready Data Center de Juniper. « Le commutateur QFX5700 peut profiter de toutes ces fonctionnalités, et les clients peuvent étendre cette intelligence à plus d'endroits, selon des modalités toujours plus variées, pour répondre à un ensemble plus large de cas d'usage », a-t-il ajouté. Le QFX5700 sera disponible dans le courant du quatrième trimestre de cette année. 

Oniro, un OS pour l'IoT développé au sein de la fondation Eclipse

La coopération récemment annoncée entre les fondations Eclipse et OpenAtom débouche sur le lancement du projet de système d'exploitation Oniro destiné à l'IoT. Celui-ci prend appui sur l'OS mobile OpenHarmony,...

le 26/10/2021, par Maryse GROS, 328 mots

Netgear livre un kit WiFi 6 mesh avec le SXK30 Orbi Pro Mini

Avec la généralisation des laptops, la mise en place d'un réseau sans fil performant et sécurisé est devenue une nécessité dans les TPE et PME. S'inspirant de son modèle haut de gamme SXK80, Netgear a conçu le...

le 22/10/2021, par Serge LEBLAL, 682 mots

Un switch CX 10000 avec un accélérateur DPU chez Aruba

Grâce au DPU intégré de la start-up Pensando, le commutateur CX 10000 d'Aruba permet de prendre en charge le pare-feu, le DDoS, le cryptage, la traduction d'adresses réseau (NAT), l'équilibrage de charge, la...

le 20/10/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1019 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...