La 4G d'Orange ouverte à Paris

le 28/01/2013, par Jean Pierre Blettner, GSM/3G/4G, 367 mots

Orange ouvre la 4G dans le quartier de l'Opéra à Paris. L'opérateur annonce vouloir profiter de l'extension de son réseau 4G en Avril pour augmenter les tarifs de ses nouveaux forfaits mobiles. 

La 4G d'Orange ouverte à Paris

C'est sur la zone de Paris Opéra qu'Orange ouvre aujourd'hui ses services 4G à destination du grand public. Orange est le premier opérateur à émettre en 4G dans la capitale. L'opérateur annonce qu'il aura couvert l'ensemble de la ville en 2013.  

Les prochaines villes 4G de l'opérateur à partir du 4 avril 2013 seront Bordeaux, La Rochelle, Chartres, Orléans, Dunkerque, Nancy, Metz, Clermont-Ferrand, Grenoble et Annecy. L'opérateur a déjà ouvert le réseau 4G en juin 2012 à Marseille puis Lyon, Nantes et Lille en novembre 2012.

L'arrivée de la 4G donne l'occasion à Orange d'essayer de remonter les prix des forfaits mobiles mis à mal par l'arrivée de Free Mobile. L'opérateur compte sur l'attrait de la vitesse du réseau 4G et non sur le volume de données. 

C'est ce que décrit Gervais Pellissier, Directeur général délégué, directeur financier de France Télécom aux Echos du 28 Janvier. « Nous allons refondre nos tarifs en avril. Nous n'avons pas encore figé nos tarifs pour la France, mais cela pourrait être 5 ou 10 euros de plus » déclare-t-il.

L'exemple de la Grande Bretagne ...



L'exemple de la Grande Bretagne

Il prend exemple sur la Grande Bretagne, où Orange a déjà lancé la 4G, et où la 4G a ajouté de 6 à 10 livres par forfait. Le directeur général cite également les hôtels qui facturent 10 € par jour l'accès au Wifi. 

C'est l'extension de la couverture radio 4G dans l'hexagone qui donnera à Orange la possibilité d'augmenter ses prix, pense Gérard Pellissier.  En Novembre dernier, Orange a lancé ses offres 4G à destination des professionnels sur quatre villes au tarif de 80 € par mois

Côté terminaux, à partir du 7 février, Orange proposera des smartphones compatibles 4G et H+, son réseau 3G dopé, une tablette et une clé USB pour PC portable. L'opérateur proposera le Galaxy S III 4G de Samsung, le Galaxy Note II 4G de Samsung, le Lumia 920 de Nokia, le One SV de Nokia, le Xperia Z (disponible courant mars) de Sony, la tablette Galaxy Note 10.1 4G de Samsung, et la clé USB 4G/H+ de Huawei E5776. 

La 6G accapare déjà les équipementiers

La technologie sans fil 6G ne sera peut-être pas disponible avant dix ans, mais l'on sait déjà qu'elle pourrait atteindre des vitesses de l'ordre du térabit, alimenter les appareils mobiles et permettre de...

le 07/04/2021, par Chris Nerney, Network World (adapté par Jean Elyan), 686 mots

Slicing : La virtualisation sans fil pour créer des services 5G et...

Qu'est-ce que le découpage du réseau (slicing) et comment utiliser efficacement la capacité sans fil des opérateurs pour mettre en place des réseaux virtuels qui répondent exactement aux besoins des clients ?...

le 10/02/2021, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1134 mots

5G en toute sécurité pour la SNCF à Nantes

En partenariat avec SFR, la SNCF expérimente depuis un an la 5G à Nantes. Outre un accroissement des débits, cette connectivité ne se fera pas sans cybersécurité. En 2019, la SNCF a lancé une expérimentation...

le 24/11/2020, par Bertrand LEMAIRE, 686 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »