La 5G privée apporte des solutions à des problèmes que le WiFi ne peut résoudre

le 30/07/2020, par Scott Carey, Computerworld UK (adaptation Jean Elyan), Réseaux, 876 mots

Si les fournisseurs de services peuvent considérer la 5G privée comme un concurrent du WiFi, son utilisation en entreprise sera complémentaire à court terme.

La 5G privée apporte des solutions à des problèmes que le WiFi ne peut résoudre

Dans l'entreprise, les déploiements 5G privée pourront satisfaire les besoins de connexions à haut débit et à faible latence entre de nombreux appareils. Mais même si certains pensent que cette technologie pourrait remplacer le WiFi, cela ne devrait pas arriver de sitôt. Selon les experts, mis à part certains cas d'usage particulièrement inhabituels, les réseaux privés 5G sont plutôt perçus comme complémentaires et non comme concurrents au WiFi, même si c'est clairement ce que souhaiteraient les opérateurs. Par exemple, Mo Katibeh, un vice-président exécutif d'AT&T Business en charge des produits et des plateformes, a déclaré que la 5G était intrinsèquement sûre et ne posait pas de problèmes d'interférence. « A la longue, l'usage sous licence finira par supplanter le WiFi », a-t-il déclaré. « Quand on pense aux aspects sécuritaires, la possibilité de créer un environnement beaucoup plus personnalisé et à faible friction pour les employés devient un excellent choix », a-t-il ajouté. Pourtant, M. Katibeh admet qu'à l'heure actuelle, la 5G et le WiFi sont plus appelés à fonctionner de manière complémentaire, ce que confirment clairement les premières applications de 5G publique en cours de déploiement aux États-Unis. « Ce que nous constatons réellement, c'est qu'il y a de la place pour les solutions cellulaires et le WiFi », a-t-il convenu. « En général, la distinction se fait entre les opérations FOH (Front-of-House) et BOH (Back-of-House) ».

Dave Wright, président de la Citizens Broadband Radio Service (CBRS) Alliance, partage ce point de vue. L'alliance est une organisation commerciale qui pousse au partage dynamique d'une bande de 150 MHz dans la gamme des 3,5 GHz, utilisée principalement pour l'instant par l'arméé et les fournisseurs de services de communication par satellite. Cette bande de fréquence CBRS est une denrée actuellement très recherchée pour les fonctionnalités sans fil d'entreprise et la 5G privées en particulier. Selon M. Wright, il s'agit d'un cas d'utilisation spécifique. Les exigences strictes du secteur de la santé en matière de confidentialité des données font de la 5G privée un choix intéressant, en particulier pour les appareils connectés dont le nombre ne cesse de croître. « Beaucoup d'hôpitaux veulent passer au sans-fil pour les systèmes de soins aux patients critiques », a-t-il déclaré. « Ils ne vont pas se débarrasser du WiFi. Au contraire, ils vont l'utiliser davantage pour le patient et pour des modalités d'accès général. Et ils utiliseront en plus une solution cellulaire à spectre discret pour les soins aux patients critiques, le suivi des actifs, etc. ».

De la 5G privée pour remplacer le LTE

C'est ce modèle de répartition qu'a adopté l'université publique de West Chester de Pennsylvanie (WCUPA). Normalement, le campus, situé à environ une heure à l'ouest de Philadelphie, accueille plus de 17 000 étudiants par an, plus environ 2 000 professeurs et employés répartis dans 80 bâtiments. Kevin Partridge, le directeur exécutif des services d'infrastructure informatique et DSI adjoint de la WCUPA, envisage déjà de remplacer le réseau filaire par de la 5G privée pour connecter les dispositifs de sécurité physique et de contrôle d'accès sur le campus. Les nouvelles caméras, les téléphones d'urgence et les dispositifs de contrôle d'accès sur le campus exigent une connectivité supplémentaire, mais déployer un câblage physique peut s'avérer long et coûteux, d'autant plus que les conduits de câbles menant aux dispositifs sont déjà saturés. « Avec toutes ces caméras, ces téléphones d'urgence et l'éclairage extérieur, il ne reste plus de place dans ces conduits », a-t-il déclaré. « Alors pourquoi ne pas essayer la 5G au lieu de creuser le parking pour y mettre un nouveau conduit ? En tant que DSI adjoint de West Chester, un job qui occupe une grosse partie de mon temps, je veux que mes utilisateurs se connectent à ce réseau WiFi. Je ne veux pas de back-end ni d'IoT sur ce réseau », a encore déclaré Kevin Partridge.

La preuve de concept actuellement en place est relativement simple : un point d'accès 5G, utilisant le spectre radio CBRS et maintenu par la start-up de réseau cellulaire privé Celona, est installé au sommet d'un bâtiment du campus. Il fournit la connectivité à une caméra de sécurité à proximité. Mais le DSI a de plus grands projets pour ce système. Les avantages d'une communication machine-à-machine en dehors du réseau WiFi et la possibilité de connecter un grand nombre de nouveaux appareils sans avoir besoin de câblage supplémentaire sont attractifs. Cela permettrait également à d'autres types de services, dont un fonctionnant directement avec le WiFi, d'assurer la connectivité de la flotte de bus de l'université. La WCUPA est répartie entre un campus nord et sud, et des navettes permettent d'aller de l'un à l'autre. L'université a brièvement ouvert un service WiFi public pour les bus, avec une connexion LTE dédiée passant par un réseau d'opérateurs, mais la solution s'est avérée trop coûteuse. Cependant, avec un réseau 5G privé, le service WiFi pourrait être redéployé, en utilisant la connexion 5G privée comme pont vers le backhaul principal de l'université. « Si nous avions un réseau extérieur privé 5G, nous pourrions équiper les 20 bus avec ce réseau cellulaire, ce qui nous éviterait de payer un abonnement aux opérateurs », a déclaré M. Partridge.

Les 7 couches du modèle OSI

Petit rappel sur le modèle de référence OSI des réseaux d'interconnexion des systèmes ouverts (Open Systems Interconnection) et sur le rôle de chacune de ses 7 couches. 

le 26/10/2020, par Keith Shaw, Network World (adaptation Jean Elyan), 1043 mots

Des initiatives chez Intel et Nvidia en puces réseau

Si Intel s'engage à fond dans les réseaux d'accès radio 5G, Nvidia pousse son entreprise Mellanox acquise l'an dernier. Ces dernier

le 16/10/2020, par Serge Leblal avec IDG NS, 824 mots

SONiC, une distribution Linux taillée pour le réseau

Le système d'exploitation de réseau à open source SONiC a le potentiel pour devenir "le Linux du réseau", selon les experts. Le NOS SONiC (Software for Open Networking in the Cloud) est une distribution Linux...

le 12/10/2020, par Michael Cooney, IDG NS, et Serge Leblal, 919 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...