La banque et les assurances élues reines de la dépense informatique

le 17/01/2007, par Sandrine Chilotti, Infrastructure, 303 mots

Selon IDC, les secteurs de la banque et des assurances représentent 20 % des dépenses informatiques en France. Leurs dépenses en logiciel connaissent la plus forte progression.

9 milliards d'euros: tel est le montant des dépenses informatiques du secteur financier français en 2006, révèle une étude menée par IDC. Ce qui correspond à un accroissement proche du double de la moyenne professionnelle. Les banques, les assurances et la finance ont su rattraper leur retard. Après deux années consécutives de gel des dépenses informatiques dues aux échecs des gros projets de refonte, 2006 marque la reprise des projets informatiques. Parmi les entreprises les plus dépensières dans ce domaine, la palme d'or revient aux banques avec une hausse de 5,9 % par rapport à 2005, suivies des assurances (4 %). Cette dynamique des investissements générés autour des systèmes d'information des établissements financiers est tirée par les logiciels, éléments essentiels pour la mise en conformité réglementaire des systèmes d'information. Aujourd'hui, le marché du logiciel représente 18% de la dépense informatique du secteur financier. Il connaît la plus forte dynamique (+7,6% de croissance) en 2006, alors que la croissance des investissements en matériel tend à stagner, avec une hausse seulement de 3,3 %. Ce sont principalement les évolutions métiers et les échéances de conformité réglementaire (Bâle II, SEPA, MIFID) qui conduisent les établissements financiers à revoir leur informatique. Dans le secteur bancaire, la rapidité et l'internationalisation des flux financiers renforcent les besoins des banques autour des solutions de sécurité. Sur la partie back office, le système de paiement figure au coeur des projets de transformation des systèmes opérationnels, devant les activités de gestion de cash et de titres. Les projets informatiques autour des activités de front office ne sont pas en reste, puisque la relation client devrait constituer en 2007 la première priorité applicative des banques en France, relayée par des projets informatiques visant à renforcer les canaux de distribution des services bancaires.

ECL promet des datacenters écologiques avec piles à hydrogène

Engagé dans la course à la décarbonation, la jeune pousse ECL (EdgeCloudLink) affirme que ses piles à hydrogène fourniront l'électricité nécessaire pour alimenter ses datacenters et produiront suffisamment...

le 02/02/2023, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 681 mots

Intel renforce la sécurité des VM sur ses Xeon Sapphire Rapids

En plus de l'ajout d'une capacité supplémentaire à son framework TDX (Trust Domain Extensions), Intel intègre une « pile fantôme » dans la quatrième génération de Xeon afin de contrer une dangereuse tactique...

le 16/01/2023, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 689 mots

Protéger ses sauvegardes des ransomwares

Restreindre l'accès aux serveurs de sauvegarde sur site et limiter leur capacité de communication sortante font partie des moyens de défense et de protection des données d'entreprises contre les ransomwares....

le 04/01/2023, par W. Curtis Preston, Network World (adaptation Jean Elyan), 909 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...