La croissance des WLAN ralentit après la ruée vers les mises à jour 802.11n

le 11/09/2013, par DB avec NetworkWorld, Régulation télécoms, 372 mots

De nombreuses entreprises ont déjà mis à jour leurs réseaux LAN sans fil (WLAN pour Wireless Local Area NetworkWLAN) à la norme 802.11n., la croissance de ce marché a donc diminué de moitié au deuxième trimestre 2013 selon le cabinet d'études Infonetics Research.

La croissance des WLAN ralentit après la ruée vers les mises à jour 802.11n

Le chiffre d'affaires global de l'équipement sans fil a augmenté de 14% en glissement annuel au T2, contre un bond de près de 30% un an auparavant, nous explique Mathias Machowski, analyste chez Infonetics. Et pourtant, ce marché des réseaux locaux sans fil reste quand même celui qui affiche la plus forte croissance dans le segment des réseaux.

Ce segment de marché devait vivre sur le trimestre un évènement majeur avec l'arrivée de points d'accès basés sur la norme 802.11 ac. Cest le dernier standard pour les réseaux locaux sans fil, promettant des vitesses accrues, une meilleure fiabilité du réseau et la capacité à gérer plus d'utilisateurs. Mais l'impact sera faible sur les ventes car de nombreuses entreprises au lieu de renouveler leur parc ont fait des mises à jour.

Il n'y a pas de désir vif pour passer au 802.11ac

Un expert de l'industrie du sans fil, Roger Hockaday, souligne que « Il n'y a pas de désir vif pour passer au 802.11ac  pour le moment, mis à part quelques environnements spécifiques à haute densité, comme un amphithéâtre universitaire ».

Toutefois, alors que de nombreuses grandes entreprises sont dans un circuit attentiste, les prestataires de services vont accroître leurs investissements. Par exemple, le segment des points d'accès pour une utilisation extérieure progresse de 22% d'une année à l'autre au cours du second trimestre, propulsé par les déploiements des services providers.

Les PME devraient s'y mettre

La croissance provient également des espaces intérieurs publics comme les centres commerciaux, estime Roger Hockaday. Il pense aussi que les petites et moyennes entreprises vont montrer un intérêt croissant à la construction de réseaux locaux sans fil.

«Quand vous parlez aux entreprises du mid market, ils ne voient pas le sans fil comme un sujet critique, ils n'en voient pas la nécessité. Mais je pense que cela va changer, car plus les ordinateurs portables se passent de port Ethernet et plus l'utilisation des tablettes se précise. »

Un réseau privé 4G/5G dans une usine Schneider Electric normande

En s'appuyant sur les solutions de Nokia intégrées par Orange Business Services, Schneider Electric a équipé son usine localisée Le Vaudreuil en Normandie d'un réseau 4G/5G privé en se servant de la...

le 09/07/2021, par Laurent Mavallet, 284 mots

Le chiffrement GEA-1 du GPRS affaibli dès l'origine par l'ETSI

Plusieurs chercheurs ont découvert que l'algorithme de chiffrement utilisé pour la connectivité GPRS des réseaux 2G avait été délibérément affaibli, ouvrant la voie au décryptage des communications. L'ETSI en...

le 18/06/2021, par Jacques Cheminat, 498 mots

Les failles du slicing 5G inquiètent les opérateurs

Des manquements dans les étapes de validation de la sécurité dans le découpage du réseau 5G exposent à un risque grave de violations de la vie privée et de la sécurité. Selon un rapport d'AdaptiveMobile...

le 12/04/2021, par Jon Gold / Network World (adaptation Jean Elyan), 543 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »