La famille FPGA Agilex s'étoffe chez Intel

le 13/10/2022, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Infrastructure, 729 mots

Poursuivant sa diversification dans les semi-conducteurs, Intel porte sa gamme de FPGA au-delà du datacenter et étend ses produits Agilex aux systèmes distants, à l'informatique edge et aux systèmes embarqués.

La famille FPGA Agilex s'étoffe chez Intel

Sept ans après l'acquisition du fabricant de FPGA Altera pour 16,7 milliards de dollars, Intel étend la technologie qu'elle a acquise à de nouveaux domaines. Alors que l'usage de processeurs FPGA se limitait essentiellement aux smartNIC pour décharger les tâches des CPU des serveurs, le fondeur cherche désormais à élargir cet usage du datacenter aux systèmes informatiques distants, edge et embarqués. Cela ne signifie pas pour autant qu'au cours des dernières années les processeurs d'Altera n'ont pas évolué. L'un des changements majeurs concerne la fabrication. Quand Intel a acheté Altera, ses puces étaient fabriquées par TSMC. Dorénavant, elles sont fabriquées par Intel, ce qui, il faut l'espérer, représente un casse-tête de moins pour la chaîne d'approvisionnement. « L'approvisionnement est devenu critique », a déclaré Patrick Dorsey, Vice-président et directeur général, FPGA & Power Products Group, Groupe de solutions programmables, Groupe IA & centre de données d'Intel. « La demande la plus forte du marché est de savoir si un composant est disponible. Donc, maintenir une chaîne d'approvisionnement va devenir critique », a-t-il ajouté. Concernant les puces, Intel a présenté une feuille de route qui répartit les nouveaux et futurs FPGA en quatre catégories de produits distinctes, toutes sous la marque Agilex.

Série D d'Agilex

Les FPGA Agilex de la Série D rejoignent les anciennes marques Cyclone, Arria et Stratix dans le milieu de gamme. La Série D sera physiquement plus petite, avec des exigences thermiques plus faibles et un prix plus bas. Selon Patrick Dorsey, la Série D sera destinée à des domaines comme les radios de bande de base 5G, les applications embarquées de l'industrie des instruments médicaux et de la fabrication. « La Série D trouvera également sa place dans les datacenters via des applications comme l'accélération du stockage, où le FPGA se chargerait du déplacement des données à la place du CPU », a encore déclaré M. Dorsey.

Paquets FPGA multipuces

La deuxième gamme de produits se compose de FPGA Agilex prenant en charge Compute Express Link (CXL) et PCIe 5. Conçus pour les charges de travail exigeantes des processeurs, ces FPGA trouveront également leur place dans les datacenters pour le traitement des réseaux. Cette gamme de FPGA sera dotée d'un boîtier multipuces - le FPGA sera associé à un ASIC, une puce CXL et PCIe 5, le tout dans un seul boîtier relié par une interconnexion à haut débit. C'est une composante de la stratégie smartNIC d'Intel, également qualifiée de stratégie d'unité de traitement d'infrastructure (IPU) par le fournisseur. Cette stratégie de boîtier multipuces se justifie en partie par le fait qu'elle permet à Intel de mettre à niveau certains éléments de la puce sans avoir à procéder à une révision complète. Ainsi, les premiers FPGA Agilex de cette année seront livrés avec le support CXL 1.2. Mais l'année prochaine, ils seront mis à niveau vers CXL 2.0. Grâce à ce design, Intel peut simplement remplacer le composant CXL dans le boîtier sans avoir à modifier sa conception et à rééditer toute la puce.

Sundance Mesa

Un autre volet de la stratégie d'Intel en matière de datacenters est axé sur l'intelligence artificielle et la prise en charge des applications d'intelligence artificielle tant au sein du réseau qu'à la périphérie. La gamme Sundance Mesa de nouveaux FPGA sera dotée de capacités d'IA avancées liées au traitement INT8, utilisé pour la partie inférence de l'IA. « On ne fera pas de l'entraînement d'IA dans un FPGA, mais on pourra faire de l'inférence très rapide, et innover très rapidement avec ce fabric programmable », a encore déclaré Patrick Dorsey.

Portefeuille Intel Direct RF

Cette dernière ligne de produits Intel Direct RF comprend des processeurs dédiés aux applications de signalisation analogique et RF. Selon M. Dorsey, les développeurs constituent un autre « point de mire » pour le fondeur. « Les FPGA sont réputés pour leur difficulté à écrire des applications », a-t-il expliqué. C'est pourquoi plus de 35 % de l'équipe d'ingénieurs d'Intel crée des logiciels pour soulager les développeurs de la charge que représente l'écriture du code de base. Intel met également à disposition des compilateurs et d'autres outils de développement, et inclut les FPGA dans sa stratégie oneAPI qui vise à simplifier la programmation en créant une API capable de prendre en charge une variété de processeurs, du CPU au GPU en passant par le FPGA et plus encore. 

Les conseils de Gartner pour un datacenter durable

Selon le cabinet d'études américain Gartner, la mise en place d'une infrastructure écologiquement durable est un marathon, et non un sprint, qui exige des objectifs à long terme. Il y a quelques semaines, les...

le 07/12/2022, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 849 mots

L'architecture de Mastodon est loin d'être efficace

Alors qu'Elon Musk fait fuir les utilisateurs de Twitter vers Mastodon, l'architecture sous-jacente de la plateforme alternative peut surcharger les réseaux de fournisseurs de contenu. Désormais, tout le monde...

le 05/12/2022, par Tim Greene / Network World (adapté par Jean Elyan), 864 mots

Graid recourt à des GPU pour accélérer le stockage flash

Exploitant la puissance de calcul des cartes GPU d'entrée de gamme pour station de travail, la start-up Graid Technology vient accélérer les ressources de stockage reposant sur des SSD NVMe grâce à son...

le 02/12/2022, par Serge LEBLAL, 1133 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...