La France à la traine dans l'évolution du haut débit selon Akamai

le 09/05/2012, par Quentin Renard, Infrastructure, 295 mots

Selon le rapport sur l'état des lieux de l'Internet publié par Akamai, la France serait en retard dans le développement du haut débit. Alors que le nombre d'accès à haut débit augmente de près de 10% dans les pays européens, il n'est que d'environ 5% en France.

La France à la traine dans l'évolution du haut débit selon Akamai

Akamai, qui dessert près de 30% du trafic mondial à Internet, a publié son rapport sur le 4ème trimestre 2011 à propos de l'état des lieux de l'Internet. A partir des données recueillies sur le trafic, le taux d'utilisation des réseaux mobiles ou les vitesses de connexion par région, une étude a été réalisée sur les tendances de l'Internet.

La France selon Akamai serait à la traîne dans l'évolution de son réseau haut débit. Alors que la vitesse de connexion a augmenté de plus de 10% dans la plupart des pays européens, la croissance est inférieure à 10% en France. En termes de connexion supérieures à 2 Mb/s, la France se situe au 33eme rang mondial et au 42 eme rang mondial des connexions très haut débit, supérieures à 5 Mb/s.

Les bons élèves européens, selon le rapport d'Akamai, sont les Pays-Bas. La vitesse moyenne de connexion y est la plus rapide d'Europe avec 8,2 Mb/s. Ce pays possède également le taux d'adoption de haut débit le plus haut d'Europe, avec près de 67%. Umeå, en Suède, est la ville la plus rapide d'Europe avec une connexion de près de 11,3 Mb/s

En termes de téléphonie mobile, le trafic de données a doublé entre 2010 et 2011 et augmenté de 28% entre le troisième et quatrième trimestre 2011. Un fournisseur de téléphonie allemand a obtenu la meilleure vitesse de connexion avec 5,2 Mb/s et est le seul opérateur des cents plus gros fournisseurs mondiaux dont les débits sont équivalents à ceux du haut-débit.

Photo : Paul Sagan - Président d'Akamai (D.R)

ECL promet des datacenters écologiques avec piles à hydrogène

Engagé dans la course à la décarbonation, la jeune pousse ECL (EdgeCloudLink) affirme que ses piles à hydrogène fourniront l'électricité nécessaire pour alimenter ses datacenters et produiront suffisamment...

le 02/02/2023, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 681 mots

Intel renforce la sécurité des VM sur ses Xeon Sapphire Rapids

En plus de l'ajout d'une capacité supplémentaire à son framework TDX (Trust Domain Extensions), Intel intègre une « pile fantôme » dans la quatrième génération de Xeon afin de contrer une dangereuse tactique...

le 16/01/2023, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 689 mots

Protéger ses sauvegardes des ransomwares

Restreindre l'accès aux serveurs de sauvegarde sur site et limiter leur capacité de communication sortante font partie des moyens de défense et de protection des données d'entreprises contre les ransomwares....

le 04/01/2023, par W. Curtis Preston, Network World (adaptation Jean Elyan), 909 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...