Le rossignol de Cisco : orchestration et automatisation neutres pour les clouds principaux objectifs 2021

le 01/12/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 1136 mots

Todd Nightingale, le vice-président senior et directeur général de l'activité Enterprise Networking & Cloud de Cisco, a détaillé les orientations cloud et WAN de l'équipementier pour l'année 2021.

Le rossignol de Cisco : orchestration et automatisation neutres pour les clouds principaux objectifs 2021

Certaines des orientations que compte faire prendre Todd Nightingale (en illustration principale), arrivé en mars à la tête de l'activité Enterprise Networking & Cloud de Cisco, à la plus importante unité commerciale de l'entreprise, notamment une orchestration et une automatisation toujours plus neutres par rapport au cloud, sont déjà évidentes. La pandémie de Covid-19 et la réponse de l'entreprise à la crise sanitaire étant les principaux moteurs de la technologie réseau d'entreprise à venir. « Mais les concepts de connectivité cloud, de simplicité et d'agilité du réseau, déjà importants, ont été implémentés plus rapidement par la plupart des clients », a déclaré M. Nightingale dans une récente interview. « Les départements IT du monde entier se sont recentrés, et dans le cadre de nos développements futurs, notre objectif est de répondre au besoin réel d'agilité dans les différentes technologies », a ajouté M. Nightingale. « En particulier, nous allons nous concentrer sur la fourniture de réseaux puissants et d'options logicielles sur un nombre réduit de plates-formes intégrées afin de simplifier et de renforcer l'agilité des clients d'entreprises ».

Quelques exemples peuvent déjà donner une bonne idée de l'orientation qu'envisage de faire prendre M. Nightingale à l'unité qu'il dirige. D'abord, en octobre, Cisco a mis à niveau et intégré certains de ses principaux logiciels pour aider ses clients à gérer, contrôler et automatiser les fonctions dans des environnements de datacenters hybrides et multiclouds. L'un de ces nouveaux outils appelé Nexus Dashboard, rassemble un certain nombre d'outils de gestion de Cisco dans une seule interface pour gérer le cycle de vie des applications, depuis l'installation jusqu'à la maintenance et à l'optimisation. En particulier, grâce au support Multi-Site Orchestrator de Cisco, qui sert au provisionnement, au contrôle et à la gestion des ressources dans les réseaux ACI de Cisco, le tableau de bord Nexus Dashboard permet de définir des politiques de contrôle du réseau et leurs applications dans les environnements professionnels sur site ou dans le cloud, comme l'a expliqué Cisco.

Apporter de l'indépendance aux entreprises Nexus Dashboard s'intègre également à des services tiers comme ServiceNow pour la gestion des incidents, AlgoSec pour la politique de sécurité, Splunk pour la veille économique et F5/Citrix pour l'équilibrage des charges. « D'autres intégrations de tiers sont en cours », a déclaré Cisco. Le système prend également en charge certains logiciels open source, notamment Red Hat Ansible pour construire et déployer de capacités d'automatisation d'entreprise et le logiciel de gestion d'infrastructure Terraform de Hashicorp. Autre exemple, celui de la plate-forme SecureX de Cisco, annoncée cet été. Ce système ouvert, natif du cloud, intègre des produits de sécurité de Cisco et des outils tiers pour permettre aux équipes de sécurité informatique d'automatiser la gestion de la sécurité dans le cloud, le réseau, les applications et les points d'extrémité de l'entreprise à partir d'une seule interface. Cisco a renforcé l'intégration entre SecureX et son programme Secure Cloud Analytics afin de permettre aux équipes SecOps de surveiller les comportements révélateurs de menaces ou de mauvaises configurations dans le cloud. Cisco a également annoncé que SecureX prendrait en charge la détection et la réponse étendues (Extended Detection and Response, XDR), qui offre une approche unifiée de la détection et de la réponse aux incidents de sécurité. XDR peut permettre aux clients de corréler les renseignements et les signaux de la menace entre plusieurs offres de sécurité.

Autre produit mentionné par M. Nightingale : Intersight de Cisco. Cette plateforme de gestion des systèmes basés sur le cloud de Cisco bénéficiera à l'avenir d'une intégration continue pour aider les clients à orchestrer les charges de travail multicloud. Cisco a récemment doté Intersight de capacités de gestion des conteneurs Kubernetes. D'après le fournisseur, Intersight Kubernetes Service peut aider les équipes d'infrastructure à automatiser la gestion du cycle de vie de Kubernetes et des applications conteneurisées dans n'importe quel environnement. « Notre objectif ultime est d'offrir une automatisation et une orchestration indépendantes du cloud », a déclaré M. Nightingale. « Le déploiement et l'orchestration des charges de travail entre clouds privés et publics connaissent actuellement une sérieuse évolution. Aujourd'hui, les charges de travail sont de plus en plus conteneurisées et les clients déploient une variété de services et font appel à des fournisseurs divers pour les gérer. Nous pouvons fournir de l'orchestration et de la mise en réseau indépendantes du cloud pour que tout cela fonctionne sans heurts », a encore déclaré M. Nightingale.

 Des performances en locales et dans le cloud Cette neutralité est rendue possible en partie grâce à AppDynamics de Cisco et à la technologie ThousandEyes récemment acquise par l'équipementier. Le système de gestion des performances applicatives AppDynamics de Cisco permet aux utilisateurs de gérer les performances et la disponibilité des applications dans les environnements clouds et les datacenters. Quant à la technologie de ThousandEyes basée sur le cloud, elle permet d'analyser les performances des réseaux locaux, des réseaux WAN et de l'Internet. « La combinaison de ThousandEyes avec AppDynmics apporte aux clients une visibilité et des capacités de gestion de bout en bout, quel que soit l'endroit où sont exécutées les charges de travail, et la distribution toujours plus importante des applications et des charges de travail devraient rendre cette capacité encore plus pertinente », a ajouté M. Nightingale.

« La transformation des réseaux WAN traditionnels va de pair avec les changements provoqués par le cloud dans le domaine des réseaux et des applications », a déclaré M. Nightingale. « Le WAN a été créé il y a plusieurs années pour sécuriser les capacités de site à site, mais il n'a plus cette fonction aujourd'hui », a encore déclaré M. Nightingale. « Les orientations actuelles du WAN sont portées par les technologies SD-WAN et SASE, et des tas de partenaires ajoutent des fonctions de sécurité à notre important portefeuille pour offrir aux clients une expérience de sécurité globale ». Le produit Cloud OnRamp, qui connecte les utilisateurs distants des succursales ou d'autres sites distants aux applications clouds, est au coeur de la stratégie WAN de Cisco. OnRamp prend également en charge la connectivité avec un certain nombre de ressources clouds dans AWS et Microsoft Azure. SD-WAN Cloud OnRamp est une composante de la solution SD-WAN globale de Cisco, et le fournisseur a récemment mis à niveau OnRamp pour permettre aux clients de relier leurs applications clouds distribuées avec une succursale ou un datacenter privé. « La prochaine étape pour Cisco sera d'aider à délivrer et à gérer des applications à travers le WAN de manière intégrée et sécurisée », a déclaré M. Nightingale. « Peu importe si les utilisateurs travaillent à domicile ou s'ils sont mobiles, nous voulons leur offrir une expérience de cloud d'entreprise facile d'accès et simple à consommer ».

Acacia finalement racheté par Cisco

En finalisant le rachat d'Acacia, Cisco met la main sur les technologies d'interconnexion optique à haut débit du géant de l'optique. Une maitrise technologique indispensable pour les futurs réseaux. Après...

le 02/03/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 427 mots

Cisco lance une alerte au sujet de trois failles critiques dans ACI...

Des correctifs pour ses logiciels haut de gamme ACI, Application Services Engine (ASE) et son système d'exploitation NX-OS ont été émis par Cisco.. Cisco a émis trois avis de sécurité qualifiés de...

le 26/02/2021, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 829 mots

Juniper intègre le SD-WAN de 128 Technology à sa plate-forme IA Mist

Poursuivant l'intégration des briques issues de ses derniers rachats, Juniper intègre le logiciel Session Smart de 128 Technology à sa famille de gestion du cloud basée sur Mist AI. Juniper Networks continue...

le 25/02/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 706 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...