Netviewer affiche une croissance de 130%

le 15/01/2007, par Olivier COREDO, Infrastructure, 137 mots

Netviewer, petit éditeur de solutions de travail collaboratif, s'est implanté en France début 2005. En un an, il gagnait 400 clients. Et en 2006, il en a séduit 600 de plus. Elle affiche de belles références : Canon, Sage, la RATP, des collectivités locales... La société annonce ainsi une croissance de ses ventes de plus de 130%. Sachant que le prix moyen d'une licence est de 2500 euros et qu'au minimum chaque client en dispose d'une, le chiffre d'affaires en France dépasse dorénavant les 2,5 millions d'euros (les comptes étant consolidés pour le groupe, Netviewer reste discret sur ses résultats métropolitains). Ses outils de partage de documents, Netviewer one2one et one2meet, ont fait le succès de la marque. Plaçant ainsi le groupe au 9ème rang du classement Technology Fast500 de Deloitte qui récompense les sociétés High Tech Européennes ayant les plus fortes croissances.

ECL promet des datacenters écologiques avec piles à hydrogène

Engagé dans la course à la décarbonation, la jeune pousse ECL (EdgeCloudLink) affirme que ses piles à hydrogène fourniront l'électricité nécessaire pour alimenter ses datacenters et produiront suffisamment...

le 02/02/2023, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 681 mots

Intel renforce la sécurité des VM sur ses Xeon Sapphire Rapids

En plus de l'ajout d'une capacité supplémentaire à son framework TDX (Trust Domain Extensions), Intel intègre une « pile fantôme » dans la quatrième génération de Xeon afin de contrer une dangereuse tactique...

le 16/01/2023, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 689 mots

Protéger ses sauvegardes des ransomwares

Restreindre l'accès aux serveurs de sauvegarde sur site et limiter leur capacité de communication sortante font partie des moyens de défense et de protection des données d'entreprises contre les ransomwares....

le 04/01/2023, par W. Curtis Preston, Network World (adaptation Jean Elyan), 909 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...