Ouverture de nouveaux marchés pour le secteur européen des TIC

le 03/07/2007, par Sandrine Chilotti, Régulation télécoms, 592 mots

La Commission lance aujourd'hui une consultation publique visant à contribuer au renforcement de la position mondiale des entreprises européennes du secteur des technologies de l'information et des communications (TIC) en garantissant l'accès aux marchés mondiaux. La consultation, qui se terminera le 17 septembre 2007, est ouverte à toutes les parties intéressées, dont les entreprises, la communauté des chercheurs et les organisations de consommateurs. La Commission souhaite recueillir le point de vue des parties concernées sur la problématique de l'accès au marché et de la règlementation de manière à affiner la stratégie de coopération internationale de l'UE dans le domaine des TIC.

«Le secteur des TIC en Europe doit se doter d'une stratégie et d'une envergure mondiales,» a déclaré Viviane Reding, membre de la Commission européenne chargée de la société de l'information et des médias. «Même si nous avons déployé d'importants efforts pour créer un marché unique des télécommunications en Europe, nous ne devons pas perdre de vue nos ambitions mondiales. Il reste des marchés à conquérir à l'étranger pour le secteur européen des TIC, à condition de renforcer sa compétitivité et d'éliminer les entraves aux échanges dans les pays tiers. La consultation lancée aujourd'hui a, dès lors, pour objectif de faire le point sur les obstacles aux échanges et les perspectives d'entreprise dans le monde pour le secteur européen des TIC.» À l'échelon international, les enjeux sont importants pour le secteur européen des TIC: l'UE représente environ 30 % du marché mondial des TIC. Les communications électroniques, l'informatique embarquée, la micro- et la nanoélectronique, les microsystèmes et les systèmes intégrés «intelligents» constituent les principaux points forts de l'Europe sur le plan industriel et technologique. L'Europe compte également six des plus grands fournisseurs de télécommunications du monde et quatre des principaux fabricants d'équipements (voir les listes en annexe). Pour aider les entreprises européennes à vendre leurs produits et leurs services dans le monde et à accroître leur part de marché, la Commission place sa confiance dans l'ouverture des marchés et le libre échange. La Commission s'efforce notamment de renforcer les relations commerciales multilatérales dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce, en particulier dans le commerce des services, qui est un élément essentiel pour le secteur européen des TIC. La consultation publique que la Commission lance aujourd'hui a pour finalité l'élaboration d'une stratégie internationale de l'UE plus ambitieuse et ciblée en matière de TIC permettant de prospecter de nouveaux marchés pour les entreprises de l'UE, d'améliorer la compétitivité du secteur européen des TIC sur les marchés mondiaux et de favoriser les intérêts de l'UE dans le monde entier. Dans la perspective de cette stratégie internationale (qui sera publiée au premier semestre de 2008), la consultation d'aujourd'hui demande aux parties concernées de communiquer leur point de vue sur les trois points suivants:  problématique de la réglementation, de l'accès au marché et des échanges, sous l'angle de la coopération réglementaire, des normes, des droits de propriété intellectuelle, de l'accès au spectre et de l'identification par radiofréquence (RFID);  recherche et innovation, en particulier la collaboration dans la recherche sur les TIC, les infrastructures de recherche et le rôle des TIC dans le cadre des défis mondiaux, comme l'efficacité énergétique, le vieillissement, les soins de santé, etc.;  aspects sociaux, comme la sécurité des réseaux et de l'information, la gouvernance de l'internet, la fracture numérique entre pays pauvres et pays riches et le renforcement des accords bilatéraux existants avec les pays tiers. La consultation publique d'aujourd'hui s'inscrit dans le cadre de l'initiative globale i2010 visant à créer une société de l'information pour la croissance et l'emploi. Pour en savoir plus : document de consultation publique

Les dix plus grands fournisseurs de télécommunications du monde (en termes de ventes de services)

1. AT&T

États-Unis

2. NTT

Japon

3. Verizon

États-Unis

4. Deutsche Telekom

UE (Allemagne)

5. France Telecom

UE (France)

6. Telefónica

UE (Espagne)

7. Vodafone

UE (Royaume-Uni)

8. Telecom Italia

UE (Italie)

9. BT

UE (Royaume-Uni)

10. Sprint Nextel

États-Unis


Source : «DigiWorld2007. The digital world's challenges», Fondation IDATE, 2007, France

Un réseau privé 4G/5G dans une usine Schneider Electric normande

En s'appuyant sur les solutions de Nokia intégrées par Orange Business Services, Schneider Electric a équipé son usine localisée Le Vaudreuil en Normandie d'un réseau 4G/5G privé en se servant de la...

le 09/07/2021, par Laurent Mavallet, 284 mots

Le chiffrement GEA-1 du GPRS affaibli dès l'origine par l'ETSI

Plusieurs chercheurs ont découvert que l'algorithme de chiffrement utilisé pour la connectivité GPRS des réseaux 2G avait été délibérément affaibli, ouvrant la voie au décryptage des communications. L'ETSI en...

le 18/06/2021, par Jacques Cheminat, 498 mots

Les failles du slicing 5G inquiètent les opérateurs

Des manquements dans les étapes de validation de la sécurité dans le découpage du réseau 5G exposent à un risque grave de violations de la vie privée et de la sécurité. Selon un rapport d'AdaptiveMobile...

le 12/04/2021, par Jon Gold / Network World (adaptation Jean Elyan), 543 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...