Pas de secrétariat d'Etat aux NTIC dans Fillon II

le 19/06/2007, par Olivier RAFAL, Régulation télécoms, 225 mots

Les lettres ouvertes du Syntec et d'Alliance TICS, et autres « pactes numériques » de divers acteurs des NTIC n'auront pas été entendus. Le nouveau gouvernement Fillon, annoncé ce midi, élargit considérablement son effectif sans toutefois prévoir de ministère ou de secrétariat d'Etat spécifiquement dédié aux nouvelles technologies. Les différentes problématiques NTIC seront donc toujours traitées de façon dispersée, au grand dam des représentants du secteur, qui demandaient une attention soutenue sur le sujet, voire la nomination de quelqu'un pour coordonner la politique numérique de la France. Le nom d'André Santini avait ainsi été évoqué pour un secrétariat d'Etat aux NTIC. Finalement, le maire technophile d'Issy-les-Moulineaux sera bien secrétaire d'Etat, mais chargé de la fonction publique. A ce titre, il devra probablement superviser la modernisation informatique de l'Etat. Parmi les ministères concernés au premier chef par les problématiques informatiques, l'écologie et le développement durable sont désormais sous la responsabilité de Jean-Louis Borloo, et Christine Lagarde devient ministre de l'Economie. Le secteur de la communication est sous la responsabilité de Christine Albanel, qu'on connaît plus sous l'angle de la conservation du patrimoine que sous celui des nouvelles technologies. On peut encore citer Luc Chatel, secrétaire d'Etat à la consommation, qui aura à gérer l'essor de la cyberconsommation, et Hervé Novelli, secrétaire d'Etat chargé des entreprises, dont le secteur espère qu'il saura leur donner l'impulsion nécessaire pour se moderniser.

Un réseau privé 4G/5G dans une usine Schneider Electric normande

En s'appuyant sur les solutions de Nokia intégrées par Orange Business Services, Schneider Electric a équipé son usine localisée Le Vaudreuil en Normandie d'un réseau 4G/5G privé en se servant de la...

le 09/07/2021, par Laurent Mavallet, 284 mots

Le chiffrement GEA-1 du GPRS affaibli dès l'origine par l'ETSI

Plusieurs chercheurs ont découvert que l'algorithme de chiffrement utilisé pour la connectivité GPRS des réseaux 2G avait été délibérément affaibli, ouvrant la voie au décryptage des communications. L'ETSI en...

le 18/06/2021, par Jacques Cheminat, 498 mots

Les failles du slicing 5G inquiètent les opérateurs

Des manquements dans les étapes de validation de la sécurité dans le découpage du réseau 5G exposent à un risque grave de violations de la vie privée et de la sécurité. Selon un rapport d'AdaptiveMobile...

le 12/04/2021, par Jon Gold / Network World (adaptation Jean Elyan), 543 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...