Pilotage cloud pour les switchs Catalyst et Nexus de Cisco

le 15/06/2022, par Jacques Cheminat, Réseaux, 707 mots

A l'occasion de son évènement annuel aux Etats-Unis, Cisco a annoncé des évolutions sur la gestion des commutateurs des gammes Catalyst et Nexus. A travers Meraki, les équipements pourront être managés en mode cloud.

Pilotage cloud pour les switchs Catalyst et Nexus de Cisco

En direct de Las Vegas. Chuck Robbins, CEO de Cisco a inauguré son évènement Cisco Live réunissant près de 10 000 personnes. « Je suis content de plus être devant une caméra », souligne le dirigeant en référence aux nombreuses webconférences pratiquées pendant la crise sanitaire. Mais évoquant les différentes crises (Ukraine, supply chain,...), il reconnait « nous avons appris que la technologie est une part importante de la résilience et nous avons maintenant l'opportunité d'accélérer pour faire entrer les gens dans l'économique numérique ». Surtout dans un environnement de travail qui est devenu hybride, « avec de la collaboration, mais aussi sur des applications de plus en plus distribuées ».

Des équipements Catalyst supervisés avec Meraki

Le décor ainsi planté impose selon lui de « moderniser les applications, les architectures en allant vers le cloud public ou hybride ». Et la partie réseau n'échappe pas à cette règle avec des annonces autour de la gestion en mode cloud des gammes Catalyst (switch pour les filiales et les campus) et Nexus (équipements à destination des datacenters). « Nous avons travaillé depuis plusieurs années pour réduire la complexité de notre portefeuille et dans l'intégration de nos solutions », explique Todd Nightingale, vice-président exécutif en charge de l'activité réseau et cloud chez Cisco. Pour piloter cette gestion en mode cloud, l'équipementier s'appuie sur Meraki, l'outil de pilotage cloud des infrastructures réseaux pour les PME-PMI (acquis en 2012).

Le service s'adresse tout d'abord à la série 9000 des Catalyst (9200,9300 et 9500) et aux récents points d'accès pour le WiFi 6E qui sont maintenant reconnus et enrôlés par la plateforme Meraki. Un tableau de bord donne aux équipes IT plusieurs types d'informations : topologie, état de santé des switchs, version du firmware et bien évidemment des alertes en cas de mauvais fonctionnement (troubleshooting). L'accès au service Meraki est disponible gratuitement pour les clients disposant d'une licence DNA Center. Pour Cisco, les clients auront ainsi le choix « DNA Center pour un monitoring sur site ou en mode cloud avec Meraki en fonction de leurs besoins ou de la réglementation par exemple ». A part des early adopters, les clients pourraient bien attendre que la supervision avec Meraki soit complète sur le portefeuille Catalyst. Cisco annonce ainsi qu'en 2023, plus d'équipements de la gamme Catalyst (switch, points d'accès WiFi ou les plateformes Edge) bénéficieront de la mise sous surveillance par Meraki. Par contre, les clients disposant d'équipements Catalyst et d'offres Meraki pour le WLAN et le SD-WAN verront l'annonce d'aujourd'hui comme une première étape d'une gestion centralisée basée sur une plateforme cloud.



Une fois cartographiés dans Meraki les équipements Catalyst bénéficient d'une surveillance en mode cloud. (Crédit Photo: JC)

Nexus Cloud avec Intersight

L'autre annonce concernant les commutateurs porte sur la gamme Nexus à destination des datacenters avec le lancement de Nexus Cloud. Cisco est parti du constat que les grandes entreprises, selon une étude doit déployer, connecter et gérer une infrastructure pour prendre en charge plus de 400 applications sur site et 300 en mode SaaS. Il est donc impératif d'avoir une solution de gestion en mode cloud pour faire le lien entre ces deux mondes. La réponse est donc Nexus Cloud qui s'appuie sur l'expertise d'Intersight, la plateforme de gestion des environnements cloud.



Le tableau de bord regroupe les éléments essentiels de gestion des Nexus. (Crédit Photo: JC)

Dans le détail, Nexus Cloud cartographie l'ensemble des équipements présents et la topologie mise en place (leaf-spine pour les datacenters), il est possible de configurer et déployer de nouveaux commutateurs. Bien évidemment, la plateforme détecte les anomalies et propose des solutions pour les résoudre. Cisco souligne que sa solution est aussi capable de connaître en temps réel la consommation énergétique du réseau. Cet indicateur est particulièrement utile dans le cadre de la stratégie de décarbonation des entreprises et leur politique RSE. A noter que Nexus Cloud sera disponible à partir de l'automne prochain.



Nexus Cloud donne une vision en temps réel de la consommation énergétique du réseau. (Crédit Photo: JC)

Un centre de recherche sur les réseaux quantiques inauguré chez AWS

Lancé par AWS, le centre de recherche sur les réseaux quantiques AWS Center for Quantum Networking (CQN) se concentrera sur le matériel, les logiciels et les applications de communication. Amazon Web Services ...

le 23/06/2022, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 607 mots

Une plateforme Tacacs+ en mode cloud chez Portnox

La solution Tacacs+ as a Service de Portnox vise à rendre la technologie d'authentification, d'autorisation et de comptabilité réseau plus attractive pour les entreprises de taille moyenne. La plupart des...

le 22/06/2022, par John P. Mello Jr, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 590 mots

Les projets Calisti et Panoptica au coeur du programme innovation de...

A travers son programme dédié aux technologies émergentes, Cisco mise sur plusieurs programmes. Le premier est Calisti, un gestionnaire de service mesh basé sur Istio. Le second est Panoptica, une solution...

le 17/06/2022, par Jacques Cheminat, 609 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...