Plus de cloud chez DDN avec Tintri

le 08/01/2021, par Serge LEBLAL, Infrastructure, 458 mots

Bien connu dans le monde du HPC pour ses solutions de stockage hautes performances, DataDirect Networks opère depuis un peu plus de deux ans un élargissement de son portefeuille produit avec ses solutions Tintri VMstore, Intelliflash et NexentaStore.

Plus de cloud chez DDN avec Tintri

Après deux années consacrées à la consolidation des achats de Nexenta (ZFS), Intelliflash (Western Digital) et Tintri, DataDirect Networks (DDN) a réussi à élargir son offre de solutions de stockage à d'autre secteur que le HPC. Une étape importante pour le fournisseur qui descend donc en gamme, mais sans renoncer à son activité traditionnelle. Deux divisions composent aujourd'hui le groupe: DDN qui rassemble les activités HPC AI, et big data et d'un autre côté Tintri Intelligent Infrastructure (anciennement DDN Enterprise) qui regroupe les solutions (VMstore, Intelliflash et NexentaStore) issues de ses derniers rachats. Tom Ellery, directeur général de la division entreprise de DDN, nous a indiqué lors d'un IT Press Tour début décembre que DDN est le principal fournisseur de solutions de stockage au monde, avec plus de 11 000 clients et 10 Exaoctets de capacité expédiés.



Après AWS, DDN entend étendre sa plateforme Open Cloud Mobility à Azur et GCP. (Crédit DDN)

Les derniers mois marqués par la pandémie Covid-19 ont bien sûr impacté les dépenses des entreprises en infrastructures, reconnaît la société. Les priorités IT ont changé avec plus de dépenses attendues dans l'automatisation, le cloud et une accélération tous azimuts de la digitalisation. Et, DDN a revu ses solutions pour mieux répondre à ces attentes.

Tintri, second pilier de DDN

Le fournisseur californien met désormais en avant Tintri pour toutes les baies de classe entreprise avec un programme 2021 marqué par un meilleur support des plateformes Oracle Database et AWS S3 pour la migration automatique des charges de travail (Tintri AWS SpinUp), du full NVMe sur toutes les baies, des fonctions snapshots et archivage sur le logiciel de gestion VMstore. Ce dernier sera également doté d'un système de détection intelligente des anomalies pour identifier les rançons et les autres activités des logiciels malveillants.Pour Intelliflash, DDN annonce l'arrivée d'Intelliflash 4.0 avec chiffrement logiciel, erasure-coding, et exploitation des ressources AWS S3 pour la sauvegarde et le cloud hybride. Pour coller aux besoins des opérateurs télécoms, DDN a étoffé le support des containers avec Kubernetes CSI et VMware Tanzu tout en assurant une meilleure intégration avec OpenStack. Le cloud n'est pas oublié avec une passerelle vers AWS S3. Toutes ces annonces sont associés à des fonctionnalités analytiques pour faciliter la gestion de ces services et solutions de stockage.



L'appliance virtuelle Intelliflash peut travailler avec les principaux fournisseurs de cloud public. (Crédit DDN)

D'autres fonctionnalités et services sont programmés pour la mi-2021, comme le projet Firecrest, mais nous reviendrons sur ces sujets quand l'embargo sera levé.



Des serveurs Proliant durcis et refroidis par immersion chez Iceotope

Suite à l'accord OEM conclu entre HPE et Iceotope, ce dernier pourra de vendre des serveurs ProLiant dans ses châssis durcis à refroidissement liquide par immersion. Iceotope Technologies proposera des...

le 27/07/2021, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 333 mots

La protection antiransomware des mainframes arrive sur les baies...

Développée à l'origine pour les mainframes Z, la solution Safeguarded Copy d'IBM arrive sur les baies FlashSystem. Elle prend un instantané des systèmes et le stocke là où les ransomwares ne peuvent pas...

le 23/07/2021, par Andy Patrizio, NetworkWorld (adapté par Serge Leblal), 400 mots

Le concept de NaaS prend pied dans les entreprises

Le NaaS comprend généralement du matériel, des logiciels et des licences intégrés, fournis sous forme d'abonnement. Le jour est proche où les administrateurs IT pourront commander des équipements réseau à p

le 20/07/2021, par Michael Cooney, IDG NS, et Serge Leblal, 2402 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »