Pour la 4G, Virgin Mobile passera par Bouygues Télécom

le 18/09/2013, par Didier Barathon, GSM/3G/4G, 529 mots

La 4G produit son 1er tremblement de terre. C'est Bouygues Télécom très mordant sur le sujet qui en est à l'origine en signant un accord avec Virgin Mobile. Ce MVNO passait jusqu'à présent par les réseaux d'Orange et SFR, il s'offre donc un 3ème opérateur.

Pour la 4G, Virgin Mobile passera par Bouygues Télécom

Virgin Mobile signe un  accord de MVNO avec Bouygues Télécom pour la 4G. Virgin Mobile était jusqu'alors partenaire d'Orange et de SFR pour utiliser leurs réseaux mobiles. Avec l'arrivée de la 4G, il s'offre un 3ème partenaire. Un joli coup pour la maison Bouygues qui s'apprête à annoncer début octobre ses offres 4G et mise beaucoup sur elles.

L'accord est évidemment d'importance pour Virgin Mobile qui joue désormais avec trois réseaux hôtes différentes. On ne connaît pas les conditions financières de l'accord, mais les deux partenaires estiment chacun avoir fait un excellent calcul. Toutefois, les offres ne seront connues qu'au 1er semestre 2014. Il faut donc interpréter cet accord comme un coup d'éclat et même une opération de communication dans la guerre féroce que se livrent Orange, SFR et Bouygues Télécom sur la 4G.

D'une discrétion de violette

Curieusement, Free Mobile est d'une discrétion de violette sur le sujet. Dans une interview à EditionMultimedi@, cet opérateur s'est voulu rassurant en indiquant qu'il serait au rendez-vous, mais on ne sait toujours pas quand.

Pour sa part, Bouygues Télécom a mis les bouchées doubles pour la 4G. Au mois de juin dernier, il lançait une expérimentation à Strasbourg, mais ses confrères ont aussi leurs propres expérimentations. Surtout, Bouygues Télécoms s'est distingué en recevant de l'Arcep le droit d'utiliser en les convertissant en 4G, les fréquences 1 800 MHz conçues pour la 2G.  

Pour Virgin Mobile, la « com » était une seconde nature. Lors du lancement de Virgin Megastore, Richard Branson avait descendu la façade du magasin des Champs Elysées en rappel. Depuis, l'enseigne a été vendu et a fermé (*). Richard Branson est venu ce matin à une classique et sage conférence de presse, où Pascal Rialland (en photo) le directeur général de Virgin Mobile a occupé l'essentiel du temps de parole.

MVNO : Omea contre EI

Il est à noter que Virgin Mobile France n'appartient plus à Richard Branson et n'a rien à voir avec le groupe Virgin. Virgin Mobile appartient à Omea Télécom qui diffuse également les marques Tele2 Mobile, Breizh Mobile, Casino Mobile. Présidé par Geoffroy Roux de Bézieux, Omea est une joint venture entre Carphone Warehouse, 45%, et le groupe Virgin. Virgin Mobile compte 1,8 million de clients. C'est le 1er MVNO de France. Mais son second attaque très fort. Il s'agit du groupe EI Telecom qui vient de reprendre Auchan Télécom et distribue déjà CIC Mobile, Cofidis Mobile, Crédit Mutuel Mobile, Blancheporte Mobile. EI Telecom (filiale à 95% du Crédit Mutuel - CIC) compte 1,2 millions de clients.

La concurrence sur la 4G aiguise donc les appétits de trois grands opérateurs et commence à agiter la planète MVNO. Tout le monde veut reconquérir de la valeur. Seul, Free Mobile, dont le lancement a eu pour effet d'affaiblir tous ses concurrents, les regarde s'escrimer depuis sa fenêtre.

(*) « je ne veux pas passer devant le Virgin Megastore, c'est triste. Pour moi, Apple a tué les magasins de musique" a-t-il déclaré ce matin sur Europe 1

La 6G accapare déjà les équipementiers

La technologie sans fil 6G ne sera peut-être pas disponible avant dix ans, mais l'on sait déjà qu'elle pourrait atteindre des vitesses de l'ordre du térabit, alimenter les appareils mobiles et permettre de...

le 07/04/2021, par Chris Nerney, Network World (adapté par Jean Elyan), 686 mots

Slicing : La virtualisation sans fil pour créer des services 5G et...

Qu'est-ce que le découpage du réseau (slicing) et comment utiliser efficacement la capacité sans fil des opérateurs pour mettre en place des réseaux virtuels qui répondent exactement aux besoins des clients ?...

le 10/02/2021, par Jon Gold, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1134 mots

5G en toute sécurité pour la SNCF à Nantes

En partenariat avec SFR, la SNCF expérimente depuis un an la 5G à Nantes. Outre un accroissement des débits, cette connectivité ne se fera pas sans cybersécurité. En 2019, la SNCF a lancé une expérimentation...

le 24/11/2020, par Bertrand LEMAIRE, 686 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »