Riverbed se renforce dans la performance applicative

le 26/11/2014, par Didier Barathon, Réseaux, 301 mots

Spécialiste de l'optimisation Wan, Riverbed réalise 60 à 70% de son CA avec cette activité historique. Le reste correspond à la performance applicative, la visibilité, la virtualisation.

Riverbed se renforce dans la performance applicative

Il y un an, Riverbed lançait sa stratégie « application performance platform », basée sur SteelCentral. Avec SteelHead  ce sont les deux produits phares de Riverbed dans ce monde de la performance applicative. De nouvelles options ont été dévoilées lors de la conférence Force 2014, que le constructeur tenait début novembre. 

«Jusqu'alors, explique Christian Lorentz, senior product manager EMEA, les responsables applicatifs avaient leur outil de visualisation, ceux des réseaux en utilisaient un autre. Les deux ne pouvaient réaliser la convergence de leurs informations, c'est désormais le cas ». Riverbed propose SteelHaed version 9.0 et SteelCentral AppResponse version 9.5. et utilise son protocole WTA (web transaction analysis). Cette visibilité fonctionne sur site, dans le cloud ou en SaaS. Les informations étant centralisées, priorisées, sélectionnées par un chemin réseau (avec Passa Selection lancé l'an passé). Exemple, sur Lync, un trafic voix peut passer sur MPLS, un trafic vidéo par internet.

Granite rebaptisé SteellFusion

SteelCentral et SteelHead sont deux des éléments d' »application performance platform »  qui en comprend quatre. Si l'on intègre SteellFusion, l'ex Granite,  SteelApp , un répartiteur de charges complément logiciel. Sans oublier la couche d'intégration nécessaire entre tous ces produits. Cette Application performance platform se fait fort de réduire les coûts IT dans l'entreprise entre 50 et 80%.

Par ailleurs, toujours lors de son évènement Force, Riverbed a lancé sa «ready technology alliance»  qui regroupe 17 partenaires, essentiellement dans les domaines : cloud, sécurité, virtualisation, architecture réseau stockage. Riverbed leur garantit au passage l'ouverture de ses APIs. Par cette alliance et ses annonces, Riverbed veut passer à une autre phase, « il y a dix ans en arrière, les réseaux Wan étaient supposés être lents, ils doivent être de qualité et devenir plus rapide, c'est notre objectif. » 

Premiers point d'accès WiFi 6E signés Zyxel

Le fabricant de matériels réseau Zyxel Networks va proposer des points d'accès WiFi 6E WAX620D-6E, NWA220AX-6E et WAX640S-6E. Ces derniers se destinent aux petites et moyennes entreprises en quête de...

le 30/09/2022, par Clémence Tingry, 400 mots

SD-WAN et 5G mieux gérés chez Fortinet avec FortiAIOps

L'équipement Fortinet complète son portefeuille FortiAIOps avec des fonctionnalités WAN et le support des opérations d'IA pour le sans-fil et le LAN. Avec la prise en charge des opérations d'IA sur ses...

le 28/09/2022, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 668 mots

Un ancien ingénieur de Broadcom condamné à 8 mois de prison pour vol...

Peter Kisang Kim a admis avoir volé des données relatives à sa famille de puces de commutation réseau Trident de Broadcom, alors qu'il travaillait pour une start-up chinoise. Selon un communiqué du bureau du...

le 22/09/2022, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 444 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...