Scott McNealy sollicité par l'administration Obama pour améliorer la sécurité de son SI

le 02/02/2009, par Olivier RAFAL, Actualités, 191 mots

Scott McNealy aurait été chargé par le nouveau gouvernement américain de préparer une étude sur l'impact de l'utilisation des technologies Open Source en termes d'économies et de sécurité pour l'informatique de l'administration. Le président et cofondateur de Sun a confié la chose à nos confrères de la BBC, expliquant que « intuitivement, il est évident que l'Open Source est plus économique et plus productif que le logiciel propriétaire ». Scott McNealy préconise l'open source Scott McNealy a ajouté qu'il voulait s'assurer que le gouvernement ne soit pas « enfermé » dans une relation avec un éditeur spécifique, et qu'il n'ait ainsi « pas un penny à payer à Microsoft, IBM ou Oracle, ou tout autre éditeur propriétaire ». Pour mener les changements à bien, Scott McNealy recommande la création d'un nouveau poste dans l'administration, un CIO qui disposerait d'un droit de veto, « le droit d'éliminer tout matériel, logiciel ou produit réseau touchant le réseau fédéral ». Il ou elle aurait aussi le droit de gérer les ressources humaines et d'agir comme bon lui semble avec elles pour atteindre ses objectifs. En clair, conclut Scott McNealy, « c'est ce que fait chaque entreprise et que le gouvernement ne fait pas ».

T-Mobile authentifie de manière forte 15000 employés via leur mobile

L'opérateur mobile T-Mobile authentifie 15 000 collaborateurs via leurs téléphones mobiles. Les employés de T-Mobile

le 05/02/2013, par Jean Pierre Blettner, 341 mots

La cybercriminalité va faire l'objet d'un énième rapport du ministère...

Le ministère de l'intérieur entend mieux piloter la lutte contre la cybercriminalité. Le ministre de l'intérieur Manu

le 30/01/2013, par Jean Pierre Blettner, 222 mots

Mega déjà mis en cause pour violation de propriété intellectuelle

Le site de stockage et de partage de fichiers Mega a supprimé du contenu violant la propriété intellectuelle le

le 30/01/2013, par Véronique Arène et IDG News Service, 832 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »