SDN : il existe une marge entre la théorie et la pratique

le 11/10/2013, par Jean Pierre Soulès, Réseaux, 483 mots

Capable de créer des réseaux virtuels rapidement et  efficacement - plutôt que de  configurer individuellement des équipements - le SDN (Software Defined Network) semble être la solution économique en temps et en ressources  à laquelle les DSI, débordés,  rêvent depuis longtemps. Cependant, il existe une marge entre la théorie et la pratique.

SDN : il existe une marge entre la théorie et la pratique

Quelques pionniers racontent leurs premiers pas et quelles leçons ils en ont tiré.

Marist College (État de New York) :  Un déploiement prudent.

« Nous nous sommes lancés et nous avons travaillé sur le protocole OpenFlow,  déclare Robert Cannistra, professeur d'informatique au collège. Nous l'avons d'abord testé dans notre propre laboratoire, puis dans un projet pilote sur le campus ». Pendant deux ans et demi l'établissement a développé et déployé une solution de gestion, d'allocation dynamique de ressources et de règles d'un réseau de niveau 2.  «  Jusqu'alors notre réseau  souffrait  de pics de congestion et de longs temps de convergence, explique Robert Cannistra.  Grâce aux SDN,  nous pouvons rapidement définir des règles pour privilégier les trafics prioritaires et diffuser celles-ci aussitôt via le réseau ».

Au départ sceptique, Robert Cannistra est devenu un partisan du SDN. Avec des réserves, toutefois : « OpenFlow contient  des côtés propriétaires, si bien qu'il n'est pas ouvert du tout ». Il espère qu'avec le temps, il le deviendra et s'enrichira de nouvelles fonctions.

Le groupe hopsitalier Henry Ford (HFHS) : Le planning est primordial

Cet organisme compte 22 millions de patients dans la région de Détroit. Ses 5 campus couvrent environ 750 000 m². Le Wi-Fi est le média de transmission utilisé par le  personnel médical et  les patients pour fournir à ceux-ci un accès Internet et la diffusion  de programmes vidéo. « Nous disposons  de 16  contrôleurs Wi-Fi ainsi que de 4400 points d'accès et détecteurs d'intrusion, explique Doug McDonald, responsable du réseau sans fil.

Avec l'explosion de l'usage de Wi-Fi et celui du phénomène BYOD,  tant du côté du personnel que des patients, éviter les congestions du réseau est devenu une question de vie ou de mort.  Grâce au SDN,  nous  pouvons hiérarchiser le trafic et nous assurer que celui du secteur médical passe toujours en priorité. » Le HFSF est sur le point de déployer son projet dans l'un de ses plus petits hôpitaux. « En laboratoire ça marche, mais il faut une préparation minutieuse pour passer en grandeur réelle. Le grand défi est de bien établir le planning.

Université du centre médical de Pittsburgh (UPMC) : Commencer petit

Plus gros employeur de la Pennsylvanie avec 60 000 personnes réparties sur 400 sites, l'UPMC a d'énormes besoins en matière de Data Center. Actuellement, il teste plusieurs solutions SDN afin de retenir la bonne pour son réseau de prochaine génération.  « Si cette technologie tient ses promesses, l'approche stockage/services réseaux sera révolutionnée », affirme Bill Hanna, vice président  des services techniques de l'UPMC. Bill Hanna compte procéder par étapes : d'abord former le personnel à cette technologie, ensuite se demander ce qu'on veut faire faire au SDN, enfin, le mettre en oeuvre à petite échelle dans un Data Center.

 

5G pilotée par l'IA avec le Snapdragon x70 de Qualcomm

Grâce à l'IA, les modems pourront améliorer les performances de la 4G et de la 5G, mais c'est sur les ondes millimétriques mmWave que l'amplification sera la plus intéressante. Si, sur les smartphones, l'IA...

le 11/05/2022, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), 619 mots

Contourner les limites DHCP de certains routeurs Cisco

Un problème de protocole de configuration dynamique de l'hôte empêche les utilisateurs sans fil de se connecter. Si l'absence de solution permanente oblige à recourir à une méthode de contournement, elle évite...

le 04/05/2022, par Ryan Williams, Network World (adaptation Jean Elyan), 824 mots

Sonic intègre la Fondation Linux

Ce transfert du système d'exploitation réseau open source Sonic à la Fondation Linux pourrait susciter un intérêt accru des entreprises. Selon les experts, l'amélioration et l'adoption de Sonic (Software for...

le 20/04/2022, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 878 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...