Solaris moins cher que Red Hat... selon les modes de calcul

le 18/01/2007, par Marie Caizergues, Infrastructure, 260 mots

Après Oracle, c'est autour de Sun de s'attaquer à Red Hat en baissant le prix de son support technique

En annonçant la disponibilité de son système d'exploitation Open Source Solaris 10, Sun Microsystems a revu les prix de son support technique à la baisse, rejoignant ainsi Oracle, Novell et Microsoft dans leur guerre commerciale contre Red Hat, le principal distributeur commercial de Linux. En effet, si Linux et Solaris peuvent tous deux être téléchargés gratuitement, leurs distributeurs respectifs gagnent de l'argent en apportant un support technique à leur client, le plus souvent sous forme d'abonnement annuel. Avec 240 dollars par an pour la formule de base et 1140 dollars pour la formule premium, Sun serait entre 40 et 50% moins cher que Red Hat pour sa distribution Linux (349 dollars par an en abonnement de base, 2 499 dollars pour la version premium). Sauf que les deux offres ne sont pas tout à fait comparables, Red Hat donnant des prix par systèmes et Sun des prix par serveurs, à condition que ceux-ci soient des serveurs basés sur des processeurs Opteron à 1 ou 2 sockets. Outre cette baisse de prix, Sun compte attirer de nouveaux clients avec deux nouveaux services : Sun connection qui met à jour les logiciels sur Red Hat et SuSE Linux, en plus de Solaris, et Solaris Ready Programs for Resellers, qui fournit aux entreprises voulant migrer de Red Hat Enterprise Linux 3 à Solaris, tous les documents, logiciels et services nécessaires. Solaris 10 11/06 est déjà disponible gratuitement sur le site de Sun et peut s'installer sur les serveurs x86 de Sun, mais aussi de Dell, IBM ou HP.

ECL promet des datacenters écologiques avec piles à hydrogène

Engagé dans la course à la décarbonation, la jeune pousse ECL (EdgeCloudLink) affirme que ses piles à hydrogène fourniront l'électricité nécessaire pour alimenter ses datacenters et produiront suffisamment...

le 02/02/2023, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 681 mots

Intel renforce la sécurité des VM sur ses Xeon Sapphire Rapids

En plus de l'ajout d'une capacité supplémentaire à son framework TDX (Trust Domain Extensions), Intel intègre une « pile fantôme » dans la quatrième génération de Xeon afin de contrer une dangereuse tactique...

le 16/01/2023, par Jon Gold, IDG NS ( adapté par Jean Elyan), 689 mots

Protéger ses sauvegardes des ransomwares

Restreindre l'accès aux serveurs de sauvegarde sur site et limiter leur capacité de communication sortante font partie des moyens de défense et de protection des données d'entreprises contre les ransomwares....

le 04/01/2023, par W. Curtis Preston, Network World (adaptation Jean Elyan), 909 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Céline Polo

DRH du groupe iliad

"Nous recrutons dans des métiers en tension, en particulier sur l'infrastructure réseau, pour lesquels il y a...