SONiC, une distribution Linux taillée pour le réseau

le 12/10/2020, par Michael Cooney, IDG NS, et Serge Leblal, Réseaux, 919 mots

Le système d'exploitation de réseau à open source SONiC a le potentiel pour devenir "le Linux du réseau", selon les experts.

SONiC, une distribution Linux taillée pour le réseau

Le NOS SONiC (Software for Open Networking in the Cloud) est une distribution Linux dédiée au réseau rassemblant une communauté de codeurs et d'utilisateurs qui se développe rapidement et qui pourrait changer la façon dont de nombreux réseaux sont gérés par les grandes entreprises, les hyperscalers et les fournisseurs de services. Basé sur Linux et développé à l'origine par Microsoft en 2017, SONiC découple les logiciels de réseau du matériel sous-jacent et les laisse fonctionner sur des commutateurs et des ASIC de plusieurs fournisseurs tout en supportant une suite complète de fonctionnalités réseau telles que le Border Gateway Protocol (BGP), l'accès direct à la mémoire à distance (RDMA), la QoS et d'autres technologies Ethernet/IP.

L'une des clés de SONiC est son interface d'abstraction de commutateur, qui définit une API pour fournir un moyen indépendant du fournisseur de contrôler des éléments de transmission tels qu'un ASIC de commutation, une NPU ou un commutateur logiciel de manière uniforme, selon le site communautaire GitHub de la SONiC. La communauté autour de SONiC s'est développée et comprend les fournisseurs Dell Technologies, Arista, Nokia, Apstra, Alibaba, Comcast, Cisco, Broadcom, Juniper Networks, Edgecore, Nvidia-Mellanox et VMware. SONiC est à la base des services de réseau Microsoft Azure.

Une vraie révolution dans le réseau

Selon IDC, le marché des commutateurs pour centres de données exploitant SONiC représentera 2 milliards de dollars d'ici 2024. SONiC a le potentiel pour devenir le "Linux du réseau", car cette communauté compte actuellement plus de 850 membres, dont les principaux opérateurs cloud, des fournisseurs de services, des designers de puces et composants réseau, ainsi que des OEM et ODM de matériel réseau", a déclaré Brad Casemore, vice-président de la recherche pour les réseaux de centres de données chez IDC, lors d'une récente table ronde industrielle organisée par SONiC, et intitulée "L'évolution de SONiC grâce à la révolution du réseau".

SONiC est devenue le principal support de normes open sources pour la désagrégation des réseaux, ainsi que, plus récemment, le découplage modulaire et la composabilité des fonctions logicielles individuelles, a déclaré M. Casemore. Ce dernier ajoute que SONiC est actuellement déployée principalement sur des commutateurs Ethernet top o -the rack  dans des centres de données pour le cloud, mais le soutien du secteur qu'elle a reçu et les fonctionnalités qu'elle continue d'ajouter contribuent à étendre sa portée non seulement aux réseaux à deux couches de type Leaf-Spine ( commutateurs feuilles/Leaf et commutateurs troncs/Spine) dans les centres de données en nuage, mais aussi aux réseaux convergents, au WAN et à d'autres cas d'utilisation du routage. IDC a déclaré qu'il s'attend à ce que  SONiC soit de plus en plus présent dans les plates-formes 5G et les environnements de pointe des télécommunications dans les prochaines années, en particulier avec le déploiement de la pile technologique 5G complète et à mesure que les cas d'utilisation de la 5G dans l'entreprise seront validés.

Une couche logicielle unique

L'une des forces motrices de SONiC est sa relative simplicité, affirment ses promoteurs. Microsoft a construit un réseau hétérogène en utilisant des équipements et des logiciels de plusieurs fournisseurs, ce qui est formidable, car cela nous a donné accès aux technologies les plus récentes et les plus rapides, mais je dois encore assembler tout cela et en faire un réseau fiable, a déclaré Dave Maltz, un ingénieur de Microsoft qui dirige l'équipe du réseau physique d'Azure, lors de la table ronde SONiC. "Ce dont nous avions vraiment besoin, c'était d'une couche logicielle uniforme où nous pourrions mettre en oeuvre les changements une fois pour toutes et les diffuser facilement. SONiC nous permet de le faire à l'échelle mondiale", a-t-il déclaré.

Cette couche logicielle unique permet à Microsoft de maintenir plus facilement le réseau Azure en bonne santé également, a déclaré M. Maltz. "Notre temps pour atténuer et réparer les problèmes a considérablement diminué... nous pouvons atteindre la cause d'un problème en une heure environ, et nous pouvons avoir une solution en quatre heures plutôt qu'en quelques jours comme cela nous aurait pris auparavant".

Des soutiens dans l'industrie 

La possibilité d'ajouter rapidement des fonctionnalités clés, telles que l'automatisation, et des applications sont quelques-unes des raisons pour lesquelles Dell a investi dans SONiC,a indiqué Ihab Tarazi, CTO et vice-président senior des réseaux et des solutions chez Dell Technologies. "SONiC est le premier système de mise en réseau qui nous permet de conteneuriser les applications et de les relier rapidement à travers le réseau", a déclaré Ihab Tarazi lors de la table ronde. "Il nous donne un langage commun qui nous permet de déployer des applications sur n'importe quel matériel et nous permet de gérer et de prendre en charge plus facilement une variété de services ».

L'un des avantages à long terme d'un progiciel open source comme SONiC sera la capacité de programmer plus facilement des applications et d'autres fonctionnalités. "Nous pensons que cela ouvrira le vivier de talents, car nous n'aurons pas besoin de faire transformer des développeurs de logiciels en programmeurs réseau et vice versa", a déclaré Yiu Lee, vice-président de l'ingénierie de l'architecture, des réseaux et des communications chez Comcast. "Nous pourrons plus facilement partager les problèmes avec la communauté et profiter d'une variété de compétences pour construire de meilleures applications". Quant aux futures améliorations, M. Lee a déclaré qu'il y a un besoin pour plus d'outils WAN et d'automatisation, mais "au fil du temps, nous pensons que ces fonctionnalités viendront, et que plus d'utilisateurs rendront simplement la communauté plus forte". 

Cisco se prépare au travail hybride

Les employés de Cisco passent au télétravail certains jours de la semaine et utiliseront le matériel réseau de l'équipementier pour se connecter à distance. Les travailleurs distants ne seront plus traités...

le 02/08/2021, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1086 mots

L'option open switch fait son chemin dans les entreprises

L'intégration de commutateurs et de routeurs en marque blanche dans les réseaux d'entreprise n'est pas sans difficultés, mais des déploiements bien dimensionnés et contrôlés peuvent permettre de réaliser des...

le 15/07/2021, par Tom Nolle, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1348 mots

Vilo perturbe le marché des routeurs avec un réseau maillé à 30€...

Comment profiter de l'impressionnante couverture d'un réseau maillé sans avoir à payer de surcoût pour la dernière technologie WiFi ? Vilo Living a, semble-t-il, la solution. Vilo Living n'est peut-être pas...

le 13/07/2021, par Mark Hachman, PC World (adaptation Jean Elyan), 567 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Olivier Pomel

CEO de Datadog

« Intégrer la sécurité aux projets DevOps est évident »